Barrières piscine

Retrouvez notre sélection de barrières de piscine !

Trier par

12 articles

Barriere de piscine en verre Poolgarde alu
À partir de 299,00 
Barriere de piscine en verre Poolgarde inox
À partir de 389,00 
Barriere de piscine en verre Poolgarde luxe
À partir de 524,00 
Barriere de piscine filet Poolgarde
À partir de 110,00 
Portillon securise alu
À partir de 1115,00 
Portillon securise inox
À partir de 1369,00 
Portillon securise luxe
À partir de 1469,00 
Capuchon de poteau
Exclu Magasin
3,50 
Fourreau d'ancrage
Exclu Magasin
2,50 
Bouchon de protection pour fourreau
2,10 
Kit sachet pieces detachees
Exclu Magasin
14,90 
Loquet de fermeture
Exclu Magasin
6,90 
Trier par

12 articles

LES BARRIÈRES ET CLÔTURES DE SÉCURITÉ POUR LA PISCINE

 

Les barrières ou clôtures (NF P 90-306) sont des accessoires pour sécuriser sa piscine, qui  limitent l'accès à la piscine. Elles peuvent ne pas faire le tour complet de la piscine si un mur de la hauteur requise peut la compléter. Le bassin est sécurisé dès lors que la porte est fermée et doit avoir une hauteur minimum de 1,12 m sur le pourtour afin d'être conforme. Si toutes ces indications sont respectées vous diminuez obligatoirement le risque d'accidents.

Attention : ces dispositifs de protection ne se substituent pas à la vigilance des adultes.

 

 

TOUT SAVOIR SUR LES BARRIÈRES DE SÉCURITÉ DE PISCINE

 La loi de janvier 2003, impose aux propriétaires de piscine enterrée ou semi enterrée, privée ou collective,  un système de sécurité pour protéger les enfants de moins de 5 ans de la noyade. 

Vous pouvez opter pour une alarme, une barrière, une bâche de sécurité ou un abri. 

Chacun de ces moyens est régi par une norme spécifique qui définit les exigences minimales des matériaux utilisés, des procédures d’essai, de résistance et d’utilisation.

C’est la norme NF P 90 306 qui dicte les obligations en ce qui concerne  la barrière et les moyens d’accès autour de la piscine.

Le rôle d’une barrière de sécurité

Son rôle est d’empêcher les jeunes enfants d’approcher de la piscine sans la présence d’un adulte. 

C’est une frontière physique, réelle et constante, qui permet aux enfants de prendre la mesure du danger qu’ils encourent s’ils devaient passer cette palissade. Ils prennent conscience de ce qu’est "l’espace réservé à la baignade".  La barrière ne peut-être franchit, ni  par enjambement, ni par escalade et le système d’ouverture est impossible à manœuvrer pour un enfant de moins de 5 ans.

Caractéristiques générales des barrières de sécurité 

Elle peut être fixe, amovible, ou escamotable (rare car très cher).

 Les poteaux

Ils sont plus ou moins volumineux. Ils sont en inox, en aluminium, laqués blanc, noir, vert ; anodisés, en bois…

Ils peuvent être scellés dans le béton ou installés sur des platines et vissés ou les poteaux s’insèrent dans le béton par le biais de manchons.

Les angles sont souvent orientables, pour s’adapter à la forme de votre espace piscine.

 Les panneaux 

La hauteur minimum entre les piliers est de 1,10 m ou 1,22 m par rapport au sol. 

Ce peut-être : des barreaux ajourés simple ou en fer forgé, ou des panneaux pleins en plexiglass, en verre sécurisé ou trempé, en bois….. ou encore, des filets en polyester et/ou PVC, extrêmement résistante, avec des mailles plus ou moins grandes. 

Les panneaux doivent avoir une résistance au choc, supérieure à 10 kJ/m. 

Pour s’adapter à vos besoins, la longueur  est  variable

  • pour les fixes : 1 m, 1,5m ou 2 mètres.
  • pour les mailles filet : 1m, 2m, 3m, 5m et jusqu’à 12m. 

