Couvertures et sécurité piscine

Retrouvez notre sélection de produits autour des couvertures de sécurité de piscine !

Trier par

78 articles

Page
Bâche à barres 4S Cover Edge Irricover
20%
À partir de Prix spécial 30,30  Prix normal 37,99 
Bâche à barres 4S Evolution Irricover
À partir de 43,20 
Bâche à barres 4S Hybride Irricover
À partir de 49,00 
Bâche à barres 4S Irricover
12%
À partir de Prix spécial 29,50  Prix normal 33,60 
Bâche à barres Secu Eco+
12%
À partir de Prix spécial 26,40  Prix normal 30,00 
Bâche à barres Summum
À partir de 50,75 
Bâche à bulles 500 microns Solar-8 bleue
À partir de 10,80 
Bâche à bulles 500 microns Solar-8 noire
À partir de 12,50 
Bâche à bulles bordée 2 côtes 400 microns Sirocco opaque
À partir de 8,10 
Bâche à bulles bordée 4 côtes 400 microns Niagara opaque
À partir de 8,40 
Bâche à bulles predecoupée 11 x 5 m 400 microns
276,00 
Bâche à bulles prédecoupée 9 x 4 m 400 microns
189,00 
Bâche brodée 4 côtés standard 500 microns
Exclu Web
319,00 
Bâche filet anti-debris
À partir de 13,95 
Bâche hiver sécurisée Safe Eco Irricover
À partir de 11,50 
Bâche hiver securisée Safe Irricover
À partir de 12,90 
Bâche luxe sur-mesure
À partir de 13,90 
Bâche opaque éco sur-mesure
À partir de 9,50 
Bâche prestige sur-mesure
À partir de 14,90 
Bâche standard sur-mesure
À partir de 12,45 
Trier par

78 articles

Page

LES COUVERTURES DE PISCINE

Opter pour une couverture de piscine c'est faire le choix d'une piscine sécurisée et protégée. Selon les modèles, la couverture de piscine s'utilise toute l'année, pendant l'hivernage ou pendant la saison de baignade. Pour trouver celle qui vous correspond, Irrijardin vous propose un large choix de matériels pour équiper sa piscine :

  • Bâche hiver : La bâche hivernage, utilisée lors d'un hivernage passif ou actif, assure une eau propre grâce à sa toile opaque qui empêche le développement d'algues et végétaux. Certaines bâches normées NF-P90-308 sécurisent également votre bassin.
  • Bâche à barres : La bâche à barres, souvent normée NF-P90-308, s'adapte à la plupart des bassins. Elle s'utilise toute l'année et est multi-usage : limite la prolifération d'algues, évite l'évaporation de l'eau et garantit la sécurité.
  • Bâche été : Utilisée lors de la période estivale, la bâche à bulles protège votre bassin des détritus et maintient la température de l'eau. Néanmoins, elle n'est pas sécurisée.
  • Volet roulant : Hors-sol (manuel ou électrique) ou immergé, le volet roulant est idéal pour sécuriser votre piscine toute l'année. Il est conforme à la norme NF-P90-308 et participe également à l'isolation thermique de votre bassin. La bâche filet est parfaite en complément d'un volet de sécurité et permet de retenir les feuilles.

Sous le terme couverture de piscine, il faut entendre tout ce qui couvre votre bassin. Aussi bien la bâche à bulles, la bâche à barres, la bâche d’hivernage, que les volets hors-sol ou immergés, et même les abris de piscine. 

La couverture peut donc être sécuritaire et répondre aux normes strictes de la loi (volets, par exemple), ou être utilitaire sans être sécuritaire pour autant (bâches à bulles).

Selon le modèle et sa fonction, elle peut être utilisée soit  pendant toute l’année, seulement durant l’hivernage, ou uniquement pendant la période de baignade.

 

 

POURQUOI COUVRIR SA PISCINE ?

Une couverture de piscine garantie une meilleure qualité de l’eau 

Elle protège votre eau des différentes pollutions qui pourraient l'altérer : feuilles, insectes,...

La couverture de piscine préserve la température de l’eau

Si tous les soirs, vous couvrez votre bassin alors peu de calories sont perdues pendant la nuit. Une différence de température de 5 à 7° C est constatée, par rapport à une piscine non couverte.

Le vent peut souffler, si votre couverture est en place, vous perdrez moins de ces précieux degrés.

Si vous avez un mode de chauffage pour votre piscine (pompe à chaleur, réchauffeur, panneaux solaires…), la couverture vous permet de conserver la chaleur accumulée par votre appareil, et vous faites ainsi des économies sur la facture énergétique. 

