Spas d'extérieur et encastrables

Retrouvez notre sélection de spas rigides d'extérieur et encastrable ! Découvrez nos gammes détente, relaxation et thérapie, allant du 2 aux 5 places.

Trier par

16 articles

Spa therapie Twilight Series 7.2
À partir de 15790,00
Spa detente Lounge Cocoon
À partir de 9990,00
Spa de relaxation Lounge Luxe
Exclu Magasin
11290,00
Spa therapie Lounge Excellence
À partir de 12290,00
Spa therapie Twilight Serie 87.3 DLE
À partir de 16980,00
Spa therapie Legend LSX 700
À partir de 20990,00
Spa therapie Legend LSX 800
À partir de 21990,00
Spa relaxation Nahia
Exclu Magasin
12390,00
Spa therapie Giniaa 1
À partir de 14590,00
Spa relaxation Milia
À partir de 10990,00
Spa relaxation Noorios
Nouveau
À partir de 10490,00
Spa detente Zenkko
À partir de 6690,00
Spa detente Ekhi
À partir de 7990,00
Spa relaxation Oihan
À partir de 9890,00
Spa relaxation Carlit
Exclu Magasin
13490,00
Spa relaxation Valier
Exclu Magasin
15490,00
Trier par

16 articles

LA GAMME DES SPAS CHEZ IRRIJARDIN

Irrijardin attache une attention particulière sur la qualité, le confort et les performances des spas proposés.

Pour cela, nous appliquons un processus de contrôle à la réception de ces derniers. En effet, ils sont mis en eaux et testés par nos soins au centre technique, avant d’être livré chez le client.

Nous nous engageons à vous proposer une sélection de spas de qualité, pour une détente garantie !

Pour vous faciliter votre achat, nous avons décomposé notre gamme en trois catégories.

Ces larges gammes vous permettront de trouver votre bonheur parmi notre sélection de spas rigides, allant du 2 places pour se détendre en couple à 5 places pour profiter en famille ou entre amis.

Notre équipe de vente à distance est à votre écoute pour vous conseiller et vous faire une étude gratuite de votre projet. 

Vous pouvez retrouver également notre gamme de spas gonflables (Intex) et semi-rigides (Octopus Nestpa) ici

LES CRITÈRES POUR CHOISIR SON SPA

Le spa, aussi appelé "jacuzzi", est un achat plaisir, mais également un investissement qui doit pleinement vous satisfaire.

Pour bien acheter, posez-vous les questions suivantes.

  • Qui va en profiter ? 

  • Un spa pour se détendre ou pour nager ?

  • Combien de places je souhaite ?

  • Est-ce que je préfère un spa gonflable ou bien spa rigide ?

Voilà quelques pistes pour vous aider à choisir votre spa !

Comment choisir l'emplacement de son spa ?

Que vous l’installiez à l’intérieur ou à l’extérieur, vous devez choisir un spa avec des dimensions qui vous permettent d’optimiser l’accessibilité et le déplacement de ce dernier, jusqu’à son emplacement définitif.

Votre spa a besoin d’une base solide et nivelée. L’endroit où il se trouve doit pouvoir supporter son poids et celui de ses utilisateurs. Des alimentations en électricité et en eau sont indispensables (une évacuation d’eau est nécessaire pour effectuer la vidange).

Pensez aussi à positionner votre spa de manière à faciliter l’accès au moteur, aux disjoncteurs et à l’interrupteur de l’alimentation.

Si vous l'installer à l'intérieur

Privilégiez une pièce carrelée, si possible antidérapante, avec une évacuation au sol. Pensez aux effets de l’humidité dans l’air, sur le bois et le papier. C’est au moment de la baignade qu’il y a de l’évaporation. Pour minimisez ses effets, aérez la pièce à ce moment-là. Dans l’idéal, installez un déshumidificateur pour éviter l'apparition de coulures et de moisissures sur vos murs et de manière à assurer une bonne qualité de l'air.

En recouvrant le spa encastrable, vous réduirez la perte de chaleur et l’humidité de la pièce.

