Volets roulant piscine

Retrouvez notre sélection de produits autour du volet roulant de piscine !

Trier par

6 articles

Volet roulant Open Classic Abriblue
À partir de 4108,20 
Volet roulant SC Evolution Abriblue
À partir de 4150,00 
Volet roulant Open Solar Energy Abriblue
À partir de 4709,00 
Volet roulant Open Aero Abriblue
À partir de 4522,00 
Volet roulant motorise First
À partir de 2924,00 
Volet hors-sol Expert Irricover
À partir de 4040,00 
Trier par

6 articles

LE VOLET DE PISCINE

 

Le volet roulant est conçu pour durer. En effet, les matériaux utilisés résistent à la corrosion et au vieillissement dans les eaux chlorées.

Le volet roulant de piscine automatique est la solution idéale pour sécuriser son bassin, sans négliger l'esthétique de l'espace détente.

Les lames fabriquées en PVC résistent aux U.V et à une charge de 100 kg. Elles sont robustes et fiables : les matériaux  utilisés résistent à la corrosion et au vieillissement dans les eaux chlorées. Elles contribuent aux performances mécaniques de la couverture de sécurité et à l'isolation thermique de la piscine en limitant l'évaporation de l'eau, ce qui permet un gain de température pour profiter plus longtemps de sa piscine.

Pour créer un espace détente à votre goût, plusieurs coloris de lames vous sont proposés. Faciles à installer et simples d'utilisation, un adulte en assure le fonctionnement en quelques instants.

  • Tous les volets sont fabriqués sur-mesure.
  • Conformes à la norme NF P90-308
  • La fabrication est 100% française .

CHOISIR SON VOLET DE PISCINE

 
  Volet hors-sol Volet immergé
  Manuel Automatique   Moteur dans l'axe Moteur fil de l'eau Moteur coffre sec
    Electrique Solaire  
Caractéristiques de votre piscine             
Elle est en construction oui

oui

oui oui oui  
Elle est en rénovation oui oui oui oui oui  
Vous ne voulez pas réduire votre espace de nage avec un mur de séparation oui oui oui      
Vous pouvez mettre un mur de séparation dans votre bassin       oui oui  
Elle a une dimension de 4x2m oui     oui oui oui
Elle a une dimension jusqu'à 12x6m   oui oui      
Elle a une dimension jusqu'à 15x7m       oui oui oui
Elle est de forme simple, rectangulaire ou carrée oui oui oui oui oui oui
Elle a un escalier type roman oui oui oui oui oui oui
Elle a un escalier latéral       oui oui oui
Elle a une filtration monobloc sans escalier type roman à l'opposé oui oui oui      
C'est une piscine béton       oui oui oui
C'est une piscine bois, résine ou coque polyester oui oui oui      
Vous n'avez pas la possibilité de faire passer un câble électrique oui   v      
ATTENTION  : votre terrasse est en bois Plots de béton sous terrasse pour sceller solidement les bornes      
  Choisir son volet de sécurité de piscine
Vos attentes            
Vous souhaitez :            
Un appareil homologué par la norme NF P90-308 oui oui oui oui oui oui
Une manipulation eficace, facile et sans effort   oui oui oui oui oui
Une mise en place d'ouverture et de fermeture rapide 5 minutes 2/3 minutes environ
Libérer entièrement votre terrasse, avoir une vue dégagée sur votre espace piscine       oui oui oui
Une alimentation sans câble électrique à tirer oui   oui      
Une alimentation électrique   oui   oui oui oui
Un fonctionnement manuel oui          
Que le volet soit le plus discret possible       oui oui

oui

Des lames solaires pour améliorer la température de l'eau       oui

oui

oui
Une intervention facile en cas de panne   Sauf moteur dans l'axe oui   oui oui
Le volet le plus économique possible oui          
Le meilleur qualité / prix / sécurité   oui oui      
Le meilleur qualité / sécurité / esthétisme       oui oui oui

POUR QUELLE PISCINE ?

Pour des piscines en béton de dimensions minimales de 4 x 2 mètres ou 3 x 3 m et jusqu’à 15 x 7 m.

Votre bassin doit être de forme simple, rectangulaire ou carrée.

Vous pouvez avoir un escalier type roman dans une des largeurs ou un escalier latéral.

Votre piscine enterrée est à construire ou à rénover. 

Votre bassin est obligatoirement équipé d’un trop-plein et d’un système de remplissage automatique d’eau.