Une couverture de piscine permet d’atténuer l’évaporation de l’eau, notamment au point de rosée

Comme l'évaporation de l'eau est moindre avec une protection de piscine, vous faites donc des économies d’eau.

 

 

COMMENT CHOISIR SA COUVERTURE DE PISCINE ?

Les questions à se poser

  • Qu’est-ce que vous attendez de votre couverture ?
  • Une protection pour votre bassin ?
  • Juste pendant la période de baignade, pour la période hivernale, pour toute l’année ?
  • Une protection pour vos enfants ?
  • Une protection pendant vos absences ?
  • Avez-vous un système de sécurité conforme ?
  • Vous voulez augmenter la température de votre eau ?

 

Les différentes types de volets

Le volet hors sol 

Le volet hors sol est simple d’installation et d’utilisation. Vous pouvez l’installer vous-même. L’accroche de ce volet se fait sur les margelles ou hors margelles (selon modèle) mais sur un support résistant (attention terrasse bois !).

L’encombrement en bout de bassin est assez réduit et il reste assez discret. Un système de rail sur terrasse ou sur margelles peut permettre de déplacer le volet hors-sol, pour dégager la totalité de la piscine.

Le volet hors-sol manuel est le plus économique de la famille des volets.

 

Le volet immergé 

Le volet immergé amène un confort d’utilisation très apprécié. L’ouverture se fait par maintient d’une clé.  

Son installation ne nécessite pas le surfaçage des margelles, ni le percement de trous (pour les pitons) dans votre terrasse.

Souvent l’intervention d’un professionnel pour la pose est nécessaire. Une seule couverture de sécurité capable de s’adapter à votre piscine à débordement (système O-VIVA).

La visibilité du paysage et de votre espace aquatique est sans obstacle visuel. C’est la plus discrète des couvertures, la plus facile à utiliser mais la plus onéreuse.

 

La bâche d’hivernage 

La bâche d'hivernage de piscine peut être homologuée par la norme NF P 90- 308  ou pas.

Si elle est sécuritaire, elle remplace le système d’alarme mise en place durant l’été. 

Elle s’installe pendant la période hivernale uniquement. Il est utile de l’ouvrir une ou 2 fois pendant l’hivernage pour surveiller votre eau.

Elle est assez lourde à manipuler.

Elle s’attache  grâce à des sandows et pitons (sardines ou piton escamotables) ou par des ressorts dynamométriques et pitons. Dans les deux cas vous devez percer des trous dans votre terrasse.

Les poussières peuvent passer au travers de la grille (ou des trous) d’évacuation  des eaux de pluie.

Durée de vie jusqu’à 10 ans (selon condition d’utilisation et de stockage) 

 

La bâche d’hivernage filet 

La bâche d'hivernage de piscine est une couverture très légère qui retient les plus grosses impuretés, elle laisse passer la pluie et la lumière (développement d’algues). 

Elle est souvent utilisée en complément pour le volet immergé.

 

La bâche à barres

La bâche à barres est la plupart du temps homologuée par la norme NF P 90- 308. 

L’ouverture se fait avec une manivelle, motorisée ou pas, la fermeture par  traction d’une sangle.

Elle couvre la totalité du bassin avec un débordement sur les margelles plus ou moins important.

Les bords de la bâche sont brutes ou avec des ourlets soudés qui leur confèrent une meilleure résistance.

Une découpe escalier, échelle, ou bloc de filtration est possible.

Durée de vie jusqu’à 8 ans (selon entretien et utilisation).

 

La bâche à bulles ou bâche d’été 

Son rôle premier consiste surtout à préserver, et maintenir la chaleur accumulée durant la journée, plus que de «chauffer » l’eau de votre bassin.

Elle s’installe dès le printemps, à l’ouverture de votre bassin. 

La bâche à bulles est incompatible avec un détecteur d’immersion.

Elles peuvent être brutes de coupe, ourlée 2 ou 4 cotés (meilleure résistance dans le temps).

Le plus souvent elles sont de couleur  bleu translucide, mais elles peuvent être opaques, noires or ou argent pour éviter le développement des algues.

Un boudin anti-feuilles (en option) empêche les débris végétaux de s’insinuer dans votre bassin.

Elles sont fabriquées sur mesure (découpe escalier, échelle ….) ou à découper par vous-même.

Un enrouleur est quasi indispensable pour préserver la bâche à bulles ainsi qu’une bâchette de protection solaire.

Durée de vie : 3 à 5 ans (selon condition de stockage et d’utilisation).