Si vous l'installer à l'extérieur

Placez votre spa à au moins 3 m de toute ligne électrique aérienne. Choisissez un endroit à l’abri du vent, de la pluie et de la neige, de préférence sans arbres au-dessus car les feuilles, et autres brindilles, pourraient tomber dans l'eau et altérer la qualité de l’eau du spa.

Il est également préférable de ne pas installer le spa sous un débord de toit sans gouttières, car les eaux d’écoulements réduiront la durée de vie de sa protection.

Projetez-vous dans votre spa : que voyez-vous ? 

Choisissez un emplacement ou vos voisins n’ont pas une vue sur votre espace. Un endroit où vous vous sentez à l’aise et libre. Pour votre tranquillité, vous pouvez aménager cet emplacement avec des panneaux treillis, des paravents, des rideaux de tissus, des parasols…

Si finalement, vous préférez pouvoir déplacer aisément votre spa, nous vous conseillons de vous orienter vers un spa gonflable. Retrouvez notre gamme gonfables Intex, Lay-Z ou encore Octopus Netspa ici.

Choisir ses aspects techniques

Il vous faut définir l'usage que vous aurez de votre spa : une utilisation thérapeutiquesportive, ou de détente.

Nombre de places

Le nombre de places est un des critères essentiels pour le choix de son spa. Si votre projet est de profiter en seul ou en duo, un spa rigide 2 places vous conviendra.

Le spa 3 places est plutôt destiné à une ambiance intime et romantique, les spas 4, 5 ou 6 places seront plus adaptés pour la convivialité en famille ou entre amis, le spa de nage pour les sportifs.

Vous pouvez aussi faire le choix en nombre de places en fonction des postes de massage du spa, et non des places « invités ». Par exemple, vous pouvez être seul dans un spa 3 places et utiliser ces différents postes de massage de ces places (il massera 3 zones de votre corps). Même chose pour un spa 5 places qui massera 5 endroits différents.

Il y a souvent « un poste » couché, (dit banquette), les autres places sont assis ou poste dite « d’attente ». Vérifiez la bonne ergonomie des assises, qu’elles soient profondes et confortables.

Les jets

Les jets d'un spa ne sont pas accessoires, ce sont eux qui vous garantissent une relaxation optimale.
En effet, les jets sont placés de manière à favoriser le massage des cervicales, des épaules, des muscles du dos, des lombaires, des fessiers, des cuisses, des mollets, des voûtes plantaires. Observez bien la diversité du nombre de jets et leurs positionnements.

Pour choisir son spa, et maximiser les bienfaits des massages, vous devez considérer le nombre de jets, leurs positionnements, la puissance et leurs variétés.

Les jets de massage, aussi appelé buses, propulsent de l’air, de l’eau ou une combinaison des deux dans le bassin d’un spa pour créer les bulles et un effet relaxant. La puissance des jets est déterminée par la pompe.

Cela dit, le nombre de buses dans le spa n’est pas le critère le plus important. Le critère essentiel est l’emplacement de ces buses dans le spa et la possibilité de les orienter ou non : une bonne orientation favorisera un bon massage.

Un autre critère essentiel est la diversité de taille et de forme des jets de massage. Un spa qui contient 50 buses de massage identiques n’a pas plus d’intérêt qu’un spa qui en contient moitié moins de jets, d'autant plus si les formes et les tailles varient.

Il existe deux types de jets.

  • L’hydrojet propulse un mélange d’air et d’eau pour des massages variés. Fixes, directionnels, tournoyants ou rotatifs, et de tailles variables. Ils sont placés à des endroits stratégiques pour masser vigoureusement ou avec douceur les groupes musculaires de votre corps les plus tendus. Vous pouvez ainsi doser le mélange d’air et d’eau et régler la puissance du jet et personnaliser votre massage !

  • L’aérojet envoie une multitude de petites bulles d’air dans le spa (au blower). Ces bulles d’air, en apesanteur, procurent un effet de détente immédiat et intense. Leur effervescence renforce l’effet relaxant de l’hydro massage.