L'accès au bassin 

L’ouverture est soit pivotante (coté extérieur de la piscine), soit coulissante (le plus souvent latéralement mais, elle peut-être verticalement).

Vous devez opérer obligatoirement, une double manipulation pour pouvoir ouvrir la porte. Certaines portes sont équipées d’une serrure (obligatoire pour les piscines public).

La garde entre le sol et la barrière doit être réduite au maximum. Elle est inférieure à 25 mm ou comprise entre 45 mm et 102 mm, de manière à ce qu’un enfant ne puisse s’y glisser.

La barrière peut se combiner avec un ou plusieurs murs, selon les conditions suivantes :

Le mur doit avoir une hauteur d’au moins 1,10 mètre.

Il ne peut y avoir de franchissement entre la clôture et le mur.

La fixation ne doit pas blesser l’enfant.

Aucun mur, ni point d’appui ne doit permettre le franchissement de la barrière ou du mur.

Si le mur a ses propres ouvertures (fenêtres, portes…), elles doivent demeurer fermées,  sans que l’enfant puisse l’ouvrir seul. 

Les différents composants de la barrière sont traités anticorrosion et anti- U.V.

La barrière est  obligatoirement estampillée :

"Cette barrière est conforme à la NF P 90-306 ; le nom du fabricant, sa raison sociale ; l’année de sa fabrication."

Vous devez conserver les étiquettes sur la barrière et le portillon, elles sont obligatoires : " moyen d’accès verrouillé + sécurité " ainsi que "Fermez l’accès, vérifiez son verrouillage et restez vigilant "

Le tarif de la barrière de piscine 

Il dépend de multiples facteurs :

  • Du périmètre à couvrir.
  • De la qualité de la barrière : souple, bois, fer forgé, verre…
  • De la pose par un professionnel ou pas.

Vous pouvez estimer un coût :

  • à partir de 45 € le mètre pour un filet souple démontable.
  • 120€ et 140 € le mètre pour une clôture en aluminium ou en bois.
  • 160€ et 350 € le mètre pour une barrière transparente. 
  • 8000€ et 10000 € pour une barrière escamotable.

 

 

LES 2 TYPES DE BARRIÈRES DE PISCINE

La barrière souple ou amovible  

 Vos attentes 

  • Vous êtes un particulier soucieux de la sécurité de vos enfants.
  • Vous souhaitez pouvoir profiter à tout moment  de votre terrasse.
  • Vous voulez pouvoir regarder ou surveiller votre piscine tout en la sécurisant.
  • Vous êtes un bricoleur averti et appliqué, et vous souhaitez installer vous-même votre barrière.
  • Tout en transparence, la clôture vous permet de bénéficier d’une vue sur votre bassin tout en sécurisant son périmètre.

Caractéristiques 

  • La barrière souple s’adapte à toutes les formes de bassin.
  • Les panneaux sont reliés les uns aux autres par des loquets de sécurité.
  • Les modules de plusieurs panneaux sont  pré-montés.
  • Vous avez un accès possible à votre bassin, à chaque jonction de module comportant un loquet. 
  • Si vous êtes propriétaire d’un hôtel, d’un gîte, d’un camping….. la loi vous demande la mise en place d’un portillon rigide à fermeture automatique.
  • Les filets sont  de couleur noir, vert, blanc, gris, et s’harmonisent avec votre environnement.
  • Les panneaux sont redimensionnables (grâce à une réglette démontable), vous les coupez à l’aide de ciseaux ainsi, ils s’adaptent parfaitement  à vos dimensions.

Attention : si vous retirez la barrière, un autre dispositif de sécurité conforme aux normes doit être en place, si vous n’êtes pas présent. 

La pose 

Si la pose de la barrière souple semble simple, elle doit cependant répondre aux règles strictes et rigoureuses de la norme pour garantir la sécurité des enfants et pour être homologuée et considérée comme système de sécurité. Vous pouvez faire appel à un poseur agréé qui connaît parfaitement les contraintes d’une telle pose.