Conseil du pro : si vous souhaitez une couverture de sécurité, demandez le certificat d'homologation à votre vendeur.

 

 

LA SÉCURITÉ DE LA PISCINE

 

Que dit la législation ? 

La loi n° 2003-9 du 3 janvier 2003, réglemente la sécurité des piscines, et les décrets n°2003-1389 du 31 Décembre 2003 et le n° 2204-499 du 7 Juin 2004 la complètent.

Depuis le 1er janvier 2006, toute nouvelle piscine ou existante doit être équipée d’un système de sécurité. 

La loi sécurité concerne toutes les piscines privées à usage individuel ou collectif (les hôtels, les campings, les gîtes, piscines résidentielles…..) qui sont en plein air, enterrées ou semi-enterrées. 

Elle oblige tous les propriétaires de piscine à installer ou de faire installer, dès la mise en eau du bassin, un des 4 systèmes de sécurité régit par les normes AFNOR.

Le constructeur, l’installateur, ou le fabricant doit vous remettre une note technique, avec les caractéristiques, les conditions d’utilisation, de fonctionnement et d’entretien du dispositif de sécurité que vous avez choisi. Ce document vous informe également sur les risques de noyade, les consignes de préventions, et les recommandations liées à la méthode de sécurité.

En absence d’un dispositif de sécurité, et du  non respect de la loi, le propriétaire de la piscine encourt des sanctions pénales et une amende de 45 000 €.

 

Les différentes normes

Une norme est le consentement entre toutes les parties concernées, d’un marché ou d’un secteur d’activité, pour des produits, des services, des essais ou des pratiques. Elle est approuvée par un organisme reconnu. En France c’est AFNOR.

C’est le langage commun entre tous les partenaires économiques, les fabricants, les producteurs et les consommateurs.

C’est un document de référence qui définie les caractéristiques, des lignes directrices  et les règles, d’un matériel ou d’une activité. 

Elle permet de clarifier, d’harmoniser, de définir, une qualité, une performance, une sécurité….. Elle préconise un niveau de performance et de référence minimum, et laisse la possibilité aux acteurs économiques d’aller au-delà des recommandations.

Une norme homologuée par l’organisme AFNOR porte la désignation : NF

Ce cycle atteste que le produit  respecte les dispositifs de référence définie par la norme.

Si la réglementation est décidée et imposée par les pouvoirs publics, la norme a un caractère volontaire, elle peut soutenir la réglementation, et être citée comme un document officiel,  c’est le cas pour la loi  " Sécurité des Piscines".

Qu'est ce qu'elles comprennent ?

Les 4 normes, NF P90-306NF P90-307-1NF P90-308 et NF P90-309, viennent en appui de cette loi.

L’objectif principal de ces  normes, est de réduire le risque de noyade des enfants de moins de 5 ans, aux abords des piscines privatives à usage individuel ou collectif grâce à un des dispositifs de sécurité  homologués.

Il ne doit pas comporter d'éléments  susceptibles de blesser des enfants qui cherchent à l’ouvrir, que ce soit par risques de coupure, piqûre, cisaillement, coincement, suffocation ou étranglement.

Tous les matériaux qui les composent, structure bois, aluminium, acier, les métaux, les plastiques, les vitrages, verre ou polycarbonate, les moyens de fixations, les thermocollages, les revêtements teint dans la masse,  les peintures …. tous les éléments doivent répondre à des critères définie par la norme. Ils doivent être propres, sans imperfection et sans infestation.

 

La norme NF P 90-306

Elle concerne les barrières et les moyens d’accès à la piscine. 

Il est souhaitable d'installer une barrière de piscine (amovible ou fixe) à 1m minimum du bord du bassin. Si elle est trop éloignée de la piscine, elle perd de son efficacité.

Toutes les surfaces (barreaudage, treillis, grille plastique, bois (selon certaines conditions), panneaux transparents) doivent être lisses et sans bavures, ni agrafes en saillie par rapport à la surface.

  • Les longueurs  des panneaux sont modulables : de 1 m,  1,5 m, 2 m et plus.
  • La hauteur par rapport à la traverse basse  est de 1,10 m, ou 1,22 m par rapport au sol fini.
  • La garde entre le sol et la barrière est inférieure à 25 mm ou comprise entre 45 mm et 102 mm.
  • Le portillon mesure au moins 1 m de largeur, il peut être pivotant vers l’extérieur de la piscine, coulissant.
  • Le déverrouillage sera combiné par 2 actions simultanées, ou  2 actions séparées.
  • Pour un usage collectif le portillon doit être équipé impérativement d'un retour automatique. 
  • Le mode d'ancrage au sol, doit permettre l'implantation définitive de la barrière ou de la clôture de piscine. La visserie en acier inoxydable est conseillée.
  • La barrière,  et l’ensemble des éléments qui la constituent doivent résister aux chocs égalant  un poids 

de 50 Kg.

