Piscines extérieures



Retrouvez notre sélection de piscines extérieures !

Trier par

6 articles

Kit piscine Esprit Citadine 4 x 2 x 1,20 m
À partir de 3785,00 
Kit piscine blocs Opti'Loisir 6 x 3 x 1,50 m
À partir de 5010,00 
Kit piscine Esprit Familial 7 x 3 x 1,50 m
À partir de 5715,00 
Kit piscine Esprit Olympique 10 x 3 x 1,50 m
À partir de 6686,00 
Kit piscine Esprit Intemporel 8 x 4 x 1,50 m
À partir de 6280,00 
Kit piscine toute equipee Eco-Connecte 8 x 4 x 1,50 m
À partir de 16150,00 
Trier par

6 articles

QUE FAUT-IL SAVOIR AVANT D’ENTREPRENDRE LA CONSTRUCTION DE SA PISCINE ?

Nos conseils pour un réaliser votre projet piscine

Pour réussir au mieux la réalisation de votre piscine en auto-constructeur, vous devez vous informer.

Faites le point sur vos compétences et celles des personnes qui sont susceptibles de vous aider.

Choisissez le/les professionnels qui vont collaborer avec vous et qui vous guideront. Ne foncez pas tête baissée dans un projet qui mérite réflexion !

Familiarisez-vous avec toutes les étapes de construction, traçage, ferraillage, terrassement, mise à niveau, radié, construction des murs, étanchéité du bassin, canalisations, composants du local technique...

La préparation

  • Évaluez vos compétences personnelles à leur juste niveau.
  • Quels sont les domaines dans lesquels vous êtes à l’aise ? Ceux dans lesquels vous êtes novice et ceux pour lesquels vous n'avez aucune «affinité»? Maçonnerie, pose liner, étanchéité, local technique...

    Si vous souhaitez renforcer ou compléter vos compétences, lisez des manuels, consultez Internet, interrogez les professionnels...

  • Faites le tour des «savoir-faire» de vos amis, de votre famille. Ils peuvent vous apporter une aide dans la réalisation de votre projet (géomètre, terrassier, maçon, électricien ...)
  • Assurez-vous des conseils d’un spécialiste, vous apprécierez une explication claire et rapide (magasin, téléphone, Internet...). De sa capacité d’interventions à toutes les étapes de la construction de votre bassin. La réponse, le conseil que vous attendez sont souvent urgemment car votre chantier attend !
  • Une attention particulière en ce qui concerne l’électricité, il en va de la sécurité des personnes et des biens. Si vous ne maîtrisez pas l’électricité, faites appel à professionnel.

 La gestion du temps

  • Prenez le temps de développer et de définir votre projet dans les détails, emplacement, matériaux, équipements, chauffage (pour maintenant ou plus tard), traitement automatique de votre eau...
  • Prenez du temps pour choisir le professionnel qui assurera votre accompagnement personnalisé pour suivre vos travaux ; ses compétences, sa disponibilité. Assurez-vous que les produits soient en quantité suffisante et en stock (ou que l’approvisionnement soit régulier). L’affinité avec le vendeur est importante !
  • Donnez-vous du temps à chaque étape ou avant de débuter vos travaux, pour «éplucher» les manuels de maçonnerie, de plomberie, visiter les forums, consulter un professionnel.
    Informez-vous et enrichissez, et complétez vos savoir-faire.
    Plus vous serez averti du travail qui vous attend, mieux vous serez armé pour aplanir les difficultés.

Les ressources

Vous aurez aussi besoin de toutes les bonnes volontés, et ... des «gros bras», pour vous aider. Par exemple si optez pour la bétonnière, pour la pose des parpaings ou le maintien des panneaux...)

Choisissez un revendeur/professionnel qui soit disponible, compétent, qui vous amène conseils, astuces, technique et savoir-faire.

