Déshumidificateur


Lorsqu'un bassin est dans un local fermé, l'évaporation de l'eau crée une humidité importante. La valeur d'eau est emprisonnée, l'air se sature progressivement et la vapeur se condense sur les parois humides. Le déshumidificateur servira à traiter cette humidité pour obtenir une hygrométrie située entre 60 et 70%, nécessaire au confort des baigneurs et à la préservation du bâtiment. L'appareil sera dimensionnée en fonction de plusieurs critères :

  • de la surface du bassin
  • du volume du local piscine
  • de la température de l'eau et de l'air
  • des équipements présents (balnéo, nage à contre courant,...)
  • de l'activité dans la piscine : privée ou publique

Il est également conseillé d'y inclure un renouvellement d'air égal à une fois le volume d'air du local.

Besoin d'une solution de financement ?

Besoin d'une solution de financement ?

Besoin d'une solution de financement ?

  • Réglez en 3x ou 4x carte bancaire avec Oney
  • Réglez en 2x ou 3x chèque sans frais avec Transax

Tarif sur demande

Nouveau WD Warmpac

WD Warmpac

à partir de 2 598,00€

Qu’est-ce qu’un déshumidificateur pour un espace piscine ?

Comment éviter les dégradations de la pièce de piscine ?

Piscine intérieure

Lorsque l’on a une piscine ou un spa en intérieur ou sous abris, il est fréquent que de la buée s’installe durablement sur les vitres, mais aussi, moins visible, sur toutes les surfaces de la pièce. Le rôle du déshumidificateur est d’évacuer l’humidité et le phénomène de condensation qui s’installent naturellement dans une pièce et qui à plus ou moins long terme dégradent l’environnement.

Pourquoi installer un déshumidificateur lorsque la piscine est en intérieur ?

L’installation d’un déshumidificateur dans la pièce où est construite la piscine est indispensable. Si l’eau et l’air sont des éléments de la vie, l’équilibre entre les deux doit être précis. Or, dans le cadre d’une piscine sous abri ou d’intérieur, l’humidité et la condensation sont fortement présentes dans cet espace clos. Ces deux facteurs, sans l’intervention du déshumidificateur qui va les réguler, sont sources de dégradation sur les matériaux, et ont des conséquences sur la santé des baigneurs. 
Une piscine d’intérieur est un lieu de vie, esthétique et confortable qui permet d’apprécier des moments de relaxation, de bien-être et de confort partagé. Lorsque l’air est saturé d’humidité il procure de désagréables sensations de froid. 
Le déshumidificateur empêche la prolifération d’algues et de champignons sur les murs, le pourrissement du bois, la buée sur les baies vitrées. Il permet d’éviter les risques d’infection, de proliférations de bactéries, maintient une atmosphère saine et assure de bonnes conditions de santé à tous les baigneurs.

Les caractéristiques du déshumidificateur pour la pièce de la piscine

Déshumidificateur

Les performances des déshumidificateurs sont mesurées selon leur débit d’air et leur capacité à traiter un certain volume.

Les déshumidificateurs se divisent en 3 catégories, le déshumidificateur d’ambiance traite les petits volumes, le déshumidificateur encastré plus discret et le déshumidificateur gainable pour des pièces avec des baies vitrées.
Pour les abris à structure légère dont les matériaux ont une faible résistance thermique, comme l’aluminium, le polycarbonate, le simple vitrage… le déshumidificateur va limiter l’humidité et préserver la structure mais n’empêche pas la condensation.

L’alimentation électrique est proposée en triphasée (400 V) ou en monophasé (230 V), selon les modèles.

Ils ont tous un boitier de commande qui permet de maintenir le taux d'hygrométrie à sa valeur habituelle de confort qui est en général de 65%.
L'hygrostat arrête automatiquement le déshumidificateur quand la valeur est atteinte, ainsi les matériaux ne risquent pas de se dessécher et le processus d’assainissement est plus économe en énergie.
Il est possible aussi de réguler la température de l'air, il faut alors que l’appareil ait l’option "chauffage de l’air". Cette fonctionnalité existe soit en appoint électrique soit connectée à une source de chauffage comme la chaudière, la pompe à chaleur, le chauffage solaire...

L’évacuation de l’eau transformée par le déshumidificateur est assurée soit par un bac, cette méthode est assez contraignante car il faut le vider régulièrement, notamment lorsqu’il y a beaucoup d’humidité à évacuer ; soit via un tuyau de vidange qui évacue l’eau à l’extérieur ou encore, pour des installations les plus complètes, il est possible de prévoir des systèmes de récupération.