N’hésitez pas à créer un plan du tracé de votre barrière, sans oublier la végétation (qui devra être contournée), le portillon (en option), les ouvertures souhaitées. Ainsi vous déterminez le nombre de modules et leurs grandeurs.

Vous l’installez à au moins un mètre du bord de votre bassin.

Vous avez besoin, un décimètre, un cordeau à poudre, un marqueur, une perceuse et de son foret, un maillet.

Faites le tracé de votre barrière, et marquez l’emplacement du premier poteau (à un angle). Les modules de 1,2 ou 3 mètres sont installés en ligne droite. Les angles sont réalisés à la jonction des modules.

Percez un trou parfaitement vertical, et à la profondeur indiquée par le fabricant, la tension du filet en partie haute ainsi que la verticalité des piliers dépendent du perçage.

A l’aide du maillet, enfoncez le manchon. 

Placez le premier piquet, tendez le module, puis marquez  le deuxième trou……

Pour installer une autre section, faites un trou (selon conseil de la notice) près du dernier poteau installé, attachez les deux modules ensemble grâce au  loquet de sécurité.

Avantages :

Elle est partiellement ou totalement démontable.

Il n’y a aucune prise possible sur le filet pour qu’un enfant puisse y grimper.

Le maillage du filet permet une surveillance facile du bassin. 

Vous pouvez visualiser rapidement si l’accès à votre piscine est fermé.

Vous pouvez surveiller très facilement ce qui se passe dans la piscine, car la maille laisse parfaitement voir ce qui s’y passe.

La barrière fixe

 Vos attentes :

  • Vous voulez une barrière plus esthétique qui se fonde davantage dans votre environnement.
  • Vous souhaitez vous démarquer, personnaliser votre espace aquatique.
  • Vous souhaitez vous protéger du vent. 
  • Vous voulez que votre espace de baignade ne soit pas accessible visuellement aux regards extérieurs.
  • Vous souhaitez avoir une vue la plus dégagée possible sur votre bassin et sur son espace.
  • La barrière fixe assure la sécurité des enfants sans vous priver du panorama.

Caractéristiques: 

La barrière fixe s'installe de manière permanente autour de votre piscine.

 Les poteaux :

Ils sont dans ce cas fixés au sol, le plus souvent grâce à des platines, ou scellés dans le sol.

L’installation est définitive, par la suite vous ne pouvez plus modifier l’implantation.

Certaines, ont des poteaux réglables en hauteur pour pallier aux irrégularités du sol, et ont des angles variables jusqu’à 180°, ainsi  elles s’adaptent parfaitement aux formes de votre piscine. 

L'esthétique et le panorama sont mieux préservés s’il n’y a pas de main courante sur la barrière.

 Le portillon : 

Cette fois, l’accès à la piscine se fait uniquement par le portillon à double verrouillage. 

La largeur de la porte est forcément d’un mètre et l’ouverture se fait toujours vers l’extérieur du bassin.

La fermeture automatique est obligatoire pour les piscines des hôtels, campings, gîtes…..

Attention : avec ce type de barrière, le risque de non-conformité est plus courant que les autres dispositifs de sécurité. Demandez le certificat de conformité. Et prenez connaissance des dispositifs de la norme NF P 30-306, tant pour les matériaux que pour la pose.

La pose d’une barrière de piscine fixe

Certains modèles vous permettent une installation par vous-même, à condition que vous soyez un bricoleur averti et scrupuleux. Sinon, faites appel à un professionnel qui vous assure le respect de la pose selon les normes en vigueur, ainsi que la garantie décennale.

La barrière est à poser sur un sol dur, dalle de béton, carrelage ou sur des plots de béton.

Vous avez matérialisé votre barrière par un tracé au sol (décamètre, cordeau à poudre).

Vous pouvez monter cette clôture à 2 personnes.

Vous avez besoin, de vis inox (pas toujours fournies), d’une perceuse et son foret, d’un maillet.  

Suivez les instructions de pose du fabricant.

En général, les panneaux se glissent dans les poteaux au fur et mesure.