  • Il vous guidera et sera capable d’effectuer une étape que vous ne souhaitez pas réaliser vous-même (pose liner, local technique...).
  • Si une difficulté survient, si vous ne connaissez pas la réponse, n’hésitez pas à téléphoner ou à aller voir votre conseiller qui aura la solution, souvent moins compliqué que l’idée que vous vous en faisiez !

 Le matériel

Il est bon de faire un point sur les outils que vous possédez et ceux que votre entourage peut vous prêter. Si vous devez vous équiper en matériel, cela alourdira la facture finale.

Vous faites vous-même vos travaux de :

  • Terrassement : la location d’une pelle... À condition de savoir la manier.
  • Pour le béton : l’achat d’une ou deux bétonnières (utile si vous avez d’autres travaux par la suite, comme la terrasse, le pool-house...), ou bien vos connaissances vous en prêtent une (ou deux), ou vous la louez !
  • Le petit matériel, pelles, pioches, marteaux, visseuse, clous, vis, ficelle, clefs à molette, drisse à vriller, les liens métalliques, la grande règle pour tirer le béton, les gants... Peu onéreux, mais si vous ne les avez pas, le chantier s’arrête.

 Les qualités et compétences requises

  • Du courage, de la ténacité, car même si vous vous êtes bien préparé pour mener à bien votre projet, il y aura presque à coup sûr, des moments de doute et des «galères»!
  • Être prévoyant, organisé.
  • Être rigoureux, calme et réfléchit.
  • Être patient (respecter les temps de séchage, béton, colle...)
  • Savoir respecter les consignes de pose du fabricant.
  • Connaître son seuil de compétence et savoir passer le relais ou demander conseil.
  • Être à l’aise avec les calculs, mètre linéaire de fers tors, de fils électriques, de canalisations, nombre parpaing ou de bloc, les m³ de béton à commander...
  • Avoir des notions en maçonnerie.
  • Avoir des connaissances en plomberie.
  • L’électricité tient un rôle que vous devez maîtriser, ou déléguer à un professionnel.

Avantages et inconvénients de l'autoconstruction

Les avantages

  • Devenez auto-constructeur de votre piscine et vous économiser jusqu'à 50 % du budget.
  • Cette économie (prise sur le prix de la main d’œuvre), peut vous permettre d’investir dans une piscine plus grande ou de mieux équiper votre bassin, nage à contre-courantchauffagerégulateur de pH...
  • Vous pouvez gérer votre budget en étalant les achats de matériaux que vous stockez jusqu’au début des travaux (fers tors, sac de ciment,).
  • Vous êtes maître du chantier, vous décidez et faites votre piscine à votre rythme, en toute autonomie.
  • Le bonheur et la fierté d’avoir réalisé vous-même votre piscine, ne se mesure pas.

Les inconvénients 

         Le stress et la pression seront indéniablement les ennemis de l’auto-constructeur !

         Pas de garantie décennale sur votre piscine construite par vos soins.

         Il vous faudra du temps et de l’énergie.

Ce qu'il faut retenir 

  • Vous n’avez pas besoin d’être un super maçon, un super plombier, un super électricien... Pour construire votre piscine vous-même, mais vos connaissances doivent être suffisantes.
  • Achetez tout ce qu'il faut, en qualité et en quantité suffisante.
    • pour le ferraillage (faites-vous conseiller),
    • pour le remblai : préférez le gravier au tout-venant,
    • pour l'étanchéité : un liner 75/100 ou un liner armé.
  • La préparation du terrassement est essentielle. Si vous n’avez pas ou peu de compétences dans ce domaine, faites appel à un professionnel. Cela augmente la facture, mais l’assise de votre bassin sera fiable.
  • Votre bon sens prévaut, vous êtes seul à pouvoir estimer vos compétences par rapport à la tâche que vous entreprenez.
  • Cependant en fonction du mode de construction que vous choisirez pour votre bassin, blocs polystyrène, panneaux, piscine bois, béton ou coque, les compétences et leur niveau d’exigences ne sont pas les mêmes !