La zone qui renferme l’axe d’enroulement est :

  • Séparée par une cloison de séparation :
    Bâtie au moment de la construction
    En PVC lors d’une rénovation
  • Couverte par des caillebotis qui masquent la mécanique du volet immergé 

 

LES DIFFÉRENTS MOTEURS DES VOLETS IMMERGÉS POUR PISCINE

Le volet immergé est un des 4 systèmes de sécurité obligatoires qui répond à la norme NF 90-308

En tout premier lieu, son rôle est de protéger les jeunes enfants de la noyade. Il sécurise votre piscine tout au long de l’année.

Mais, il permet aussi :

  • D’éviter que la pollution salisse votre eau, vous nettoierez moins souvent votre bassin
  • De perdre trop de degrés pendant la nuit, ou lors des coups de vent, de froid…
  • De réduire la déperdition d’eau

Il existe 3 types de couvertures immergées : 

  • Moteur dans l’axe
  • Moteur coffre sec
  • Moteur fil d’eau

Moteur dans l'axe

 Principe 

Le moteur de cette couverture immergée est situé dans l’axe du rouleau. 

L’enrouleur et son moteur sont étanches dans l’eau.

 Avantages

Vous pouvez installer cette couverture immergée si votre bassin mesure 3 x 3 mètres

Vous pouvez l’installer lors de la construction ou d’une rénovation 

Un gain d’espace, pas de local déporté

 Inconvénients

L’accès au moteur est plus compliqué, car il se trouve dans l’axe.

Lors d’une rénovation, votre piscine perd jusqu’à 80 centimètres de longueur de nage.

Vous ne pouvez pas l’installer si la structure de votre piscine est en bois.

Moteur coffre sec

 Principe 

Le moteur, cette fois, trouve sa place dans une zone sèche. 

Il est donc nécessaire de creuser un local à côté du bassin, dans l’axe de l’enrouleur. 

Le local doit être accessible pour cela il est recouvert par des caillebotis. 

 Avantages

L’installation de ce type de volet est possible si les dimensions de votre piscine sont comprises entre 3 m x 3 m et jusqu’à 10 m x 25 mètres.

L’intervention est facile en cas de panne puisque le moteur est à l’extérieur du bassin.

 Inconvénients

Le volet roulant immergé coffre à sec nécessite des travaux plus importants pour la mise en place de son moteur qui est à l’extérieur du bassin. 

Pour une création de piscine, vous devez commander les pièces à sceller avant la construction de la structure. 

La réalisation de ce volet est moins aisée pour des bassins déjà existants.

Moteur fil d'eau

 Principe 

Le moteur se situe dans le coffre contenant l'axe, hors d’eau, au-dessus du niveau de l'eau, en dessous des caillebotis.

 Avantages

Il y a très peu de travaux de maçonnerie.

C’est une motorisation robuste et très facile à installer.

En cas de panne, le moteur est accessible, il suffit de soulever les caillebotis.

 Inconvénients

Il est vraiment indispensable d’avoir un trop-plein avec ce type de moteur.

 

COMMENT POSER UN VOLET IMMERGÉ ? 

Homologué par la norme NF P90-308, c’est le système de sécurité le plus performant et le plus discret.

Il se pose aussi bien à la construction de la piscine qu’en rénovation.

Il fonctionne par raccordement électrique, sur batterie ou par capteurs solaires.

Il existe 3 grands types de volet immergé. Leur fonctionnement est identique, la différence réside principalement dans le positionnement du moteur.

  • le volet immergé avec moteur dans l’axe 

Le moteur est dans l’axe du volet, il est immergé. En cas de panne moteur, il faut sortir l’axe du coffre.

  • le volet immergé moteur en coffre sec 

Le moteur est à l’extérieur du bassin, dans un local technique, situé dans l’axe du volet. 

Il est facile d’intervenir en cas de panne moteur. 

Il est plutôt à poser lors de la construction du bassin.

  • le volet immergé moteur au fil de l’eau. 

Le moteur est placé au-dessus de la ligne d’eau dans le bassin et reste très facilement accessible. Il est parfait pour un bassin existant ou à construire. 

Le déroulement de la pose est dans les grandes lignes le même pour les 3 types de volet.

 Avant la pose

 Pour un volet immergé moteur en coffre sec

Vous avez commandé, avant le début des travaux de votre piscine, les pièces à sceller qui recevront l’axe de votre volet immergé.