Après avoir vérifié les niveaux, vous percez la dalle, vous chevillez, puis vous vissez les poteaux au sol avec des vis en inox.

Souvent des caches couvrent le haut des piliers et la visserie.

Les avantages :

C’est un système de sécurité souvent très esthétique qui sait se faire oublier et s’harmonise bien avec son environnement, mais qui demande un certain investissement financier.

Elle peut vous protéger du vent ou des regards.

 Conseil bon sens :

Pour être efficace, L’accès à la piscine doit être fermé, mais pour une courte absence !

Aucun objet susceptible  de permettre  à un enfant d'escalader la barrière, ne doit être à proximité de la clôture.

 

 

COMBIEN DE MÈTRE LINÉAIRE DE BARRIÈRE POUR SÉCURISER UNE PISCINE ?

 Réglementation des barrières de piscine

La norme NF P 90-306 concerne la distance entre la barrière et la piscine. Elle définit plusieurs éléments qui garantissent une sécurité pour éviter les risques de noyade. 

La barrière de piscine peut être :

  • Un (ou des) mur(s) de bâtiments, d'habitation
  • une clôture délimitant la zone dans laquelle est située la piscine Dans la mesure où ces murs ou cette clôture ne permettent pas un accès à la piscine par leur hauteur ou leurs propres ouvertures.

L’implantation de la barrière doit être installée le plus près possible du bassin tout en conservant une distance minimale de sécurité de 1 mètre. 

 

Choisir la longueur de clôture 

Calculer le périmètre utile

  • Délimitez la zone que vous souhaitez autour de votre bassin. Tenez compte des contraintes de la réglementation et de l’environnement de la piscine.

La barrière de protection peut être combinée avec des murs si ces derniers font plus de 1,10 de hauteur, sans point d’appui, sans possibilité d’accéder à la piscine.

Les bosquets, arbustes ne constituent pas de remparts de protection. Ils doivent être :

  • Contournés par la barrière 
  • Inclus dans le périmètre de sécurité et ne doivent pas constituer des points d’appui pour franchir la barrière.
  • Exclu de la zone de sécurité sans pouvoir constituer un point d’appui pour franchir la barrière.
  • Matérialisez l’emplacement de la future barrière. Dans un premier temps, à l’aide de piquets et de cordes. Vous pourrez les bouger par la suite, pour ajuster le métrage avec la longueur des modules.

Le calcul pour une barrière de piscine est donc assez simple. 

Il vous suffit de prendre les mesures exactes de votre zone à protéger en fonction :

  • Des dimensions de votre piscine
  • De son environnement : terrasses, zone de bronzage, végétation
  • De l’esthétique que vous souhaitez donner à votre espace piscine

 

 

Il suffit d’ajouter 2 mètres dans la largeur et 2 mètres dans la longueur. 

  • Ainsi, si votre piscine fait 8 x 4 mètres sans escalier, il faudra compter une barrière d’une longueur de 10 m et d’une largeur de 6 m. Donc un périmètre au moins égal à 32 mètres si vous suivez les recommandations minimales de la norme.
  • Si vous avez un escalier extérieur, il faut tenir compte de sa profondeur dans les mesures.
    Pour le calcul du nombre de mètres linéaires de votre barrière. Votre piscine ne fait plus 8 x 4 m mais 9,20 x 4 m. Il faudra compter une barrière d’une longueur de 11,20m et d’une largeur de 6 m, soit un besoin de 32,4 mètres pour une barrière placée à 1 mètre de bord. 

