Remise en route de ma piscine

Chlore choc Irripool

Chlore choc Irripool

Chlore choc Irripool

  • Pour désinfection choc (début de saison ou périodes chaudes)
  • Elimine les algues et autres résidus
  • Comprimés effervescents pour une action plus rapide

25,70€

pH plus Irripool

pH+ Irripool

pH plus Irripool

  • Augmente le niveau de pH
  • Participe au bon équilibre de l'eau
  • Formule poudre

10,70€

pH moins 5 kg Irripool

pH moins 5 kg Irripool

pH moins 5 kg Irripool

  • Baisse le niveau de pH
  • Corrige l'acidité de votre eau
  • Formule poudre

10,70€

Chloryte BAYROL

Chloryte BAYROL

Chloryte BAYROL

  • Chlore choc à effet immédiat
  • Granulé de chlore hautement concentrés
  • Sans stabilisant

à partir de 29,90€

Les indispensables pour la remise en route de votre piscine

Comment mettre en route sa piscine

Si vous avez une piscine hors-sol avec une structure tubulaire, en bois, en acier. 

Si vous avez une piscine enterrée, quelque soit sa structure.remise en route de la piscien

Si les travaux sont terminés et que votre bassin est en eau.

Si les beaux jours arrivent et que vous souhaitez profiter de votre piscine.

Alors, la remise en route de votre piscine, vous concerne.

Quand faire la remise en route de votre piscine

A la construction : 

Dés que votre bassin est rempli. Passez aux chapitres " L’équilibre de l’eau" et "Le traitement et la filtration" 

Suite à un hivernage :

Dès que possible. Mieux vaut plus tôt que plus tard ! Après les grands froids, à la fin des périodes de gel, en Mars ou en Avril, selon votre région.

Faites la réouverture quand l’eau est à 12° C, cela vous laisse une marge de manœuvre. Car dès que la température de l’eau est à 15 ° C, les bactéries et les algues vont se développer. Gare aux eaux qui se transforment en une mare verte ! Si vous tardez, vous mettrez plus de temps à nettoyer votre bassin et à retrouver une eau claire et saine, vous dépenserez plus d’argent en produit chimique. 

Si vous avez apporté un soin particulier à l’hivernage, la remise en route de votre bassin sera simple et assez rapide.

 

Etape 1 : Avant la remise en route du bassin – Nettoyage bâche et extérieur

En premier lieu, il faut bien entendu retirer la couverture d’hivernage et nettoyer les alentours de votre bassin.

La bâche d’hivernageBâche d'hiver

Deux personnes sont indispensables pour manipuler et déplacer la bâche. 

Il ne faut pas trainer votre couverture sur le sol, mais la soulever, sinon elle va se détériorer. 

Nettoyez la surface supérieure et inférieure avec de l’eau claire. Vous pouvez utiliser un produit spécifique pour bâches.

Afin de parfaire le nettoyage, utilisez un balai raclette ou bien une éponge non-abrasive. 

Dès que le nettoyage est terminé, séchez la bâche puis pliez-la et rangez-la dans un endroit sec en attentant la saison prochaine. 

Le nettoyage de la bâche peut-être fait plus tard, mais ne tardez pas trop !

Conseil du pro :

Vous avez retiré votre bâche d’hivernage de sécurité. Pensez dès à présent, à installer votre détecteur d’immersion pour respecter la norme sécurité des piscines.

La bâche à barres de sécurité ou la bâche 4 saisons

Dans un premier temps, vous pouvez passer simplement un balai-raclette lorsqu’elle est encore tendue sur le bassin.

Par la suite, vous la nettoyez comme la bâche d’hivernage. 

Vous pouvez effectuer le nettoyage plus tard dans la saison puisque cette couverture reste en place toute l’année pour remplir son rôle sécuritaire. 

Son poids est important, prévoyez plusieurs personnes pour la manipuler.

Pensez à changer les patins de protection s’ils sont usés ainsi que les barres si le poids de la neige les ont fait se courber.

Le volet immergé ou le volet volet hors sol

Le nettoyage est fastidieux et long. Piscine avec volet roulant

Retirez les caillebotis, et nettoyez lame par lame avec un jet d’eau ou un aspirateur à l’eau, tout en l’enroulant sur son axe dans le sens de l’ouverture. Cela vous permet d’avoir le bon écartement entre les lames et ainsi retirer les impuretés logées dans les interstices. 

Le nettoyeur haute pression n’est pas recommandé car à la longue, il fragilise le traitement du tablier, optez pour le tuyau d’arrosage par exemple.

Il existe des produits spéciaux pour les volets qui éliminent les salissures, les graisses et les algues.