Lors de la construction de votre piscine, les pièces à sceller qui recevront le volet (axe, platines, supports de poutrelle) ont été positionnées et fixées dans la paroi.

Vous avez construit un coffre attenant au bassin qui recevra le moteur du volet.

 Quel que soit le volet immergé

Vous avez prévu :

  • Les câbles d’alimentation électrique protégés par un disjoncteur de 30 mini ampères
  • Un trop plein
  • Un système de remplissage automatique d’eau

Vous avez relié le bassin et tous les équipements à la terre pour évacuer tous les courants vagabonds.

 La construction de votre bassin est en cours

Une paroi de séparation entre le bassin et le volet a été montée en parpaing, en bloc polystyrène avec une semelle béton ou vous avez prévu un mur en lames PVC.

 Votre piscine est déjà existante ou vous changez de système de sécurité

Le mur de séparation est à monter en planches PVC que vous commandez en même temps que le volet.

Les outils nécessaires

  • Un marqueur, un mètre ruban.
  • Un tournevis, clé plate ou clef à cliquet avec douille.
  • Une massette ou un marteau.
  • Une perceuse et ses forets ou un perforateur.
  • Un cutter et une petite scie.

Conseil du pro : Votre piscine a un revêtement en liner. Prenez soin d’attacher à votre poignet, à l’aide d’une ficelle, tous les outils susceptibles d’abimer le revêtement en cas de chute dans le bassin. Mettez la visserie inox dans un pot ou un plateau, de manière à ne pas les perdre ou pour éviter qu’elle ne tombe pas dans l’eau.

Les éléments 

  • 2 platines pour un volet moteur dans l’axe ou 2 flasques pour un volet moteur au fil de l’eau.
  • 2 pièces à sceller pour un volet moteur en coffre sec. Elles sont à mettre en place lors de la construction de la piscine.
  • 2 sabots qui soutiennent une poutrelle.
  • 1 axe
  • Les lames en PVC avec bouchons, aux dimensions de votre piscine qui forment le tablier.
  • Les sangles d’attaches côté axe et côté opposé à l’axe (fermeture).
  • Des contrepoids.
  • Un coffret électrique et un coffret à clef pour les volets à alimentation électrique.
  • Des caillebotis qui couvrent le coffre du volet.
  • La visserie inox et les chevilles sont fournies.

Le moteur 

  • Il est soit déjà dans l’axe (volet immergé moteur dans l’axe)
  • Il est à installer dans le coffre sec (volet immergé en coffre sec) ou au fil de l’eau dans la piscine (volet immergé au fil de l’eau)

Vous avez opté pour un mur de séparation en PVC, vous aurez en plus :

  • 2 lisses verticales à fixer sur les parois du mur
  • 1 lisse horizontale
  • Des planches PVC de séparation qui constitue le mur

Vous pouvez avoir en option des cornières ou des plaques de fixation sous margelles pour les caillebotis.

 Le montage des pièces de maintient de l’axe

Selon le modèle et le type de volet immergé vous aurez à poser soit :

  • Des pièces à sceller pour un volet en coffre sec uniquement pour les piscines en construction
  • Des platines pour le volet immergé moteur dans l’axe
  • Des flasques pour un volet immergé moteur au fil de l’eau

Les deux dernières options se posent sur l’arase de la paroi et s’utilisent aussi bien pour des piscines en construction qu’en rénovation.

Le montage des flasques ou platines

Le montage des flasque ou des platines sont très similaires, suivez votre notice de montage.

Assemblez les flasques à l’aide de vis, boulons, rondelles et d’une clef plate.

En fonction de l’implantation de la poutrelle et selon les conseils de la notice soit :

  • Vous fixez l’axe sur les flasques et vous positionnez le tout dans le coffre, sur l’arase.
  • Vous placez les flasques qui reposent sur l’arase de la piscine puis vous mettez l’axe.

Vérifiez l’équerrage des flasques ou platines.

En partant de l’angle du bassin vous marquez dans la longueur un point. Idem pour l’autre côté.

Avec un décamètre, que vous posé à l’angle d’une flasque (ou de la platine), vous mesurez la distance qu’il y a jusqu’au point du côté opposé.

Répétez l’opération de l’autre côté.

Pour un bon centrage des flasques (ou platines), les diagonales doivent avoir la même mesure.