 

S’il y a un mur ou une clôture qui entoure un côté ou une partie de votre bassin, il doit répondre aux exigences de la norme NF P 90-306 (accessibilité, ouverture, hauteur…)

  • Votre bassin fait 8 x 4 sans escalier et il est ceinturé par un mur aux normes sur 2 côtés : votre besoin en barrière sera de 16 mètres, à condition que votre bassin soit à un mètre des murs !
  • Votre bassin fait 8 x 4 avec un escalier d’une profondeur de 1,20 et il est ceinturé par un mur aux normes sur 2 côtés : le besoin en barrière sera de 17,20 m à condition que votre bassin soit à un mètre des murs !
  • Calcul du besoin en mètres de barrière de sécurité, si les murs sont éloignés de plus d’un mètre de la piscine :
    Dans le sens de la largeur
    Largeur de bassin + écartement entre le mur et le bassin + 1 m au minimum (norme) = largeur de la barrière
    Dans le sens de la longueur
    Longueur de bassin en incluant l’escalier (si vous en avez un !) + écartement entre le mur et le bassin + 1 mètre au minimum (norme) = longueur de la barrière

Il vous reste à déterminer le nombre de modules pour faire votre barrière. 

En fonction de la grandeur des modules, vous serez peut-être obligé de modifier un peu le périmètre initial, ou bouger l’emplacement du portillon. 

D’où l’intérêt de faire un croquis ou de dessiner à l’aide de peinture sur le sol l’emplacement avec les dimensions du portillon et des modules qui composent la barrière.

 

 

LES AUTRES TYPES DE BARRIÈRES DE SÉCURITÉ POUR LA PISCINE

Vous optez pour une barrière filet

De nombreuses possibilités s’offrent à vous, car il existe des modules de 1, 2, 3,20, 4, 5, 6 ou 10 mètres. 

De plus, la plupart des barrières filet sont recoupables en longueur grâce à une réglette qui permet de s’adapter à la longueur souhaitée.

Un accès est possible entre chaque jonction de module. Vous disposez donc de plusieurs entrées. 

Vous optez pour une barrière rigide

Les modules de barrière rigides vendus chez Irrijardin sont de 2 mètres.

Le portillon Poolgarde alu et inox mesure 1 mètre de large tandis que le Poolgarde luxe mesure 94 centimètres.

Cet accès doit s’appuyer sur au moins 1 mètre de barrière.

Vous devez être vigilant et vous assurer qu’aucun élément au bord de la barrière ne puisse servir de marche pied et permettre de franchir la barrière.

 

 

COMMENT CHOISIR SA CLÔTURE DE PISCINE ? 

Pour choisir votre clôture de piscine, vous devez prendre en compte 4 éléments importants : 

  • Le matériau utilisé 

Il existe plusieurs types de barrière, qui s'intègrent parfaitement à votre environnement. Vous trouverez des barrières en bois, en métal, en verre et en PVC.
Faites votre choix en fonction de la solidité du matériau retenu mais aussi, de la cohérence avec les matériaux de votre bassin, pour ne pas dénaturer le pourtour de votre bassin. 

  • Le type de fixation

Vous avez le choix entre plusieurs de fixation, les principales étant par vissage au sol ou alors encastrable dans la surface de la plage de votre bassin. L’avantage des barrières est aussi que vous pourrez trouver des éléments fixes ou alors démontables. 

  • Le design

Il existe aujourd’hui plusieurs types de barrières qui permettent de s’adapter à votre environnement pour ne pas le dénaturer. La clôture étant très fonctionnelle, vous pouvez aussi avoir une barrière design, qui sécurise votre bassin et lui donne du cachet. 

Trouvez la couleur et le matériel qui vous convient, parmi les différents variants.

  • L’entretien 

Prenez en compte l’entretien des clôtures pour les faire durer dans le temps. Certains matériaux comme le métal et le bois nécessitent un entretien régulier, contrairement au PVC, verre et aluminium.

Les barrières modernes permettent de profiter d’un design qui ne dénature pas l’environnement de votre bassin, tout en le sécurisant. Il vous faudra cependant faire le bon choix, selon vos besoins et votre terrain.

 

 

EST-CE QUE L’INSTALLATION D’UNE CLÔTURE EST OBLIGATOIRE ? 

 

La loi prévoit que les propriétaires de piscine extérieure doivent équiper leur bassin d’un dispositif de sécurité. Il existe différents dispositifs dont la barrière, qui est l’une des plus efficaces. Il faut cependant qu’elles respectent la norme NF P 90-306, pour être considérée comme dispositif de sécurité. 