Afin de limiter l’évaporation de l’eau et la condensation, il est possible de baisser la température de l’air ambiant ou il est recommandé de couvrir la piscine avec une bâche, une couverture d’été ou un volet immergé, lorsqu’elle n’est pas utilisée. 30 à 40 % d’économies sont ainsi réalisées car le déshumificateur va se stopper, donc moins de consommation électrique et la durée de vie de l’appareil va s’allonger ; de plus il y aura moins de déperdition d’eau, donc moins de mise à niveau à faire et de consommation d’eau.

Certains déshumidificateurs ont des vitesses de ventilation pré-réglées ou des niveaux pré-programmés du taux d’humidité.

Comment fonctionne un déshumidificateur pour piscine ?

Pour que le confort de baignade soit agréable, il vous faut réunir 3 conditions optimum :
La température de l’eau se situe entre 25° C et 30° C, la température de l’air est 1°C au-dessus de la température de l’eau et le taux d’humidité ou hygrométrie idéal est entre 60 et 70.

L’air ambiant humide de la pièce piscine est aspiré par un ventilateur intégré au déshumidificateur, puis il est transporté à travers un évaporateur et est réfrigéré. 
L’air refroidi sous le point de rosée se transforme en eau qui se condense sur la surface froide de l'évaporateur. L’eau ruissèle dans un bac ou elle est directement transportée via un tuyau vers un système d'évacuation.
L'air froid et sec est lui, dirigé à travers le condenseur où il est réchauffé et renvoyé dans le local du bassin via les grilles.
Un air chaud et sec prend la place de l’air froid et humide, la température de l’air augmente d’environ 5° C. 
Le processus se répète jusqu’à atteindre le point de consigne défini sur l’hygrostat.
 

 

Fonctionnement d'un déshumidificateur

Comment choisir un déshumidificateur pour la pièce de la piscine ?

Bien choisir le déshumidificateur pour assainir la pièce piscine Pièce avec piscine intérieure

Le choix d’un déshumidificateur se fait, avant tout, en adéquation avec les caractéristiques de la pièce piscine et les données techniques de l’appareil.
Le débit de l’air et la capacité d’extraction de l’humidité sont deux critères qui vont de paires et sont essentiels pour définir le déshumidificateur qui convient le mieux aux caractéristiques de la pièce. La portée, le niveau sonore, et le respect de la norme NF C 15-100 sont aussi des éléments qui peuvent influencer le choix technique du déshumidificateur.

Quel débit d’air pour le déshumidificateur pour piscine intérieure ?

Le débit de l’air permet de connaitre la capacité du déshumidificateur à renouveler l’air de la pièce. C’est le nombre de litres d’air humide que l’appareil est capable de traiter sur une période déterminée. Il est exprimé en litre ou en mètres cubes par unité de temps. Plus la quantité d’eau absorbée est grande, plus le déshumidificateur est efficace. 
Le taux de brassage est le rapport entre le débit du déshumidificateur et le volume de la pièce. Sa valeur doit se situer entre 4 et 10, idéalement 5.

Taux de brassage = Débit d’air déshumidificateur (m³/h) / Volume du local en m³

Par exemple, le volume de la pièce est de 200 m³, quel doit être le débit de l’air du déshumidificateur ? 
Il faut appliquer la règle de calcul : 200 m³ X 5 = 1 000, le débit d’air de l’appareil devra être de 1 000 m³/heure.

Quelle capacité d'extraction pour un déshumidificateur pour piscine intérieure ? 

La capacité d’extraction d’un déshumidificateur, c’est la quantité d’eau exprimée en litre qu’il peut extraire en un temps donné, souvent en 1 heure ou en jour. 
Par exemple, si la piscine a une surface de 32 m², que la température de l’eau et de l’air est à 28° C, pour connaitre quelle doit être la capacité du déshumidificateur à extraire l’eau de l’air, il faut s’aider du tableau et faire un calcul simple : 
 

Portée déshumidificateur

EXEMPLE : 
32 (le volume de la piscine en m²) x 0,175 (le coefficient) = 5,61
Il faut choisir un appareil qui puisse absorber au moins 5,61 litres de l’air humide par heure. 

Quel est la portée d’un déshumidificateur pour piscine intérieure ?