Contrôlez l’horizontalité de l’axe :

  • Mesurez l’écart entre l’axe et le niveau d’eau, à droite et à gauche du bassin. La mesure doit être identique
  • Posez un niveau à bulle sur l’axe
  • Vous rectifiez en mettant des cales entre l’arase de la piscine et la flasque (ou la platine)

Marquez les trous de fixation avant de percer, puis enfoncez des chevilles et fixez les platines à l’aide des vis inox.

Plaquez la platine (ou la flasque) le long de la paroi selon les consignes de la notice de pose.

Si vous avez un mur en PVC il est temps de le poser. (Voir paragraphe plus bas : «Vous avez choisi un mur de séparation en PVC. »)

 La mise en place de l’axe

2 ou 3 personnes bien coordonnées peuvent le positionner. 

Aidez-vous de sangles pour porter et positionner l’axe et des poutres pour le maintenir.

Commencez par insérer l’axe dans la bague de la platine, coté moteur. 

Procédez de la même manière pour l’autre côté.

Le déplacement latéral de l’axe doit être bloqué par le serrage des bagues d’arrêt.

Insérez les clavettes pour verrouiller.

 La mise en place du moteur

  • Le moteur en coffre sec

Vous fixez le moteur dans le coffre sec attenant au bassin avant la pose de l’axe.

Insérez l’axe coté moteur dans la pièce à sceller puis dans le moteur. 

L’axe doit obligatoirement sortir du moteur de manière à pouvoir mettre une goupille.

Puis insérez l’axe du côté opposé au moteur.

Verrouillez les butées mobiles avec un boulon.

Engagez les fils du moteur dans la gorge de la platine.

Faites les branchements électriques selon les schémas de votre notice. 

  • Le moteur au fil de l’eau

Vous fixez le moteur au dessus de l’axe et du niveau d’eau du bassin, après la mise en place du tablier.

Reliez le bloc moteur à la boite de dérivation et fixez-les sur la flasque.

Branchez les câbles électriques (en provenance de votre compteur) à la boite de dérivation. 

  • Le montage du boitier à clef

Pour respecter la norme de sécurité NF P90-308, la boite de commande du volet doit être placé à une hauteur minimum de 1,50m et vous devez pouvoir visualiser l’ensemble de votre bassin lors des manœuvres.

Percez votre mur pour fixer la base du boitier.

Faites passer le câble électrique dans la goulotte et faites les branchements.

Vissez le dessus du boitier sur sa base

 Les câblages électriques

Si l’électricité n’est pas votre domaine de prédilection, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel, il en va de la sécurité de votre habitation.

Reportez-vous aux schémas de câblage de votre notice de pose pour :

  • L’alimentation du tableau
  • Pour éviter les faux contacts, pensez à serrer les fils des borniers
  • Pour éviter l’humidité, serrer les presses étoupe
  • Le câblage du moteur
  • Le câblage tableau et fin de courses
  • Le câblage du boitier de la clef

 Le montage de la poutrelle

Placez de chaque côté et au-dessus du mur de séparation les sabots.

Positionnez-les en fonction de la hauteur de la poutre et selon les instructions de la notice de montage.

Marquez les emplacements des vis, percez la paroi, mettez des chevilles avant de fixer le sabot.

Répétez l’opération de l’autre côté pour le deuxième élément.

La poutrelle s’insère dans les sabots et permet de soutenir les caillebotis (coté piscine).

Vous avez choisit un mur de séparation en PVC

Vous allez perdre entre 70 et 80 centimètres sur la longueur de votre piscine.

Montez le mur de séparation en PVC avant d’installer la poutrelle.

Fixez les lisses verticales de chaque coté du mur en respectant les directives de la notice.

Insérez les planches entre les deux lisses verticales. Ajustez-les si nécessaire en les coupant.

Vissez la dernière planche sur la lisse verticale afin de bloquer l’ensemble.

Enfoncez dans la dernière planche la lisse horizontale pour terminer.

Installez la poutrelle selon les modalités ci-dessus.

 Le montage du tablier

Repérez la lame qui a des sangles, positionnez-la sur l’eau près de l’axe. 

Posez les lames au fur et à mesure sur le bassin, le coté bombé de la lame vers le ciel, en commençant, généralement, du côté de l’axe.

Encliquez les lames les unes après les autres.

Insérez le crochet de la partie mâle d’une lame dans la gorge de la partie femelle d’une autre lame.

Effectuez un mouvement d’oscillation pour un emboîtement complet.