Pour nettoyer facilement la fosse du volet, vous pouvez utiliser : 

La terrasse 

Nettoyez les abords extérieurs de votre piscine avec un balai, en partant des margelles vers l’extérieur. 

Etape 2 : Si vous avez fait un hivernage passif

Le bassin

Commencez par retirer les accessoires d’hivernage, les flotteurs, les bouchons, les bouteilles gizzmo.Matériel hivernage piscine

Vérifiez, au niveau du local technique la bonne position des vannes, elles sont fermées.

Cas particulier

Vous avez une piscine hors-sol avec un groupe de filtration 

Ne retirez pas les bouchons et les bouteilles gizzmo avant d’avoir raccordé, via les tuyaux, la piscine au groupe de filtration.

Remettez en place les paniers de skimmer, les jets orientables des buses de refoulements.

Remontez le niveau d’eau au 3/4 des skimmers

Le local technique

Le filtre

Si vous avez un filtre à cartouche, changez la cartouche si nécessaire.

Si vous avez un filtre à diatomées, rechargez-le (le nettoyage a été effectué au moment de l’hivernage).

Si vous avez un filtre à sable :Filtration piscine

  • fermez le bouchon de vidange.
  • graissez les joints toriques avec de la graisse silicone. 
  • changez le téflon sur les pas de vis avec du ruban d’étanchéité (si besoin).

Vous avez une piscine hors-sol

Réinstallez votre pompe et votre filtre si vous les aviez démontés.

La pompe

Remettez le bouchon de purge (selon le modèle). 

Remplissez d’eau le préfiltre de votre pompe (les vannes sont encore fermées). Replacez le couvercle.

Resserrez les vannes des bondes de fond, des skimmers et des buses de refoulements, puis ouvrez-les en vous assurant que les tuyaux soient plein d’eau.

Pas de fuite ? Continuez le processus. 

Le coffret électrique

Mettez le sous tension et réglez l’horloge de programmation.

Vérifiez les fusibles et le contacteur.

Mettez en fonctionnement votre système de filtration et vérifiez la bonne marche de l’ensemble.

Votre local est de nouveau en fonctionnement vous pouvez donc passer au nettoyage de votre bassin.

Etape 2 : Si vous avez fait un hivernage actif

La mise en route de votre bassin est simplifiée puisque pendant la période hivernale votre pompe a fonctionné et que vous avez surveillé la qualité de votre eau et le bon fonctionnement de l’ensemble.

Il vous suffit d’augmenter le temps de filtration en fonction de la température et de suivre les étapes suivantes.

 
 

Etape 3 : Le nettoyage du bassin

Les étapes suivantes sont communes à l’hivernage passif ou actif.

Votre piscine est maintenant en fonctionnement, il est temps de vous occuper du nettoyage du bassin.

Il est important pour la mise en route de votre bassin. Il est plus rapide si l’or de l’hivernage vous avez respecté un nettoyage scrupuleux du bassin.

Votre eau est verte

Dans l’immédiat, pas question de brosser votre bassin. Les algues vont être en suspension dans l’eau et les éradiquer sera alors plus difficile.

Faites un rééquilibrage du pH, puis un traitement choc. Le lendemain vous pouvez procéder à l’étape de nettoyage du bassin, puis passer au contrôle de la qualité de l’eau.

Votre eau n’est pas verte

Vous pouvez commencer le nettoyage proprement dit.

Mettez des gants pour nettoyer le calcaire et le gras de la ligne d’eau.

Faites-le avec une éponge douce non abrasive et un produit spécial ligne d’eau, en gel, en spray ou en poudre.

S’il y a des saletés, ramassez les plus grosses impuretés avec une épuisette de fond et de surface. 

Brossez les murs, les escaliers, les plages immergées avec un balai adapté à votre revêtement. 

Un nettoyage manuel est plus long mais aussi plus complet et plus précis.

Pour le fond, vous pouvez utiliser un robot hydraulique (type Polaris), le balai manuel ou tout les appareils qui se « branchent » à la prise balai. 

L’utilisation de la plupart des robots électriques est à proscrire en dessous d’une température de 15°C.

Etape 4 : L’équilibre de l’eau

Vous pouvez maintenant vous concentrer sur l’équilibre de l’eau.

Trois facteurs sont essentiels à contrôler avant de commencer à traiter votre eau : le pH, l’alcalinité, la dureté. 

Vous connaitrez facilement les différentes valeurs, grâce à des bandelettes, des liquides ou des pastilles réactives colorimétriques, ou à un testeur électronique. Vous pouvez amener un échantillon d’eau de votre piscine à votre conseiller Irrijardin pour qu’il puisse la tester. Il vous communiquera les bons conseils et le bon dosage des produits. 