  • La barrière est  obligatoirement estampillée :"Cette barrière est conforme à la norme NF P 90-306 + le nom du fabricant, sa raison sociale + l’année de sa fabrication."

 

La norme NF P 90-307

Elle réglemente les alarmes de piscine. Elle encadre ces produits par les directives suivantes :

  • Elle doit fonctionner vingt-quatre heures sur vingt-quatre, quelles que soient les conditions atmosphériques,  en dehors des périodes de baignade.
  • Elle dispose d'une sirène intégrée ou déportée, suffisamment puissante.
  • L’alarme possède un système de report, soit par liaison filaire soit par liaison radio sécurisée, qui peut être installé dans le domicile.
  • Elle détecte la chute d'un enfant dont le poids est égal ou supérieur à 6 kg et déclenche un dispositif d'alerte sonore audible, suffisamment long.
  • Elle ne doit pas se déclencher de  manière intempestive.
  • Elle résiste aux variations de températures et à un environnement humide.

La centrale et le détecteur sont installés de façon  fixe, et ne peuvent être déplacés  ou retirés sans l'aide d'un outil.  

Elle doit disposer d'une autonomie suffisante et être équipée d'un système de signalisation au cas où :

  • l’ alimentation est faible.
  • un défaut ou une absence d'alimentation est détecté.

Après la désactivation de l'alarme, le système d'alarme comporte : 

  • la réactivation manuelle.
  • la réactivation automatique dans un bref délai.

Elle signale de manière permanente les états :"en surveillance", " hors surveillance", " alarme ", "défaillance" et "hors service".

Les commandes d'activation/désactivation doivent être hors de portée des enfants de moins de 5 ans.

Le déverrouillage de l’alarme ne peut être réalisé par un enfant de moins de 5 ans.

La mise "en service" et "hors service" sont effectuées à l'aide d'un dispositif spécifique ne pouvant être actionné involontairement.

Le système d’alarme doit pouvoir  horodater et enregistrer au moins les 100 derniers événements, comme "l’arrêt, la mise en marche,  le défaut alimentation, l’intrusion intempestive"….

Elle porte de manière visible, lisible et indélébile les informations suivantes :

  • Le nom ou raison sociale du fabricant / l’importateur ainsi que son adresse.
  • L’identification du modèle et du type de l’alarme.
  • L’indication permettant d’identifier le lot auquel appartient l’alarme.

La norme NF P 90-308

Elle régi les couvertures de sécurité et dispositifs d'accrochage.

Sont concernés par cette norme : les volets immergés et hors-sol, les couvertures à barres, les bâches et les filets de sécurité d’hivernage tendu au-dessus des margelles ainsi que des fonds mobiles. 

Le système d'ancrage ne doit pas être source de blessure pour les enfants.

  • Il est fixe, et ne doit pas dépasser plus de 25 mm au-dessus de la plage.
  • Il doit pouvoir subir un choc d'un poids de 50 kg, sans qu’il ne soit détérioré.

Un jeune enfant ne doit pas pouvoir passer sous la couverture, ni s'enfoncer en marchant dessus.

Pour les bâches à barre et d’hivernage : elles ne doivent pas se soulever de plus de 10 cm entre chaque élément de fixation.

Les couvertures doivent résister au franchissement d'un adulte de 100 kg sans que l'on constate ni déchirure, ni désolidarisation des systèmes de fixation.

Les moyens d’ouverture de la couverture : manivelles, clé, télécommande…. doivent être hors d’atteinte des enfants.

Pour les volets hors-sol ou immergés , la commande d’ouverture et de fermeture du volet doit être placée à une hauteur minimum de 1,50 m, et vous devez pouvoir visualiser l’ensemble de votre bassin lors ces manœuvres.

Les indices de protection de la motorisation des volets sont les suivants :

  • Pour un moteur non immergé, positionné au dessus de l’eau : IPX5.
  • Pour un moteur non immergé, positionné au dessous du niveau de l’eau : IPX7.
  • Pour un moteur immergé, profondeur : 1 m, pendant 4 heures, à une température de 25°C : IPX8.

L’enroulement du tablier est de 20 seconde/mètre.