Vous avez un escalier

Centrez les lames et assemblez-les.

Découpez à l’aide d’une petite scie, la partie mâle de la dernière lame du tablier (celle ou va se raccorder la lame femelle de l’escalier).

Ainsi, le volet "colle" parfaitement au mur.

Rattachez l’escalier par encliquetage au tablier.

Reliez le tablier à l’axe.

 Le montage des sangles de sécurité

Elles se fixent du côté de l’escalier, à l’opposé de l’enrouleur soit : 

  • Directement au dessus de la ligne d’eau, c’est la fixation standard. Le liner dans ce cas est percé. Comme la fixation se situe au-dessus de la ligne d’eau, la question de l’étanchéité ne se pose pas
  • Sous la margelle, la fixation est sur l’arase du bassin (en option), avant pose margelles ou en les déposant, voire en découpant le joint s’il s’agit d’une rénovation. Le système de fermeture du volet est sur l’équerre qui descend le long de la paroi. Le liner reste intact
 Le montage des contre poids

Les contre poids permettent au tablier de s'enrouler correctement autour de l'axe et de bien le serrer.

Ils sont fixés à l’arrière de la poutrelle et à répartir de manière équilibrée tout le long de l’axe. 

 Réglages des fins de courses du volet

Qu’est-ce que les fins de courses ?

C’est la mémorisation et le contrôle des points d’ouverture et de fermeture de votre volet.

Avec les fins de courses, le volet ne s’enroule ou se déroule plus perpétuellement sur son axe, même si vous continuez de tourner la clé. 

Le volet stoppe sa course dès que le point d’arrêt déterminé est atteint.

Comment régler les fins de courses ?

Vous trouvez ces réglages sur l’axe du volet, du coté ou se trouve la clé. Ce sont deux encoches, une pour l’ouverture, l’autre pour la fermeture.

Une main sur la clé d’ouverture et fermeture du volet.

L’autre main positionne le tournevis spécial fins de courses dans l’encoche destinée aux réglages de l’ouverture.

Pendant qu’une main procède à l’ouverture du volet, l’autre fait pivoter le tournevis jusqu’à l’ouverture complète du volet.

Vous arrêtez de tourner le tournevis ainsi que le maintien de la clé dès que le volet est enroulé sur l’axe.

Positionnez le tournevis spécial fins de courses sur l’encoche de fermeture et procédez de la même manière.

Il existe sur certains modèles, des fins de courses électroniques. Ils s’étalonnent en validant les positions fermées et ouvertes du volet.

 Le montage des caillebotis

Le coffre du volet est recouvert de caillebotis. Ils reposent sur la poutrelle d’une part et sur l’arase de la terrasse ou si besoin sur des cornières ou des plaques de fixation sous margelles.

 

COMMENT INSTALLER SON VOLET HORS-SOL ?

Vous êtes un bon bricoleur et vous avez décidé de faire des économies sur l’installation de votre volet hors-sol de piscine en effectuant vous-même la pose.

 Les caractéristiques 

Il se déroule au-dessus de la surface de l’eau de manière manuelle ou automatique grâce à l’électricité ou au soleil. 

L’enrouleur automatique peut être débrayable, ainsi à tout moment une mise en fonctionnement manuelle est possible. 

Il peut être "nu", puis évoluer vers un habillage avec un banc.

Il est souvent pré-assemblé, son montage est rapide et facile.

Il suffit de 2 personnes pour faire sa mise en place.

Sa pose ne nécessite pas d’intervention sur l'étanchéité ou la maçonnerie.

Certaines bornes permettent un réglage du niveau des pieds, cela évite le surfaçage des margelles.

Les pieds peuvent être montés sur des rails. Le volet devient mobile. 

L’espace de baignade est totalement accessible.

 Avant la pose

Les prises de côtes ont été effectuées de manière précise pour une commande sur-mesure de votre volet.

Un câble électrique arrive près d’un des poteaux dans le respect de la norme C 15-100. Il s’agit de basse tension. Il est nécessaire de dimensionner celui-ci en fonction de la distance entre le coffret et le volet.

Dans le local technique, le coffret électrique est protégé par un disjoncteur 10 Ampères et un différentiel de 30 mini Ampères en tête de ligne. 

Les câbles sont assemblés dans des boîtiers de dérivation étanches.

Le bassin et le volet sont reliés à la terre pour évacuer les courants vagabonds, notamment si vous avez une électrolyse au sel.