Quel budget pour votre spa ?

Votre budget pourra vous orienter vers une gamme de spa en particulier. Vous aurez compris que les prix du spa varient selon sa taille, ses caractéristiques, la qualité des matériaux, la garantie. La technologie et les innovations ont aussi leur part dans le coût d’un spa. Le coût d’utilisation d'un spa sera quant à lui compris entre 30 et 40 € par mois. Cependant, cette somme peut être variable, selon la fréquence d’utilisation, l’environnement et le climat de votre région.

 

QUELLE EST LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D’UN SPA ?

Le spa, que l'on appelle aussi par défaut "Jacuzzi" (qui est une marque), est un investissement.

Pour estimer la consommation énergétique d’un spa, vous devez prendre plusieurs critères en considération. Notamment, la puissance de ce dernier, votre utilisation à l'année, la température d'utilisation réglée, et d'autres éléments que nous détaillons dans cette article.

Les caractéristiques des spas 

La température du spa

Le spa devient plus gourmand en électricité lorsque l’écart de température est important entre l’eau du spa et l’air ambiant, car il faut plus d’énergie pour maintenir la chaleur. Faire monter la température du spa, va demander également plus de ressources.

Attention : Les grands écarts de températures peuvent modifier la qualité de l'eau. Une eau chauffée en permanence aux alentours de 37°C favorise le développement des algues.

Les appareils 

À l’intérieur de la cuve, le spa est composé de nombreux appareils électriques qui consomment de l’énergie.

  • Une ou plusieurs pompes de circulation (avec des puissances plus ou moins fortes) 

  • Un filtre qui fonctionne au moins 8 heures par jour !

  • Un blower

  • Un chauffage et/ou un réchauffeur

    Plus votre réchauffeur est puissant, plus vite la température de l’eau monte. Au final, la consommation n’est pas plus importante, qu’un réchauffeur de moindre puissance puisque vous gagnerez en temps de chauffe. 

  • Un boîtier de commande

Auquel s’ajoute 

  • L’éclairage 

  • Une borne audio ou smartphone pour la musique

  • Un ou deux systèmes de désinfection de l’eau

La consommation annuelle d’un spa peut se situer entre 2 500 et 7 500 kw. Il est donc judicieux de connaître et d’adopter quelques gestes simples qui peuvent limiter cette consommation, ainsi vous pourrez faire des économies ! 

Deux questions se posent.

  • Allez-vous maintenir ou baisser la température de l’eau entre les bains ?

  • Allez-vous, vous servir de votre spa pendant les périodes froides ?

Sachez qu'il existe des fonctions "eco" sur certains modèles de spa, qui vous permet de baisser la température de l'eau sur un certain créneau de la journée pour réduire sa consommation.

 

 

COMMENT HIVERNER UN SPA ?

Un spa peut être hiverné comme une piscine. Il existe deux types d’hivernage de spa à découvrir ci-dessous.

Option n°1 : mettre à l'arrêt

Le risque de cette solution, c’est de mal vidanger les canalisations basses du spa !

Coupez l'alimentation électrique. 
Videz la cuve
Retirez le filtre, le nettoyer et le stocker à l’abri du gel
Prenez soin de bien vidanger

  • Les canalisations. Utilisez un aspirateur soufflant que vous placez sur les buses pour chasser l'eau au maximum.

  • Les pompes 

  • Le blower car le gel peut provoquer des dégâts !

Vous pouvez retirer les jets qui se dévissent et les ranger hors-gel.
Nettoyez la cuve et la couverture. Séchez-les de manière à éliminer toutes traces d’eau.
Mettez-laet couvrez le spa avec une bâche isolante et étanche.
N’hésitez pas à consulter les recommandations du fabricant. 

Option n°2 : laisser actif

Cette deuxième solution hivernage est la plus conseillée.