Elle doit avoir une hauteur minimum de 1m10, elle doit pouvoir supporter un choc de 50 kg, avoir 2 systèmes de verrouillage différents, le maillage doit être serré et être à 3m maximum du bassin.

 

Si la barrière de vous séduit pas, vous pouvez optez pour une clôture amovible, qui est solution d’appoint tout aussi sécurisée que la barrière fixe. Elle permet de se ranger aisément et de ne pas dénaturer votre bassin, si vous ne trouvez pas une couleur ou matériau à votre goût. 



 

QUELLE BARRIÈRE METTRE AUTOUR D’UNE PISCINE ? 

Vous avez le choix parmi les différents variants qui existent aujourd’hui. Vous avez donc le choix pour trouver une clôture adaptée à vos besoins.

Si vous avez des enfants en bas âge , une clôture fixe sera la meilleure des options. Pour éviter d’avoir à l’entretenir, une barrière en aluminium ou en verre sera le plus adéquat. 

Les barrières modernes peuvent habiller votre bassin grâce aux différents design qui s'accordent avec sa structure. Un portillon accordé est aussi un élément qui peut donner du cachet à votre extérieur.

Si vous recevez occasionnellement des enfants, vous pouvez opter pour la barrière amovible. Elle est tout aussi sécurisée, cependant, si vous le souhaitez, elles peuvent se défaire et se ranger aisément.




QUEL EST LE PRIX D’UNE CLÔTURE DE PISCINE ? 

 

Le prix d’une clôture varie selon le type de barrières que vous souhaitez :

  • Pour une clôture en bois, environ 100 € du mètre linéaire,

Cependant, ce type de barrière nécessite aussi des produits d’entretien, pour durer dans le temps. 

  • Pour une clôture filet, comptez 110 € le mètre linéaire.

C’est la solution si vous ne souhaitez pas habiller votre bassin d’une barrière en permanence. En effet, elles sont souvent amovibles.

  • Pour une clotûre en fer forgé, comptez entre 150 et 200 € le mètre linéaire. 

Très élégante et durable, elle apporte du caractère à un bassin, tout en le sécurisant.

  • Pour une clôture en panneaux de verre, comptez 300 € le mètre linéaire

L’une des barrières les plus chères mais aussi des plus faciles à intégrer, qui permet d’habiller en transparence les contours de votre piscine.

 

Au prix de la barrière peut s’ajouter aussi des accessoires comme le portillon et éventuellement la pose, pour un choix de barrière fixe. 





QUELLE HAUTEUR DE CLÔTURE POUR UNE PISCINE ? 

Pour être réellement sécurisante, la loi encadre par une norme les systèmes de sécurité de piscine, dont les barrières. La norme NF P90-306, qui ne concerne que les barrières de sécurité de piscine, prévoit : 

  • La hauteur minimale entre deux points d’appui, ou entre le point d’appui le plus haut et la partie la plus basse du niveau supérieur de la barrière ou du moyen d’accès, doit toujours être supérieure ou égale à 1,10 m.

 

  • Les barreaux ne doivent comporter aucune aspérité en relief.
    Les bords, arêtes, éléments saillants et angles accessibles ne doivent pas présenter de risque de blessure. Les bords sont considérés comme potentiellement dangereux s'ils sont coupants.

 

  • Les risques de coincement doivent être évités. La barrière de protection et son moyen d’accès ne doivent pas blesser les enfants qui cherchent à les franchir.

 

  • Pour prévenir le risque de déverrouillage par les enfants de moins de cinq ans ou un déverrouillage non intentionnel, le système de déverrouillage doit nécessiter au moins deux actions sur le système pour le libérer. Le système doit pouvoir être manœuvré sans difficulté par un adulte.

 

  • La barrière, les poteaux et les moyens d'accès doivent résister aux chocs équivalant à un poids de 50 Kg. 

Cette réglementation a pour but d’empêcher aux enfants de moins de 5 ans d’enjamber ou d’escalader ce système de sécurité, et d’éviter les accidents.