Elle porte de manière visible, lisible et indélébile les informations suivantes :

  • Le type du modèle et/ou son année de fabrication.
  • Conforme à la norme NF 90-308.
  • "Accès verrouillés = Sécurité".
  • Le nom ou la raison sociale du fabricant /de l’importateur et son adresse.

La norme NF P 90-309

Elle codifie les normes des abris, des structures légères et/ou vérandas de piscines.

L’abri a pour but d’empêcher un enfant de s’introduire dans le périmètre de la piscine. 

  • Il ne doit pas pouvoir ni l’escalader, ni l’enjamber. 
  • Toutes les ouvertures et moyens d’accès doivent être, infranchissables.
  • Les portes, les trappes, les parois coulissantes ou relevables, doivent pouvoir s’ouvrir sous l’action de deux mouvements ou d’un seul, si une serrure est placée à une hauteur de 1,60 m.
  • Les ouvertures sont à l’épreuve des enfants de moins de 5 ans, mais permettent l’ouverture aux autres utilisateurs.
  • Si l’abri est adossé à un mur ou à un bâtiment avec des ouvertures, celles-ci doivent obligatoirement être fermées et l’enfant ne peut pas les ouvrir pour accéder au bassin. Dans le cas contraire, la norme n’est pas respectée.
  • La structure doit pouvoir supporter un poids de neige de 60 kg/m².
  • L’abri doit avoir une résistance à une puissance de vent de 120 km/h.
  • De nombreux tests de solidités  sont effectués, sur les fermetures, les vitrages, sur les matériaux composant la structure….. 

Une étiquette renseigne obligatoirement les informations suivantes :

  • "Cet abri est conforme à la norme NF P 90-309".
  • le nom du fabricant, de l’importateur ou sa raison sociale.
  • "Accès verrouillés = Sécurité"  ou "Retirer la clé"
  • Une mention qui permet d’identifier le modèle : l’année, le n° de lot, de série, année de fabrication.

Pour que votre piscine reste un lieu de joie et ne se transforme pas en cauchemar, équipez-la de l’un des 4 systèmes de sécurité piscine qu’impose la loi pour protéger les enfants de la noyade.



 

L'ALARME DE PISCINE

 Pourquoi choisir un détecteur d’immersion ?

Incontestablement son prix est le plus attractif de tous les systèmes de sécurité. 

Il s’adapte à la plupart des bassins.

Il vous permet de respecter la loi, en attendant le moment où vous allez pouvoir installer votre barrière fixe, votre abri….

Il s’installe facilement  même si les réglages précis, demandent un peu de patience et de rigueur.

Il est discret, surtout l’alarme immergée.

 Pourquoi choisir une alarme périphérique ?

L’alarme périphérique avertit d’une intrusion dans les abords de la piscine, avant la chute. 

Elle a un effet dissuasif et éducatif pour les enfants.

Elle est esthétique, 4 piliers autour du bassin, pas de filet, pas de barrière, la vue sur votre bassin reste vierge de toutes disgrâces.

 Pourquoi choisir une barrière ? 

Elle empêche les jeunes enfants d’approcher de  la piscine. 

C’est une frontière physique, réelle et constante.

Elle permet aux enfants de prendre conscience de "l’espace réservé à la baignade", ou un adulte doit être présent.

 

 

LA BARRIÈRE DE PISCINE

La barrière amovible 

Il est impossible pour un enfant de l’escalader.

Elle peut être partiellement ou totalement démontable.

Vous libérez ainsi entièrement votre  espace terrasse. 

Le maillage du filet permet une surveillance facile du bassin :

  • vous avez une bonne visibilité.
  • vous pouvez rapidement  voir si l’accès à votre piscine est fermé ou pas.

Vous avez plusieurs points d’entrée autour de votre piscine.

Vous pouvez la monter vous-même en respectant les consignes et les normes.

La barrière fixe 

Elle s’installe de manière permanente. 

Elle est plus esthétique que la barrière souple, s’accorde à vos goûts et s’intègre parfaitement à son environnement.

Elle personnalise votre espace piscine.

La barrière fixe de piscine vous protège du vent, ou joue le rôle de brise vue.

 

 

LE VOLET DE PISCINE

Pourquoi choisir un volet ?

C’est une protection idéale, tout au long de l’année pour :

  • la sécurité des enfants.
  • la protection de votre bassin : des pollutions (feuilles, insectes…..).
  • l’évaporation de l’eau.
  • la déperdition de la température accumulée soit par le soleil soit par votre moyen de chauffage.

Elle diminue votre consommation de produits chimiques, et limite le nettoyage du bassin.