Vidangez l'eau de la cuve et faites un nettoyage complet 
Nettoyez le filtre et le remettre en place.
Remplissez de nouveau le spa.
Équilibrez l’eau (pH, traitement choc, anticalcaire…)
Montez la température aux alentours de 21°C.
Mettez un désinfectant comme des pastilles de brome dans un diffuseur.
Baissez votre eau à 15°C, pour éviter que les équipements et les canalisations ne gèlent.
Faites fonctionner la filtration 1 à 2 heures par jour et lorsqu’il gèle, entre minuit et 6 heures.
Couvrez votre spa encastrable.

Conseil du pro : 
Au cours de l’hiver, prenez soin de déneiger la couverture, une couche de neige trop épaisse pourrait l’endommager.
Le spa couvert offre aux chats une place de choix : en hauteur et au chaud ! Attention aux griffures qui risquent de la dégrader. Vous pouvez vaporiser un répulsif !

 

 

COMMENT GÉRER LA TEMPÉRATURE D'UN SPA ?

Pour qu’une séance de spa reste un moment de détente, du début à la fin, la température doit être réglée de manière à ce que vous vous y sentiez bien. 

C’est un facteur essentiel dans ce moment privilégié que vous vous accordez.

Il serait dommage de "gâcher" ou de raccourcir votre session de relaxation, d’aquagym ou de natation parce que l’eau est trop chaude ou trop froide ! 

La chaleur de l’eau conditionne votre confort tout au long de la séance et influe sur la consommation énergétique.

Augmenter la température

À la mise en eau de votre spa, lorsque vous serez amené à remplacer l’eau ou si vous souhaitez augmenter l’eau de quelques degrés, vous devrez faire une manipulation simple.

Vous installerez la couverture pour faciliter la montée en chauffe de l’eau. Avec le temps, elle peut s'alourdir. Si c’est le cas, c'est que de l’eau s’y infiltre, son pouvoir isolant en est réduit, il est donc conseillé de la remplacer.

Lorsque vous ne vous servez pas de votre spa, elle,est indispensable. Elle permet 

  • D’éviter la déperdition d’eau  

  • De limiter la baisse de température (économie d’énergie !) 

  • Si elle est sécuritaire, elle empêche les enfants d’accéder au spa.

Sur le tableau de commande de votre spa, vous réglerez la température à + ou - 34°C, si vous faites une mise en eau ! Si c’est pour une séance, choisissez la température qui vous convient le mieux.

Laissez l’eau monter à la température voulue. Le temps de chauffe du spa va dépendre 

  • De la puissance du réchauffeur

  • Du volume de votre spa

  • De la température extérieure 

Lors de la première chauffe, le délai peut être plus long. 

Dans la plupart des cas, lorsque l’eau atteint la température programmée, le réchauffeur se désactive automatiquement.

Baisser la température

Pendant la période estivale, vous pouvez être amené à baisser la température de l’eau aux alentours de 30°C, pour profiter d’un bain rafraîchissant dans votre spa. Vous pourrez alors constater qu’il n’est pas aussi facile d’abaisser la chaleur de l’eau. En effet, comme votre spa est bien isolé, et que la température ambiante est élevée, vous devrez attendre plusieurs jours avant que la température ne soit à votre convenance. 

Pour accélérer le processus, vous pouvez 

Installer la couverture isolante et sur le tableau de commande, faire descendre de quelques degrés la programmation du chauffage.

Choisir de faire une vidange partielle du spa. En ajoutant de l’eau froide dans votre spa, vous abaissez la température, par la même occasion. N’oubliez pas de rééquilibrer votre eau !

 

QUELLE EST LA BONNE TEMPÉRATURE POUR UNE SÉANCE DE SPA ?

Votre spa de relaxation, d’aqua-fitness ou de nage vous permet de régler la température de votre eau pour une séance tout confort. 

Il n’y a pas de règle définie et imposée.

Selon le type de bain que vous souhaitez

Un bain dynamisant 

La température corporelle à la surface de notre peau est d’environ 33°C. Si l’eau du spa est 

  • En dessous de 33°C, vous aurez froid.

  • Aux alentours de 33 °C, et même, en dessous, l’eau est plus fraîche et plus agréable pour votre corps. C’est un atout pendant la période estivale surtout si votre spa est en extérieur.

