Produits d'entretien piscine

 

Retrouvez notre sélection de produits autour du traitement de l'eau !

Trier par

164 articles

Page
pH Plus Mini Pool & Spa 1 kg Bayrol
8,30 
pH Moins Mini Pool & Spa 1 kg Bayrol
8,30 
Chlore choc granulés Mini Pool & Spa Bayrol
16,15 
Algicide 5 L Expert Irripool
24,95 
Algicide Super 5 L Irripool
15,50 
Analyseur connecte Joey Irripool
229,00 
Anti-phosphates 1 L Irripool
20,90 
Chlore choc 5 kg Expert Irripool
38,95 
Chlore choc Chlorifix Bayrol
À partir de
16,45 
Chlore lent Chloryte Sticks 4,5 kg Bayrol
61,10 
Chlore multifonction Chlorilong Power 5 Bayrol
À partir de
59,95 
Chlore multifonction Maxitab Action 5 5 kg HTH
59,90 
Chlorilong Classic Bayrol
À partir de
19,40 
Chlorilong Classic Bloc Bayrol
À partir de
9,10 
Floculant universel Expert Irripool
15,50 
Hypochlorite de calcium 5 kg Irripool
48,45 
Hypochlorite de calcium Stick 4,5 kg HTH
61,95 
Nettoyant ligne eau Protect & Clean Bayrol
12,10 
Nettoyant ligne d'eau Protect & Shine Bayrol
24,60 
pH Moins 5 kg Expert Irripool
18,50 
Trier par

164 articles

Page

POURQUOI TRAITER L’EAU DE LA PISCINE ?

La qualité de votre eau de piscine ou de votre spa est soumise à un équilibre précis qui nécessite une attention particulière. Afin de pouvoir profiter d'un bassin clair et limpide, vous devez analyser et traiter votre eau correctement et avec les bons produits pour entretenir sa piscine.

L'analyse de l'eau est faite avant chaque traitement, au moyen de bandelettes ou testeur électronique pour vérifier le taux de différents indicateurs : pH, TAC...

Le traitement de l'eau vient en complément de votre filtration pour éliminer les bactéries, grâce à des produits chimiques ou naturels. Vous pouvez traiter votre bassin avec du chlore, du sel, du brome, de l'oxygène actif.

Selon la qualité de votre eau, certains produits peuvent venir compléter votre traitement habituel : floculant pour agglomérer les fines particules en suspension, algicide pour éliminer les algues et produit spécifique pour rétablir le taux de phosphate.

Lors de l'hivernage et de la remise en route de votre bassin, il est essentiel d'utiliser des produits adaptés, qui protègeront votre piscine.

L’eau de piscine, un milieu vivant

L’eau est un élément naturel qui renferme des micro-organismes comme des algues, des champignons qui s’y développent… Une multitude d’éléments agissent et modifient la qualité de l’eau de la piscine comme les conditions climatiques, les polluants ramenés par les baigneurs ou dame nature. Pour que l’eau de la piscine ne devienne pas un bouillon de culture, un traitement chimique ou plus naturel est indispensable  pour éviter la prolifération des virus et des bactéries.

Qu'est-ce qui perturbe l'équilibre de l'eau de la piscine ?

Une foule de facteurs entrent en ligne de compte, et ont une influence sur la qualité de l’eau. 

Si on ne peut pas avoir une grande action sur les UV qui ont tendance à détruire les composants actifs de certains traitements, ou sur le soleil qui fait monter la température de la piscine au-delà de 28 degrés diminuant la productivité du chlore ; il est possible d’agir sur certains d’entre eux pour limiter leur impact.

Par exemple, lorsque le vent amène son lot de poussières, de feuilles dans la piscine. Autant d’éléments qui vont perturber l’équilibre de l’eau. Plutôt que de les laisser stagner au fond du bassin, il est judicieux de passer l’épuisette ou de couvrir la piscine avec une bâche pendant l’épisode venteux.

Les détergents, le savon, l’huile à bronzer, le parfum… sont des éléments invisibles qui polluent l’eau de la piscine. Une simple douche avant la baignade les élimine. L’installation d’un pédiluve permet de retenir la terre et des herbes qui se trouvent sous les pieds des baigneurs. 

Une forte fréquentation de la piscine peut être anticipée en faisant tourner la filtration plus longtemps que d’ordinaire et en équilibrant l’eau avant l’arrivée des baigneurs. 

Comment gérer l'équilibre de l'eau de la piscine ?

 Il faut donc pouvoir mesurer et agir sur l’équilibre de l’eau pour éviter qu'elle ne tourne et garder en toutes circonstances une eau claire.

En premier lieu, le contrôle et la mesure des éléments clés comme le pH, le TAC (alcalinité) ainsi que le TH (dureté) de l’eau sont à contrôler et à maîtriser car ils vont permettre au traitement d’être pleinement efficace. 

