Accessoires arrosage integre

Retrouvez notre sélection d'accessoires d'arrosage enterré !

Trier par

18 articles

Cable multiconducteur 7 brins
Exclu Magasin
2,99 
Equerre simple
Exclu Magasin
8,25 
Cle conteneur
Exclu Magasin
7,50 
Cartouche charbon actif
Exclu Magasin
16,50 
Cartouche anti-particules
Exclu Magasin
17,50 
Cartouche anti-calcaire
Exclu Magasin
26,50 
Cartouche filtrante bobinee
Exclu Magasin
5,50 
Conteneur mono
Exclu Magasin
27,50 
CONTACTEUR MANOMeTRIQUE
19,95 
Manometre
Exclu Magasin
5,75 
Contacteur manometrique PT12
Exclu Magasin
20,95 
Contacteur manometrique avec securite manque d'eau
Exclu Magasin
41,90 
Connexions etanches
8,95 
Contacteur manometrique cable
Exclu Magasin
23,90 
Câble électrique pour projecteur H07RN-F
Exclu Magasin
2,35 
Câble électrique immergé
À partir de
3,10 
Allonge male 20/27 x 20/27
Exclu Magasin
0,90 
Allonge male 15/21 x 20/27
0,90 
Trier par

18 articles

LES DIFFÉRENTS ÉLÉMENTS D'UN ARROSAGE ENTERRÉ.


Un arrosage intégré comprend plusieurs éléments qui constituent un réseau d'irrigation de votre jardin. 
Il comprend, souvent :

Pompe d'arrosage

La pompe permet de puiser l’eau là où elle se trouve (puits, citerne, bassin…), et de générer la pression nécessaire à votre arrosage.
Il existe 2 types de pompe pour l’alimentation en eau de votre jardin, la pompe de surface ou la pompe immergée.

La pompe de surface : elle se place hors d’eau, au-dessus du niveau de l’eau de votre puits ou de votre citerne d’eau de pluie. Elle peut aussi être déportée, dans un garage ou une cabane de jardin. Elle pompe par aspiration jusqu’à une profondeur de 7 mètres. Les pompes de surface peuvent être monocellulaires ou multicellulaires.
La pompe immergée : une pompe immergée s’installe directement dans l’eau de votre puits. Pouvant tirer de l’eau à une profondeur de 7 mètres, les modèles sont plus silencieux qu’une pompe monocellulaire.

Un système d’automatisation de l’arrosage 

Afin de gérer aisément votre système d’irrigation, il vous sera nécessaire de l’automatiser. Vous aurez besoin pour cela de :

Récupération d'eau

C’est un réservoir d’eau à membrane évitant à la pompe de démarrer lorsque vous avez besoin de petites quantités d’eau (se laver les mains, arrosoir…). Son rôle est de préserver votre pompe.
Elle peut être horizontale, verticale ou sphérique. Elle assure un effet tampon pour l’arrosage, permettant de maintenir une pression d’eau régulière.

Contrôle pompe 

Il est nécessaire de mettre en place un contrôle pompe si vous automatisez votre arrosage. Il commande l’arrêt et la mise en marche automatique de pompe à l’ouverture de n’importe quel robinet, maintenant un débit et une pression d’eau constants. De plus, il arrête la pompe en cas de manque d’eau.

Nourrice 

C’est le point de départ de votre réseau d’arrosage. Il existe des nourrices à 2 ou 4 voies pouvant se raccorder pour créer des ensembles de 6 à 8 voies. Elle est constituée d’unes ou de plusieurs électrovannes et d’un programmateur. Le rôle de l’électrovanne est d’agir comme une vanne ou un robinet commandé par électricité. Elle réagit à l’impulsion électrique du programmateur permettant le passage de l’eau dans le circuit d’arrosage.

Conseil du pro :
En l’absence d’une source électrique, une électrovanne à pile 9 volts peut être associée à un programmateur 9 volts garantissant ainsi une irrigation automatisée.