Le volet hors sol 

  • Vous pouvez l’installer vous-même, son utilisation est simple et sans effort.
  • Il se stocke en bout de bassin. L’encombrement est réduit et il reste assez discret (hauteur environ 0,80 cm).
  • Vous pouvez l’habiller d’un banc, et ainsi profiter d’un espace détente, et/ou vous pouvez  installer des lames solaires qui réchauffent votre bassin.
  • Un système de rail peut permettre de déplacer votre volet hors-sol, pour dégager la totalité de la piscine. Vous pouvez profiter des 4 côtés de votre bassin.
  • Il est manuel pour un prix minimum, c’est le plus économique de la famille des volets.

Le volet immergé 

  • Il amène un confort d’utilisation très facile, sans effort  apprécié.
  • Visuellement, vous profitez pleinement de votre espace aquatique.
  • Il n’endommage ni les margelles, ni votre terrasse.
  • Il est esthétique et élégant.
  • C’est la plus discrète des couvertures. 

 

 

L'ABRI DE PISCINE

Pourquoi choisir un abri ?

L’abri est un des systèmes de sécurité les plus efficaces. Vous profitez quasi toute l’année, de votre piscine. En effet, pas de feuilles, pas d’insectes et  moins de poussière. Il maintien la propreté de l’eau de votre bassin.

Vous passez moins de temps à nettoyer votre bassin et vous consommez moins de produits chimiques. Vous pouvez gagner  jusqu’à 8 degrés (plus l’abri est bas plus la chauffe est importante).

Si vous avez un réchauffeur, une pompe à chaleur ou un autre mode de chauffage pour votre eau de piscine, l’abri réduit la facture d'électricité, car la chaleur accumulée ne s’évanouit pas dans la nature!

Il permet de réduire l’évaporation de l’eau.

Vous pouvez opter pour :

 L’abri plat 

  • Extrêmement discret et efficace pour la prévention.
  • Vous préservez le panorama de votre jardin.
  • Le gain en température peut aller jusqu’à 10°C.
  • Vous pouvez l’installer vous-même.
  • C’est le moins onéreux de la famille "Abri de piscine".

 L’abri semi-haut 

  • Il s’adapte à vos besoins.
  • Il est coulissant, empilable, relevable.
  • Il s’ouvre totalement ou partiellement.
  • La saison de baignade est incontestablement allongée. 
  • Le gain en température se situe entre 6°C e 8°C.
  • Le budget se situe entre l’abri plat et l’abri haut.

 L’abri haut 

  • Pour cette construction, il vous faut un permis de construire.
  • L’abri haut apporte un authentique espace de bienêtre pour la famille et vos amis. 
  • Il met en valeur votre maison et votre jardin.
  • C’est une nouvelle pièce à vivre, que vous aménagez selon vos goûts, un espace de loisirs, un jardin d'hiver….
  • Incontestablement, l’abri haut apporte une plus-value à  votre patrimoine.
  • C’est un investissement, c’est le budget le plus important.

 

 

QUELLE BÂCHE PISCINE VOUS FAUT-IL ?

 
Vous avez à votre disposition plusieurs types de bâches :
  • Les sécuritaires : les bâches à barres, celles d’hivernage, certaines bâches filets
  • Les utilitaires : les bâches filets, celles d’hivernages non-sécuritaires, la bâche d’été

Vous la choisirez en fonction de vos besoins.

Déterminez quels sont vos besoins

Les questions utiles à vous poser :
Qu’est-ce que j’attends de ma couverture ?

  • Une protection pour mon bassin ?
  • Juste pour la période de baignade,
  • Pour la période hivernale,
  • Un dispositif complémentaire,
  • Pour toute l’année ?
  • Une protection pour mes enfants ?
  • Une protection pendant mes absences ?
  • Avez-vous un système de sécurité conforme ?
  • Vous voulez augmenter la température de votre eau

 

 

 

LES BÂCHES DE SÉCURITÉ

Caractéristiques

La bâche de sécurité constitue une protection pour les jeunes enfants contre les risques de noyade. Elle permet indéniablement d’assurer la sécurité de votre piscine. Quelle que soit la saison, elle restreint de manière importante les pollutions liées à l’environnement : feuilles, insectes….
Son atout, et non des moindres est de ne pas dénaturer votre jardin.  À quelques exceptions, des bassins aux formes très libres ou aux courbes rentrantes, la couverture de sécurité s'adapte à la plupart des piscines.
Toutes les couvertures sont constituées d'une bâche souple plus ou moins épaisse (sauf bâche filet). Quand elles sont en place, bien tendues et correctement fixées, la bâche exclut tout accès au bassin, notamment pour les jeunes enfants.
La bâche de sécurité peut avoir reçu des traitements complémentaires :

  • Toujours : un traitement anti-UV qui assure une meilleure résistance au temps.
  • Souvent :
    • Un traitement antifongique pour les algues et les moisissures ne se développent pas sur la bâche.
    • Un traitement anti-salissures pour permettre un entretien facile.