Au moins une fois par semaine, et avant chaque traitement, une analyse d’eau de la piscine doit être faite. Plusieurs moyens sont disponibles : des bandelettes, un testeur électronique ou des tests colorimétriques.

Incontournable, l’eau doit être désinfectée. Lorsque la piscine est traitée, et quel que soit le type de traitement, il faut régulièrement contrôler la présence du désinfectant dans l’eau. Ces mesures se font plusieurs fois par semaine en pleine saison. Sinon, un traitement automatique peut être installé dans le local technique, limitant l’intervention de l’homme dans le suivi de l’équilibre et du traitement de l’eau.

La désinfection des eaux évite tous risques de contaminations. Il garantit une eau saine, détruit les matières organiques, bactéries, virus, microbes qui représentent un danger sanitaire pour les baigneurs. 

Le filtre est indispensable au traitement de la piscine, il bloque la grande majorité des impuretés tandis que le traitement désinfecte l’eau.

Le temps de filtration doit être suffisamment long et si possible lorsque les baigneurs sont dans la piscine, pour permettre au traitement d’exprimer toute son efficacité. Pour connaître le temps utile de filtration, c’est simple, il faut diviser par deux la température de l’eau. En cas de fortes chaleurs, il est conseillé de faire tourner la filtration pendant 24 ou 48 heures d'affilée.

Voilà quelques principes simples pour garder une piscine étincelante et saine, pour le plus grand plaisir de tout le monde, baigneurs et propriétaires ! 

 

 

ENTRETENIR L’EAU DE SA PISCINE

Pour conserver une eau cristalline, le traitement de l’eau est essentiel. Sa qualité peut varier selon la météo, la pollution et d’autres facteurs. Voici les différentes étapes pour la traiter et profiter d’une eau claire toute la saison.

Nettoyer l’eau 

La première chose à faire est de nettoyer l’eau de votre bassin. 

  1. Ramassez à l’aide d’une épuisette les feuilles et autres végétaux sur le fond, 
  2. Frotter les parois et la ligne d’eau avec une brosse 

Vous pouvez aussi procéder à cette étape grâce à votre robot. 

Contrôler le pH

Vérifier à l’aide de bandelettes ou de votre analyseur d’eau connecté, le pH de votre bassin.
Pour rappel, ce dernier doit être situé entre 7,2 et 7,4.
Si votre pH est trop bas, ajouter du pH+ pour le faire remonter. A l’inverse, si votre pH est trop élevé, ajoutez du pH- pour le faire descendre.

Désinfecter l’eau

L’eau de votre bassin doit avoir un traitement désinfectant régulier pour éviter la prolifération de bactéries. Vérifiez la qualité de votre eau grâce aux bandelettes (ou votre analyseur) pour faire des ajustements si besoin.

Si votre eau est cristalline, traitez votre eau avec le désinfectant choisi en prévention.
N’attendez pas de voir l’eau de votre bassin tourner pour réaliser ce traitement. Cet entretien doit se faire régulièrement pour profiter d’une eau cristalline toute l’été.

Si votre bassin devient trouble ou commence à verdir, après avoir nettoyé le bassin, réaliser un chlore choc, qui va stopper la prolifération de bactéries. Laissez tourner votre filtration toute la nuit, puis utilisez du floculant pour faire tomber toutes les suspensions dans le fond du bassin. Et nettoyez à nouveau votre bassin. 

 

 

LES PRODUITS POUR ENTRETENIR L’EAU DE SA PISCINE

Pour plonger tout l’été dans une piscine limpide, l’entretien de l’eau de la piscine est essentiel ! À chaque piscine, son type de traitement : Chlore, Brome, Sel, …

Les différents produits de traitement

Le traitement de la piscine au chlore

Le traitement de fond au chlore est sous forme de galet ou de pastille. C’est un traitement préventif déposé manuellement, tous les 5 à 8 jours, dans les skimmers ou dans un diffuseur de chlore flottant.Le traitement au chlore est de tous les traitements piscine, le moins onéreux, le plus simple d’utilisation. Son pouvoir désinfectant est efficace, il élimine algues, bactéries et champignons en une seule action.

L’inconvénient est qu’il peut être inadapté pour les personnes ayant  la peau fragile, ou à tendance allergique.

Le traitement de piscine au sel

Le traitement au sel convient à tous les volumes de piscines, quel que soient le revêtement et le mode de filtration. Il nécessite cependant que les équipements de la piscine, la pompe, par exemple, soient compatibles avec ce traitement. La quantité de sel spécial piscine déposée dans le bassin, va dépendre du volume d’eau et de l’électrolyseur. En général, il faut mettre entre 3 et 5 grammes de sel par litre d’eau. Le traitement de l’eau de piscine au sel est simple d’utilisation, il n’y a pas, ou très peu de produits chimiques à manipuler.

Le traitement reste efficace même avec une eau à température élevée (28° C).

Le traitement de piscine au brome

Le traitement au brome est compatible avec des piscines de toutes tailles, qu’elles aient un revêtement en liner, en carrelage, en béton ou qu’elles soient une coque ; que la filtration soit à sable, à cartouche, à diatomée...