La portée représente le volume que le déshumidificateur peut assainir à échéances régulière, il est exprimé en m³. Plus la pièce est volumineuse, plus la portée du déshumidificateur doit être importante. Cette donnée est souvent annoncée par le fabricant.

Le niveau sonore du déshumidificateur pour piscine intérieure

Le volume sonore d’un déshumidificateur peut être un facteur de choix. Le fonctionnement de cet appareil occasionne un bruit qui se situe entre 40 et 50 décibels. Les appareils encastrables sont moins bruyants que ceux que l’on pose au sol ou que l’on fixe au mur et ils restent dans une fourchette de prix raisonnables bien que des travaux sont plus importants. Il faut donc définir quel est le seuil de tolérance au bruit des membres de la famille!

La norme NF C 15–100 et le choix du déshumidificateur pour piscine

La norme électrique NF C 15-100 peut être une contrainte technique car elle impose que tous les appareils électriques soient placés au minimum à 2 mètres de la piscine et protégés par un disjoncteur 30 mA en tête de ligne. 
S’il y a, un peu plus de 2 mètres entre le bassin et le mur de soutien du déshumidificateur, et en fonction des caractéristiques vues plus haut, il est possible de choisir le déshumidificateur d’ambiance.
S’il n’y pas les 2 mètres nécessaires, le choix se portera sur un déshumidificateur encastrable ou gainable puisque le bloc, dans ce cas, est dans le local, seules les grilles sont visibles depuis la pièce piscine.

Maintenant que les données techniques du déshumidificateur sont définies, il reste à choisir l’appareil en fonction de son esthétique, du coté financier, des travaux…
 

Quels sont les différents type de déshumidificateur pour une pièce de piscine ?

Quel type de déshumidificateur choisir pour la piscine intérieure ?

Lorsqu’on dispose d’une piscine intérieure ou quoi souhaite en réaliser une, il est indispensable de penser au déshumidificateur d’air. Il faut commencer par définir les caractéristiques techniques du déshumidificateur, puis choisir le type appareil en fonction de son esthétique, des travaux qu’il engendre et de son coût financier. Trois types de déshumidificateur sont proposés, le déshumidificateur d’ambiance, encastrable ou gainable. 

Le déshumidificateur d’ambiance pour la pièce de piscine 

Déshumidificateur d'ambiance

Le déshumidificateur d’ambiance est une solution économique et fiable. Il peut être installé par ses propres moyens, mais la pièce d’eau ne doit pas avoir de baies vitrées. 
Il est préconisé pour des salles abritant un spa de moins de 15 m² ou une piscine entre 15 à 20 m².

L’installation est très facile et ne nécessite pas de gainage pour les sorties d’air. Le déshumidificateur est placé directement dans la pièce d’eau, posé sur le sol ou fixé contre un mur, certains peuvent être fixés en hauteur, mais il est à une distance obligatoire de deux mètres minimum du bassin.

La console existe en différentes capacités, si la piscine fait moins de de 15 m², le déshumidificateur doit pouvoir traiter 1,8 litre d’air par heure, pour celles qui font 15 m² la capacité de l’appareil est de 2,3 L/H, et 4,6 L/H pour les bassins de 20 m².

Certains ont deux vitesses préréglées de ventilation, et plusieurs taux d'humidité préprogrammés qui permettent de modifier facilement les données de l’appareil en fonction de la saison et du taux d’humidité.
Le déshumidificateur d’ambiance prend une modeste place mais c’est un élément visible.

Le déshumidificateur encastré pour la pièce de piscine 

Lorsque la pièce d’eau ne permet pas d’avoir la distance réglementaire de deux mètres pour pouvoir installer le déshumidificateur d’ambiance, il est alors possible d’installer un déshumidificateur encastré. C’est un appareil discret qui ne nuit pas à l’esthétisme de l’espace détente.

Déshumidificateur encastré

Il peut être installé par ses propres moyens à condition d’être un bon bricoleur 

La centrale est installée dans un local qui doit être mitoyen à la pièce piscine. Le déshumidificateur est invisible depuis la salle aquatique, seules les grilles d’aspiration et de soufflage sont discernables dans l’espace piscine. Cette solution permet aussi de réduire le niveau sonore qu’émet l’appareil.

Le déshumidificateur encastré est disponible en différentes capacités et s’adapte à tous les volumes de pièce. Certains peuvent être installés en hauteur, d’autres pilotés par une télécommande sans fil. Une option chauffage peut compléter l’appareil grâce à une batterie électrique ou il peut être branché sur le mode de chauffage domestique comme la chaudière. 
Bien qu’il soit possible de l’installer soi-même, pour bénéficier de la garantie, certaines marques demandent à ce que le déshumidificateur soit installé par un professionnel. Si la pièce est déjà existante, il faudra percer le mur pour positionner les grilles. 