Le pH de l'eau

Définition

Le pH ou « potentiel hydrogène » permet de définir si l’eau est acide ou basique. 

Il fluctue et réagit aux intempéries, à la température extérieure et celle du bassin, à la pollution…

Sa valeur neutre est entre 7 et 7.4.

Quand

Vous le contrôlez à la mise en eau de votre bassin, en début de saison puis 1 à 2 fois par semaine pendant la saison.

Pourquoi

Il permet la bonne efficacité des produits désinfectants.

Pour une efficacité optimum de votre traitement, la valeur du pH est différente en fonction de votre traitement. Si vous traitez:

  • au chlore, le pH est entre 7,2 et 7,4.
  • au brome, le pH se situe aux environs de 7,5 (Le brome est moins sensible aux fluctuations de pH.).
  • à l’oxygène actif, le pH est entre 7 et 7,6.

Comment

Si le pH est trop haut vous le rectifiez en ajoutant du "pH moins" et si il est trop bas vous ajouterez du "pH plus" dans l’eau.

Le TAC : Alcalinité

Définition

Ou encore « Titre Alcalimètre Complet », c’est le pouvoir tampon de l’eau. C’est-à-dire sa capacité à absorber les variations de pH. Il détermine le niveau de carbonate et le bicarbonate présent dans la piscine.

La valeur du TAC se trouve entre 10 à 20° F (mesure Française) ou 100 et 200 ppm.

Quand

Vous le testez à la mise en eau de votre bassin puis par la suite en début de saison et lorsque vous faites un ajout important d’eau. Vous vérifiez si le pH devient instable et fluctue à la moindre perturbation.

Pourquoi 

Pour renforcer l’effet tampon de l’eau et stabiliser le pH. 

Comment

Vous rehaussez le taux l’alcalinité avec un produit spécifique comme Alcaplus de Bayrol.

Le TH – La dureté de l’eau

Définition

Le Titre Hydrotimétrique est la mesure de la dureté de l’eau. La présence du calcaire dans l’eau.

La valeur idéale du TH se situe entre 20 et 25° F (1 F = 10 mg/l) ou 150 et 250 ppm.

Quand

Vous le contrôlez à la mise en eau de votre piscine, si vous remplissez votre bassin avec l’eau d’un puits et en début de saison.

Pourquoi

Vous utiliserez un séquestrant calcaire pour faire baisser un taux trop élevé.

Etape 5 : Le traitement et la filtration

La désinfection choc 

Votre eau est équilibrée, l’étape suivante est importante et indispensable, même si votre eau n’est ni trouble, ni verte. C’est la désinfection choc de votre bassin. 

Le traitement choc permet d’éliminer toutes les bactéries, virus, les algues, les champignons… 

En fonction de votre traitement hebdomadaire, vous utiliserez un chlore choc, de l’hypochlorite de calcium, un brome choc, un oxygène choc, un traitement choc au peroxyde d’hydrogène si vous traitez au PHMB …

Pour la chloration choc, votre piscine est découverte, la vanne de votre filtre est sur « recirculation».

Laissez agir au moins pendant 24 heures, filtration en marche.

Si vous aviez des algues, elles sont maintenant mortes et forment un dépôt noirâtre au fond de votre piscine. Pour les éliminer, passez le robot (attention température de l’eau pour les robots électrique !) ou le balai manuel avec la vanne de filtration sur "égout ". 

Rajoutez de l’eau.

N’hésitez pas à faire une floculation si des particules fines sont ou restent en suspension.

Adaptez le floculant à votre système de filtration. 

Le traitement

Voilà, il est temps de mettre en place le traitement lent.

Comme la durée de filtration est relativement courte, pour le moment, votre traitement dure plus longtemps que pendant la pleine saison. 

C’est maintenant que commence, pour vous, les contrôles réguliers pour connaitre :

  • la présence du désinfectant dans votre bassin. 
  • l’équilibre de l’eau (pH…). 

Vous ajustez les produits en fonction des besoins de votre bassin.

La filtration

Pour le moment vous filtrez environ 5 à 6 Heures par 24 heures.

Au fur et à mesure de la montée en température de votre eau, vous augmentez le temps de filtration.

La règle veut que le temps de filtration soit égal à la moitié de la température de l’eau de la piscine.

Etape 6 : Remise en route du local technique

Le filtre à sable

Il est conseillé de procéder au moins un fois par an à un détartrage et à une désinfection du filtre à sable. 

La remise en route est le moment idéal pour effectuer cette tache indispensable au bon fonctionnement du filtre et pour une meilleure qualité de filtration et de désinfection du bassin. 

Attention : 

Ne mélangez pas les 2 produits chimiques. 

Laissez passer une quinzaine de jours entre les deux traitements.