  • Entre 32 et 35°C, le temps de la séance peut être supérieur à 15 minutes.

  • À 35°C et plus, la baignade est déconseillée pour les enfants et les femmes enceintes. 

Vous pouvez choisir une température en fonction de vos besoins, d’un état physique ou psychique ponctuel.

Entre 34 et 38°C, l’eau du spa est considérée comme la plus agréable, c’est le compromis !

Un bain relaxant 

Une eau entre 

  • 30 et 40° C va faire baisser votre stress et votre tension nerveuse

  • 36 et 40° C va soulager vos maux de tête, vos douleurs rhumatismales 

  • Autour de 36/38°C : c’est la température conseillée, si votre spa est en extérieur, pour une séance détente pendant la période hivernale. Vous évitez ainsi à votre organisme de se refroidir et vous avez un ressenti très agréable de chaleur.

    Comme la température de l’eau est proche de la température corporelle, votre corps se sent bien, il est sans contrainte, vous l’oubliez et cela permet à votre esprit de se détendre à son tour, de s’évader. 

  • Entre 38 et 40°C, votre séance est courte, moins de 10 minutes (pour les adultes). Car au-delà de ce temps, vous pouvez ressentir de la fatigue, votre rythme cardiaque peut augmenter ainsi que votre pression sanguine… 

  • À 40°C la chaleur peut devenir néfaste pour votre santé (Problèmes cardio-vasculaires, de pression sanguine…).

La température idéale pour profiter de son spa se situe entre 35 et 38°C

 

FAQ 

Quels sont les avantages des spas d'extérieur et encastrables par rapport aux spas traditionnels ?

  • Intégration esthétique : Les spas encastrables offrent une intégration esthétique supérieure à celle des spas traditionnels. En effet, ils sont conçus pour être intégrés dans le sol ou dans une terrasse, ce qui les rend plus discrets et harmonieux avec leur environnement. Cela permet de créer un espace détente et bien-être élégant et raffiné.

  • Gain de place : Un spa encastrable permet de gagner de la place dans votre jardin ou sur votre terrasse. En effet, étant intégré dans le sol, il ne nécessite pas d'espace supplémentaire pour être installé. Cela peut être particulièrement intéressant pour les petits espaces, où un spa traditionnel pourrait être encombrant.

  • Durabilité : Les spas d'extérieur et encastrables sont généralement fabriqués avec des matériaux plus durables et résistants aux intempéries que les spas traditionnels. Cela leur confère une meilleure longévité et permet de réduire les coûts d'entretien à long terme.

  • Confort : Les spas encastrables offrent généralement un confort supérieur à celui des spas traditionnels. En effet, ils sont souvent équipés de sièges ergonomiques et de jets massants positionnés de manière optimale pour procurer une expérience de relaxation maximale.

  • Facilité d'accès : Grâce à leur intégration dans le sol, les spas encastrables sont plus faciles d'accès que les spas traditionnels. Il suffit de faire quelques pas pour entrer et sortir du spa, ce qui est particulièrement appréciable pour les personnes à mobilité réduite ou les seniors.

Comment assurer la sécurité autour d'un spa ?

La sécurité est un aspect important à prendre en compte lors de l'installation d'un spa d'extérieur ou encastrable. Parmi les solutions pour assurer la sécurité, on peut citer l'installation d'une barrière ou d'une clôture, l'utilisation d'un couvercle de sécurité verrouillable, et la mise en place de dispositifs d'alarme pour prévenir les accidents.

Comment protéger mon spa des intempéries et de la saleté ?

Pour protéger votre spa des intempéries et de la saleté, il est conseillé d'utiliser une couverture de spa adaptée à la taille et à la forme de votre équipement. Une couverture de qualité protégera votre spa des éléments extérieurs, tout en conservant la chaleur de l'eau et en réduisant la consommation énergétique.

De plus, un entretien régulier et l'utilisation d'un système de filtration efficace contribueront à préserver la propreté de l'eau de votre spa.