Le déshumidificateur gainable pour la pièce de piscine 

Le déshumidificateur gainable est préconisé aussi bien pour les petits que pour les grands volumes. C’est la seule manière de pouvoir traiter efficacement la condensation qui s’installe sur les baies vitrées.
C’est une solution onéreuse, souvent installée par des professionnels, qui nécessite des travaux, et qui doit être, de préférence, réfléchi dès la conception de la piscine intérieure.

Installation déshumidificateur gainable

La centrale est installée dans le local technique ainsi la nuisance sonore est minimisée et l’esthétisme de l’espace aquatique est préservé, pas d’appareil visible. Le déshumidificateur peut être verticale pour une emprise minimale au sol ou horizontal. Le déshumidificateur gainable est relié par des gaines aux grilles de soufflage et d’aspiration.Grille de soufflage
Les grilles de soufflage, positionnées le long des parois vitrées, sont apparentes. Certains modèles proposent des fines et très discrètes ouvertures le long des vitres. Ainsi placées elles sont particulièrement efficaces, elles réchauffent les parois et évitent la buée et la condensation.

Pour certains modèles de déshumidificateur gainable, le soufflage de l’air sec est modulable et la soufflerie peut être dirigée vers le haut ou le bas de la pièce, d’autres peuvent être raccordés sur le circuit de filtration de la piscine, son condensateur peut alors chauffer l’eau du bassin quelques soit le type de traitement de l’eau.

L’esthétisme et le choix du déshumidificateur pour piscine

Si l’esthétisme de la pièce piscine est une priorité, l’appareil doit être invisible, le choix se porte sur le déshumidificateur encastrable ou gainable. Seules les grilles sont plus ou moins apparentes. Ces appareils placés dans une pièce adjacente, permettent un gain de place et génèrent moins de bruit. Par contre la facture est forcément plus élevée que si l’on choisit un déshumidificateur d’ambiance. 

Le budget et le choix du déshumidificateur pour piscine

Si le budget est un critère primordial, il faut cependant être conscient qu’il vaut mieux pouvoir choisir un déshumidificateur en fonction des besoins effectifs de la pièce d’eau et des capacités de l’appareil à répondre à ces besoins, que de le choisir en fonction de son prix.
Les déshumidificateurs d’ambiance sont les appareils les plus abordables. Un budget à partir de 1800€ est à prévoir, mais la tranche la plus significative se trouve entre 2 500€ et 5 000€, le prix peut aller au-delà.
Un budget de 3 500€ à 6 000€ et plus pour le déshumidificateur encastrable et à partir de 
7 500€ pour un déshumidificateur gainable
 

Quelles sont les conditions pour qu’un déshumidificateur soit bien installé ?

Réunir les meilleures conditions pour une pièce de piscine saineDéshumidificateur pour piscine intérieure

Mettre en place un déshumidificateur demande de la préparation! Faire un bilan thermique pour s’assurer que l’isolation de la pièce soit suffisante et déterminer la quantité d’air humide qu’il faut évacuer est indispensable à connaître si l’on veut que le déshumidificateur soit performant.

Le bilan thermique de la salle de piscine

Le bilan thermique est très utile pour déterminer la qualité d’isolation de la pièce aquatique et permettre d’estimer le volume d’humidité à évacuer. 

La qualité de l’isolation de la pièce intérieure de piscine

Si l’isolation de la pièce de piscine est moindre ou si la pièce n’a pas été conçue pour recevoir une zone aquatique, le déshumidificateur ne peut pas pallier aux phénomènes de condensation liée à des matériaux inadaptés. Il peut cependant limiter les nuisances de la condensation, sans toutefois l’éradiquer.
Cette pièce spécifique requière une isolation thermique adéquate. Il faut utiliser des matériaux compatibles avec le milieu "piscine" afin que les parois soient suffisamment isolées et étanches. Les vitrages sont isolants et les châssis à rupture de pont thermique…, mais ces questions ont sans doute déjà été abordées lors de la construction.