Pourquoi un détartrage du filtre

Des dépôts calcaires se forment dans le filtre et bouchent la masse filtrante. 

Lorsque le filtre est en partie colmaté, l’écoulement de l’eau passe rapidement par les canaux non obstrués. Les impuretés ne sont plus retenues et repartent dans le bassin. 

Pour que votre filtre retrouve toute son efficacité, versez une solution de produit détartrant comme le Décalcit filtre directement dans votre filtre et laissez agir toute la nuit (la filtration ne fonctionne pas). Puis effectuez un lavage à contre-courant assez long. 

Le sable est ainsi détartré.

Pourquoi une désinfection du filtre

Votre filtre n’élimine pas toutes les impuretés, des bactéries peuvent s’y développer.

Pour assainir votre filtre, utilisez un produit comme Filter Shock. Mettez 1 galet pour 15 m³ dans les skimmers et filtrez 12 heures. 

 

Le sable de votre filtre à plus de 5 ans de service ? 

Il est temps de le changer. 

Vous pouvez remplacer le sable par du verre recyclé dont la durée de vie est plus longue. 

Il est autonettoyant cela lui permet de neutraliser la formation du biofilm. 

Les matières organiques ne collent pas au verre recyclé, elles sont facilement évacuées par un lavage du filtre plus rapide (donc moins d’eau). 

Par l’absence du biofilm, les produits de traitements se concentrent sur l’assainissement de l’eau et non sur l’assainissement du filtre. 

La consommation de produit chimique en est réduite.

Vous avez une électrolyse au sel

Le bassin

L’eau de votre bassin doit atteindre une température d’au moins 15° C.

La salinité de votre eau doit correspondre à celle préconisée par le fabricant de votre électrolyseur. 

Testez la teneur en sel de votre eau, soit avec des bandelettes colorimétriques adaptées, soit vous amenez un échantillon d’eau à votre conseiller Irrijardin. 

Ajoutez du sel (spécial piscine) en fonction des besoins, en laissant tourner votre filtration jusqu’à la dissolution complète du sel.

Testez le niveau de stabilisant de votre eau et faites une correction (si nécessaire) pour amener la concentration d’acide cyanurique au niveau requit par le constructeur de votre appareil. 

Le produit stabilisant est indispensable, car il freine la décomposition du chlore non stabilisé par les U .V .

 

Conseil du pro :

Puisque votre piscine est ré ouverte, en attendant que l’eau de votre bassin atteigne les 15° C, traitez l’eau avec un chlore longue durée ou de l’hypochlorite. 

Si vous ne traitez pas, les algues vont se développer dés que les conditions leur seront favorables.

Le local technique

Votre appareil n’est pas à inversion de polarité ou vous êtes dans une zone ou l’eau est très calcaire.

Nettoyez les cellules en enlevant délicatement les éventuels dépôts de calcaire à l’aide 

d’un jet d’eau ; si il y a résistance, avec un outil en plastique ou en bois (le métal risque d’endommager les cellules) et enfin dernière recourt, pour les cellules très entartrées, utilisez une solution eau/acide. 

Reconnectez votre électrolyse.

Vous avez un traitement automatique

Comme le régulateur de pH, le contrôle Redox, un distributeur ou un régulateur de chlore…

La filtration de votre piscine est fermée.

Sortez la sonde de son étui (protection pour l’hivernage).

Rincez-la à l’eau claire puis secouez-la pour retirer l’excès d’eau.

Étalonnez les sondes de vos différents appareils à l’aide d’une solution adaptée.

Repositionnez la dans le porte sonde.

Vérifiez la présence du produit chimique voulu : pH plus ou Moins liquide, Chlore liquide… et positionnez la canne aspirant dans le bidon.

Mettez vos appareils sous alimentation électrique.

Calibrez vos appareils en suivant les instructions du fabricant.

Vous avez une nage à contre-courant. 

Repositionnez la purge du moteur.

Graissez les joints et fermez le couvercle. 

Ouvrez les vannes d’aspiration et de refoulement. Laissez les canalisations se remplir d’eau.

Mettez le coffret électrique sous tension. 

Assurez- vous du bon fonctionnement.

Vous avez une pompe à chaleur

Ôtez la housse d’hivernage de protection.

Vérifiez que les conduites d’entrée et de sortie d’eau ne sont pas encrassées, obstruées, qu’il n’y a pas de défauts. Revissez les raccords unions de l’entrée et de la sortie d’eau.

Ouvrez les vannes by-pass.

Démarrez la pompe de filtration de la piscine pour lancer le cycle de l’eau vers la pompe à chaleur.

Rebranchez l’alimentation électrique de la pompe à chaleur et positionnez-la sur le mode « on » pour la faire fonctionner.

 
Haut
de
page