Le programmateur quant à lui permet de contrôler les arroseurs de votre système d’irrigation enterré et/ou de votre arrosage de surface. C’est le cerveau de votre irrigation. Il se raccorde directement au réseau électrique, fonctionne à pile ou à l’énergie solaire. Le nombre de circuits d’arrosage va déterminer le nombre de voies de votre programmateur. Un programmateur présente plusieurs plages d’arrosage possibles. Il peut être mono-station ou multi-voies. Enfin, un programmateur fonctionnant aux piles, 9 volts permettront d’automatiser votre réseau s’il n’y a pas d’électricité sur le lieu d’arrosage.  

QU'EST-CE QU'UN RÉSEAU D'ARROSAGE ENTERRE ?

C’est l’ensemble de tuyaux et arroseurs, allant de l’électrovanne jusqu’en bout de ligne. Le nombre de réseaux est défini par le plan de votre jardin, en fonction de sa surface et du débit de la pompe ou du réseau d’eau de ville.
Sur une ligne d’arrosage, on peut retrouver soit :

  • Des tuyères
  • Des turbines
  • Un réseau goutte-à-goutte (destiné plutôt aux potagers, massifs de fleurs, plantes en pot…) ;
  • Un réseau de tuyaux poreux (idéal pour les haies et les végétaux en ligne).
  • Les différents tuyaux : vous avez la possibilité de mettre en place 2 types de tuyaux : les tuyaux poreux ou en polyéthylène.
  • Les tuyaux poreux peuvent être en surface ou enterrés.
  • Le tuyau en polyéthylène doit être de qualité alimentaire pour une utilisation domestique. Reconnaissable à la ligne bleue courant le long tuyau. Vendus en couronne de 25, 50 ou 100 m, ils présentent une résistance allant de 6 à 16 bars pour les tuyaux alimentaires. Vous trouverez des tuyaux en polyéthylène de 25, 35 ou 40 millimètres.
  • Les différents raccords : les raccords doivent être du même diamètre que votre tuyau. Ils permettent d’aménager à votre guise l’espace d’arrosage.
  • Les arroseurs : lorsque vous aménagez votre jardin, il est essentiel de garder à l’esprit vos arroseurs. Plus ou moins puissants, certains modèles sont particulièrement gourmands en eau.     

LES PRODUITS COMPLÉMENTAIRES


Protégez votre pompe :

  • Une Sécurité manque d’eau.
  • Permet d’arrêter le fonctionnement de la pompe lorsqu’il n’y a plus d’eau.
  • Le détecteur de surchauffe. Permet d’arrêter le fonctionnement de la pompe en cas de surchauffe.
  • Des crépines anti-sable. Pour vos pompes immergées, il vous faudra prévoir des crépines anti-sable en fonction de la qualité de votre eau.
  • Un kit aspiration. Essentiel pour les pompes de surface.

Pour votre réseau :       

  • Un pluviomètre. Idéal pour se faire une idée du niveau d’eau tombé dernièrement, il se combine avec un programmateur afin de faire des économies d’eau. Il évitera à l’arrosage de se déclencher lorsque la pluie est tombée. L’arrosage programmé redémarre dès que l’eau du capteur est évaporée. Vous pouvez effectuer son branchement à l’électrovanne (tension 24V) et placer le capter afin qu’il soit exposé à la pluie.
  • La purge. Elle permet de vidanger le réseau, notamment à l’approche de l’hiver, pour éviter que les tuyaux ne gèlent et éclatent. Elle s’installe en partie basse de la ligne d’arrosage, sur un collier de prise en charge ou un coude.
  • Le regard. Il permet de dissimuler la nourrice, tout en facilitant l’accès au matériel. Les plus petits vous donnent la possibilité de camoufler une arrivée d’eau, des vannes, un compteur d’eau, les purges… Plus ou moins volumineux, on peut les raccorder entre eux pour plus d’accessibilité. C’est un objet discret, avec son couvercle vert lui permettant de mieux se fondre dans le décor.