Lisez et suivez très attentivement la notice de pose.

Les éléments 

Dans les colis vous trouverez : 

  • Un axe
  • Le moteur (si vous avez un modèle de volet automatique) est soit dans l’un des supports, soit dans l’axe
  • 2 poteaux ou bornes, à fixer au sol. Ils supportent l’axe et le tablier
  • L’ouverture et la fermeture du volet sont assurée par : un volant relié à un démultiplicateur si vous avez optez pour la version manuelle // une clé si vous avez choisi la formule automatique
  • Le tablier est constitué de lames en PVC à assembler par crochetage et clipsage ou par enfilage
  • Des bouchons obturateurs d’étanchéité sont placés aux extrémités des lames

Attention : vous devez stocker les lames dans un local tempéré. Elles doivent absolument être protégées du soleil et de la chaleur en attendant d’être mises en place.

  • Des sangles pour fixer le tablier sur l’enrouleur. 

Elles sont à fixer dans la rainure de l’axe, à l’aide de vis inox, ou elles peuvent être déjà installées sur une lame.

  • Les dispositifs anti-soulèvement
  • La visserie
  • Un tournevis spécifique pour régler les fins de courses (si votre volet en est équipé)

 Les outils nécessaires

  • Un jeu de clés plates ou à pipe, ou des clés à cliquet avec douille.
  • Un crayon, un marqueur, un décamètre.
  • Une perceuse et des forêts adaptés ou un perforateur.
  • Un marteau ou une massette.
  • Une disqueuse avec disque diamant ou un disque adapté.
  • Un niveau à bulle.
  • Un cutter et une petite scie. 

TOUT SAVOIR SUR LE VERROUILLAGE AUTOMATIQUE AUTOFIX 

S’il y a une contrainte dans l’utilisation du volet immergé, c’est bien le verrouillage et le déverrouillage manuel des lames aux sangles fixées à la paroi.

Ces fixations indispensables étaient pourtant le moyen incontournable pour répondre à un des critères de la norme NF P 90-308 qui stipule que « tous les dispositifs de protection sont considérés dans les normes en position verrouillée »

Ces sangles de fixation, il faut le reconnaitre, sont sûrement, la partie la moins esthétique des volets immergés.

En 2014, la société APF, partenaire d’Irrijardin, c’est vu décerner le prix de l’innovation au Salon de Lyon en créant une fermeture pour volet immergé : Autofix®.

Qu'est ce que c'est ? 

C’est un système de verrouillage et déverrouillage novateur, totalement automatique pour volet immergé ou hors-sol.

Un volet doté d’une fermeture Autofix® devient véritablement automatique. 

Vous n’avez plus à intervenir dans la manipulation de votre volet ni pour l’ouverture, ni pour la fermeture. 

Il vous suffit de tourner la clé, et le volet couvre la piscine et se verrouille sans que vous ayez à fixer le tablier. Cela se fait tout seul !

Pour quelle piscine ?

Ce dispositif s’adapte à toutes les configurations de piscines.

Il est disponible en option, vous pouvez avoir un volet de piscine avec cette fermeture révolutionnaire. 

Si vous avez un volet de fabrication APF, Autofix® peut équiper votre couverture automatique déjà installée. 

Comment ça fonctionne ?

Ce système ne nécessite pas d’apport en électricité. Il utilise les mouvements mécaniques et l’énergie magnétique. 

Un récepteur magnétique est fixé contre la paroi de la piscine, face au rouleau. Il peut être placé: 

  • Sur le revêtement
  • Sous, le liner ou la membrane armée. Ainsi il devient invisible et respect l’esthétisme de votre piscine et de son environnement.

Sur la dernière lame du tablier, celle qui va venir en butée contre le mur, un dispositif aimanté, sous forme d’une chaussette élastomère magnétique, assure la fermeture automatique du volet en répondant aux exigences de la norme.

Une sangle reliée à l’axe du rouleau fait pivoter l’aimant de la lame. Les fixations se désolidarisent et permettent l’ouverture automatique du volet. 

Les avantages

Ce dispositif est simple à installer.

Il facilite la fermeture et l’ouverture du volet.

Il met automatiquement votre volet en sécurité, vous n’avez plus à attacher ou détacher les sangles de sécurité, plus de contraintes.

Il peut être totalement invisible s’il est placé sous le revêtement. 

Il est conforme à la norme NF P 90-308.