 Zoom sur la norme de sécurité

Les normes de sécurité contre les risques de noyade des jeunes enfants, sont mises en place depuis 2003. La loi impose un système d’alarme tout au long de l’année, 24h/24h, 365 jours par an, pour toute piscine à usage privé. Si vous n’appliquez pas ces obligations en matière de sécurité, vous encourez une amende de 45.000 € et d’une peine de prison.
Quelques règles dictées par la norme NF P 90-308 qui régit les bâches de sécurité :


Ces couvertures de sécurité doivent donc répondre à des critères précis pour constituer un véritable équipement de confiance. Vérifiez au moment de l'achat, que votre bâche soit certifiée en tant que dispositif homologué. Un document accompagne le produit : une note technique précisant la norme, les caractéristiques, les conditions de fonctionnement et d’entretien.

Pour que vous soyez conforme à la norme NF P 90-308, il est impératif que vous respectiez l'ensemble des conseils de pose indiqué sur la notice, ainsi que d’utiliser des accessoires fournis. Si, pour l’installation de votre bâche, vous ne vous sentez pas à l’aise, vous pouvez faire appel à un professionnel.
La couverture assure l'usage auquel elle est prédestinée à condition que l'ensemble des fixations soit installé et ancré sur un support résistant. Une dalle en béton, d’une dizaine de centimètres d’épaisseur, dosée à 350 kg/m³, ou des plots béton d’une dimension au moins égale à 25 x 25 x 25 cm. Utilisez des attaches pitons spéciales bois pour les terrasses bois.

 Comment l’entretenir ?

Surveillez l’état général de votre bâche pendant toute la période d’utilisation. Faites une inspection environ tous les mois. Vérifiez qu’elle soit solidement arrimée. Examinez les attaches, les mécanismes de tension, les fixations. Les sangles ne doivent pas être élimées. Regardez si la toile n’est pas déchirée. Si tel est le cas, remplacez immédiatement les parties défectueuses avec des pièces d’origine. Le tout doit être en parfait état pour garantir la fonction sécuritaire de la couverture.

 Avantages

Sachez que même pendant la période hivernale, la loi vous contraint à une protection fiable et homologuée contre la noyade des jeunes enfants.
La couverture d’hivernage de sécurité est idéale, car elle remplace et prend le relais de votre système d’alarme d’immersion ou de votre barrière filet amovible.
La couverture de sécurité assure votre tranquillité. Vous êtes certains que les enfants ne courent aucun danger, même si vous êtes occupé à l’autre bout de votre jardin.
Elle est discrète, vous pouvez profiter du paysage, de votre jardin, sans obstacle visuel, contrairement aux abris.

 Inconvénients

Souvent la découpe « bloc de filtration » et « échelle » ne sont pas possible.
Vous pouvez, dans certains cas, mettre des articulations d’échelle en Inox (sur platine ou à fixer dans la terrasse). Cela vous permet de la retirer pendant l’hiver, quand vous installez votre bâche d’hivernage de sécurité.
Avec une bâche de sécurité, vous êtes serein et en règle avec la loi.

 Les différents types de bâches qui sécurisent 

  • Lorsqu’elle est installée, avec les sangles fixées, la couverture de sécurité est étudiée de manière à empêcher l’immersion involontaire d’enfants de moins de 5 ans
  • Elle ne doit pas blesser un enfant qui voudrait la manipuler ou à la franchir, que ce soit par coupure, piqûre, cisaillement, coincement, suffocation ou étranglement
  • Les d’ancrages ne doivent pas être source de blessures ou de chutes pour les enfants
    • Ils ne doivent pas dépasser de plus de 25 mm au-dessus de la plage. (Les attaches type « sardines» ne sont pas sécuritaires)
    • Après avoir subi un choc d'un poids de 50 kg, le dispositif d'ancrage sur la plage ne doit pas être détérioré
    • L’enfant ne doit pas pouvoir passer sous la couverture, et il ne doit pas s’enfoncer en marchant dessus
    • La toile de bâche ne doit pas pouvoir se soulever de plus de 10 cm entre chaque point de fixation
    • Elle doit résister au franchissement d’un adulte de 100 Kg sans que des déchirures ou des désolidarisations des systèmes de fixation soient constatées.
    • En général, les matériaux constitutifs de la couverture (les ancrages, les fixations, la toile, les différents matériaux) doivent être conformes aux normes françaises et européennes en vigueur.
    • Les bâches d’hivernage
    • Les bâches filets
    • Les bâches à barres
       

 

COMMENT CALCULER LES DIMENSIONS DE SA BÂCHE OU DE SON VOLET ROULANT ?