Les dispositifs automatiques au brome nécessitent une place dans le local technique pour pouvoir l’installer. Le traitement au brome se présente sous forme de pastille, il peut être uniquement désinfectant ou il peut avoir une action multifonction en associant un anti-algues, un clarifiant et un floculant.

Il a un pouvoir rémanent. C’est-à-dire, qu’il à la capacité de purifier l’eau au fur et à mesure des apparitions de pollutions, mais aussi, de détruire immédiatement, toutes impuretés, germes, microbes… Cela permet d’attribuer au brome une propriété algicide préventive

Le traitement de piscine  à l’oxygène actif

Il convient pour des bassins autoportés, tubulaires, hors-sol, enterrés, quel que soient le revêtement et le mode de filtration.Il est déconseillé pour les piscines chauffées ou d’intérieur. L’oxygène actif en galet se dépose dans le skimmer ou dans un distributeur flottant, ceux en poudre se versent directement dans l’eau de la piscine. Ces deux produits sont plus souvent utilisés pour les piscines hors-sol autoportées ou tubulaires de petite taille. C’est un puissant oxydant et un désinfectant 100% naturel, très efficace contre le développement des algues. Son action est rapide.

L’eau de la piscine est douce, sans odeur, elle n’irrite pas la peau, et il n’y a pas la sensation de sécheresse.

L’oxygène actif ne laisse aucun résidu dans l’eau du bassin et il ne fait pas fluctuer le pH.

Le traitement de piscine à l’ultra violet

Le traitement par ultra-violet est idéal pour les piscines naturelles, mais il est aussi utilisé pour les bassins "classiques" quelle que soit la grandeur, le revêtement (liner, carrelage, coque…) et il s’adapte à tous les types de filtration. Le traitement de piscine aux UV est un traitement automatique efficace qui élimine bactéries, virus, champignons et algues. Il est lié au système de filtration, pas de filtration, pas de traitement de l’eau ! Pour ne pas gêner l’action de la désinfection par la lampe UV, l’eau de la piscine doit être débarrassée du maximum de ses impuretés et donc, être passée d’abord par le filtre de piscine. Le traitement aux UV est simple à utiliser, efficace et respectueux de l’environnement. Il réduit considérablement la consommation de produits chimiques et ne modifie pas le pH ni la composition physico-chimique de l’eau de la piscine. 

Il n’est pas corrosif, la durée de vie de la pompe, du filtre, des équipements ne sont pas compromis par ce traitement, le revêtement ne subit pas de décoloration…Les phénomènes climatiques, pluie, orage, forte température… n’ont pas d’incidence sur son fonctionnement, ni de restriction sur son efficacité. 

 

 

QU’EST CE QUE LE STABILISANT ?

Il est aussi appelé "acide cyanurique" ou "acide iso-cyanurique". Ce n’est pas un désinfectant, mais un composant du galet de chlore qui lui permet de résister à une détérioration rapide sous l’effet des UV.

À quoi sert le stabilisant ? 

Le chlore dit "organique" comme l’hypochlorite, l’eau de javel, les chlores gazeux (électrolyse au sel), certains chlores liquides ont une action plus courte dans le temps qu’un chlore stabilisé (non organique, comme le dichloro et le trichloro).

Le stabilisant augmente la durée de vie du galet en freinant sa dégradation par les Ultra Violet. Ainsi après quelques heures d’exposition au soleil, il subsiste 70% de chlore disponible pour un galet stabilisé, contre moins de 5% pour un galet sans stabilisant.

Quand ajouter du stabilisant dans sa piscine ? 

Le stabilisant est à utiliser uniquement dans les piscines traitées au chlore.

L’acide isocyanurique peut être utilisé pour les chlores non stabilisés :

  • Hypochlorite de sodium, lithium ou de calcium,
  • Électrolyse au sel 
  • Chlore liquide...

Vous en ajoutez : 

  • En début de saison
  • À la mise en eau de la piscine ou dans le cas d’une eau neuve
  • Lors de compléments d’eau

Pour contrôler, mesurer et doser le stabilisant vous aurez besoin de bandelettes tests AquaChek jaune.

Vous trouverez du stabilisant sous forme de poudre, comme le Stabichloran® dans des seaux de 3 kilos. 

Il s’utilise quelle que soit la dimension de votre piscine et quelle que soit sa filtration.

Comptez 30 grammes de stabilisant par m³, vous le versez directement dans le bassin. 

Laissez tourner la filtration pendant 24 heures (suivez les instructions du fabricant).

Conseil du pro

Bien que contenant du chlore, il est inutile d’ajouter du stabilisant lorsque vous traitez votre piscine au brome. Ce dernier est peu sensible aux UV, c’est un de ses points forts. Si vous en mettez, il va y avoir une formation de bromocyanurates qui sont peu solubles, et qui vont bloquer les actions désinfectantes du brome.