Il faut prendre beaucoup d’éléments en compte pour déterminer la déperdition volumique de la pièce piscine.
Il faut connaître la nature des matériaux, l'exposition, la surface : des murs, des parois vitrées, des plafonds et des sols. Tous ces éléments sont multipliés par des coefficients variables qui dépendent de la zone géographique, de l'altitude et du rayonnement solaire.
D'autres facteurs modifient le calcul comme, le renouvellement de l'air naturel ou mécanique, les ponts thermiques, l'éclairage, l'occupation humaine, les appareils … 

Calcul du bilan thermique

La déperdition de la pièce aquatique s’exprime en Watt par mètre cube et par degré. 
Le coefficient dit "G" est pratique d'utilisation mais sa fiabilité est toute relative.
Le bilan thermique = G x V x ΔT

G est le coefficient de déperdition globale (W/m³ °C), il est de : 
0,65 W/°C m³ pour une isolation aux normes RT 2005
0,75 W/°C m³ pour une isolation aux normes RT 2000
0,9 W/°C m³ pour les constructions après 1980
1,2 W/°C m³ pour les constructions moyennement isolées
1,8 W/°C m³ pour les constructions non isolées
V : volume du bâtiment en m ³
ΔT est la différence de température la plus basse en hiver entre l'intérieur et l'extérieur. 

Le volume d’humidité à évacuer

Pour dimensionner le déshumidificateur, il faut connaître, donc calculer la quantité d’eau qui s’évapore de la piscine. Il est possible de faire appel à un bureau d’études thermiques ou une formule simplifiée de calcul peut être appliquée pour déterminer :
m = S x [(16 + 133n) (We – h Wa) +100 n] /1000 

m est la quantité d’eau évaporée en litres / heure.
S est la surface du bassin en m²
n est le nombre moyen de baigneurs au m².
We est la teneur en eau de l’air à la température de l’eau et Wa est la teneur en eau de l’air à la température de l’air. Ces données se trouvent sur le diagramme psychrométrique.
h est hygrométrie relative du local.

Les conditions d’installation du déshumidificateur

Le déshumidificateur doit être installé de niveau, obligatoirement raccordé à une prise de terre et l’accès à la maintenance et aux raccordements doit rester libre.
Les grilles de soufflage et d’aspiration doivent être toujours dégagées, sans rien qui puisse empêcher la libre circulation de l’air. 
Si l’appareil est posé sur le sol, des plots anti vibrations ou des silences-bloc sont installés. Bien que peu esthétiques, ils permettent de baisser l’intensité du bruit. 
Le renouvellement de l’air est nécessaire dans le cadre d’une installation de déshumidification basée sur un système d’échanges double-flux. Il évite la saturation des produits de traitement dans l’air.
Le renouvellement d’air d’un abri ou d’une pièce de piscine peut être assuré par une VMC ou un extracteur mural ou de toiture, avec des grilles d’entrée d’air ou encore par des ventilateurs plafonniers à grandes pales, attention cependant à respecter la norme NF C 15-100. Si le déshumidificateur est dans un local technique, il faut s’assurer que ce dernier soit bien ventilé, hors-gel, sans traces d’humidité, et ne pas stocker les produits d’entretien ou de traitement de piscine.

Pour l’installation, par ses propres moyens d’un déshumidificateur d’ambiance, il faut suivre scrupuleusement les indications de la notice du fabricant. 
C’est souvent un professionnel qui s’occupe de la mise en place du déshumidificateur encastrable, et quasi toujours pour un déshumidificateur gainable !

Etude de votre projet sur demande

deshumidificateur-schema.jpg

DEMANDEZ VOTRE DEVIS POUR DESHUMIDIFICATEUR SUR MESURE

Le déshumidificateur d’ambiance

Solution monobloc dédiée aux volumes jusqu’à 200 m³.

Très simple et facile à installer, c’est la solution économique, car elle ne nécessite pas de gainage.

Les déshumidificateurs encastrés

Installés dans un local technique avec mur mitoyen du hall de la piscine.

Discrets, seules les grilles d’aspiration et de soufflage sont visibles. Cette solution permet de respecter la sécurité règlementaire (minimum 2 m).

Les appareils gainés

Le nec plus ultra. La meilleure solution pour obtenir l’hygrométrie optimale et indispensable en cas de baies vitrées. On réchauffe les parois vitrées pour que leur température soit toujours au point de rosée et éviter la condensation.

Le réseau de gaines permet la reprise d’air humide à proximité du local technique et le soufflage d’air sec le long des vitrages.

Haut
de
page

Afin de vous proposer des services et offres les plus adaptés à vos centres d’intérêts, Irrijardin utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
OK En savoir plus