Pourquoi calculer la surface de sa piscine ? 

C’est la première étape pour estimer le volume de votre piscine (Surface x Profondeur), indispensable pour choisir la bonne pompe, le bon filtre, la pompe à chaleur…

Cela permet de connaitre la surface de votre bassin pour savoir combien vous allez débourser pour votre bâche d’hivernage, d’été, de sécurité, ou encore de votre volet roulant (m² x prix de vente).

Prendre les côtes de sa piscine

Comment prendre les mesures ?

N’hésitez pas à faire un schéma de votre piscine, c’est souvent le plus parlant !

Prenez les côtes à deux personnes et notez les, lisiblement et au fur et à mesure sur votre plan.

Concernant la prise de côtes d'une bâche d'été, notez la nature des angles : Droit ou arrondi

 

Dans le cas d'angles arrondis, dessinez 2 lignes imaginaires entre la largeur et la longueur de manière à faire un angle droit. Puis notez la distance qui sépare l'angle et le début de l'arrondi à l'image du schema ci-dessus.

Pour les piscines aux formes complexes

Il est préférable d'être au moins 2 personnes afin d'effectuer cette tâche précise et qui demande un peu de temps. Il est même conseillé de réaliser cette tâche avec 3 personnes : 2 personnes prennent les côtes et une personne note les mesures.

Faites des repères réguliers sur toute la périphérie de votre bassin, tous les cinquantes centimètres par exemple et vous les nommez 1, 2, 3…

Faites 2 points (A et B) au sol (sur la terrasse), à l’extérieur de la piscine.

Mesurez la distance entre le point A et tous les repères  de 1, 2, 3… Vous leur donnez le nom de (a 1), (a 2)…

 

Vous notez la mesure (a 1) = xxx centimètres, (a 2) = XXX centimètres …

Puis vous faites la même chose en partant cette fois du point B.

Vous avez une liste de "A" avec un certain nombre de mesure (a 1), (a 2)… (a 50)…. Et une liste de "B" avec les mesures (b 1), (b 2), (b 3)…

Vous donnez ces mesures à votre conseiller Irrijardin qui les transmet au fabricant.

Cette méthode ne vous donne pas la surface de votre piscine, mais bien le dessin pour la bâche.

Le prix de ce type de bâche est déterminé de la façon suivante : la plus grande longueur multipliée par la plus grande largeur (+ débordement si nécessaire); le tout majoré de 15 à 20 %.

Les éléments qui composent la piscine

Les escaliers intérieurs

Si vous avez des escaliers intérieurs, vous avez juste à prendre les côtes de votre bassin, sans tenir compte de vos marches.

 

Les escaliers extérieurs

Vous positionnez votre escalier dans la largeur ou la longueur de votre bassin.

 

  • L'escalier droit

escalier droit calcul bâche piscine

  • L'escalier roman

calcul bache escalier romans

  • L'escalier trapèze
Les découpes

Vous prenez les mesures des côtés extérieures de l’échelle ou du bloc de filtration.

schema de découpe pour échelle et bloc filtration bâche piscine

 

Calcul de la surface

Vous commencerez par prendre les côtes de la forme la plus caractéristique de la piscine : rectangle, ronde…

La forme générale de votre piscine

Piscine de forme carrée :

coté x coté ou coté² = Surface de votre piscine

N'oubliez pas que :

  • La forme carrée a ses 4 côtés égaux
  • Les côtés opposés d'un carré sont parallèles deux à deux
  • Les diagonales sont perpendiculaires et se croisent en son centre, sinon c'est un parallélogramme
Piscine en parallélogramme :

Longueur x Hauteur (voir schema ci-dessous)

Piscine Rectangulaire :

Longueur x Largeur = surface du bassin

Piscine Ovale :

3,14 x ½ Longueur x ½ Largeur

Piscine Ronde :

3,14 x Rayon²

Piscine de forme libre, en Huit ou en haricot

Calculer chaque volume géométrique élémentaire et les additionner.

Piscine en Huit

Le plus souvent, les piscines en forme de huit sont des piscines acier, et les fabricants peuvent fournir en prêt à poser la bâche à bulles et la bâche d’hiver.