Comment le phosphate apparaît dans la piscine ?

Le phosphate peut devenir un véritable fléau pour ceux qui ignorent son rôle, son développement dans le fonctionnement d’une piscine.

Qu’est-ce que le phosphate ?

Il est naturellement présent dans la nature et dans notre organisme. 

Le phosphate, est issu de l’oxydation du phosphore. Il se compose d'atomes d'hydrogène et de phosphore. 

Il est un des constituants indispensables à la vie, à la survie et à la croissance des organismes vivants, aussi bien animal que végétal.

Dès que la concentration est trop élevée, le phosphate porte atteinte à l’environnement. 

Il devient un véritable engrais qui enrichit démesurément en matière organique les milieux aquatiques.

Comme il a la propriété de neutraliser l’action du calcaire, il est présent et rajouté aux lessives pour adoucir l’eau. 

Le phosphate ne se détruit pas, mais il s'accumule dans l'eau. Le chlore est inefficace pour le détruire.

D’où provient le phosphate ?

Le phosphate provient :

  • De tous les organismes vivants (insectes, algues…)
  • De l’eau d’appoint
  • Du ruissellement des eaux de pluie
  • De l’urine
  • Des déchets végétaux (feuilles, brindilles…) 
  • Des engrais utilisés à proximité de la piscine
  • Des détergents ou lessives (maillot de bain, traces de savon sur le corps, shampoing, huile solaire…)
  • De la poussière 

Le phosphate s’accumule dans l’eau de la piscine, c’est aussi l’une des raisons pour laquelle il est important de faire des apports d’eau dans votre piscine.

Lorsque votre eau devient verte alors que l’équilibre de l’eau est bon, il y a de fortes probabilités que le taux de phosphate dans l’eau soit trop élevé.

 

Comment mesurer et traiter le phosphate présent dans l’eau de piscine ?

Un taux de phosphate trop élevé dans l’eau de votre piscine, nourri et favorise le développement des algues. Elles recommencent à se propager même si vous avez traité avec un produit anti-algue ou procédé à un traitement choc.

Le phosphate est un véritable engrais pour les algues ! Si elles font baisser le taux de phosphate (en s’en nourrissant), les algues en produisent elles-mêmes lorsqu‘elles meurent. C’est un cercle vicieux !

Quels sont les signes de la présence de phosphates dans la piscine ?

Les signes qui indiquent une présence de phosphates dans l’eau de la piscine sont variés.

Vous réalisez un traitement choc, mais vous n’obtenez aucun résultat ou encore l’équilibre de l’eau est bon mais cette dernière redevient verte juste après un traitement choc ou anti-algues.

Il est alors temps de mesurer le taux de phosphate présent dans l’eau de votre piscine.

Comment mesurer le taux de phosphate dans l’eau de piscine ?  

  • Mesurer le taux de phosphate soi-même : des tests simple sous forme de poudre existent comme le Kit test phosphate Bayrol ou le Test phosphate HTH.
  • Mesurer le taux de phosphate par un professionnel : vous pouvez amener un échantillon d’eau, à votre conseiller Irrijardin qui fera une analyse complète de votre eau et vous donnera les conseils appropriés.

Le taux de phosphates doit être inférieur ou égale à 100 ppb, soit 10 g de phosphates pour 100 m³ d’eau.

Le contrôle s’effectue en début de saison puis tous les mois pendant la période de baignade.

Comment éliminer le phosphate ?

La solution

Pour retrouver une eau cristalline et se débarrasser du phosphate présent dans l’eau de la piscine, une solution existe : anti phosphate HTH ou éliminateur de phosphate Nophos Bayrol.

Il se présente sous forme d’un liquide non moussant dont la formule est ultra concentrée.

Il est compatible avec tous les types de piscines et quel que soit le moyen de filtration (filtre à sable, cartouche…), quel que soit le traitement de l’eau (chlore, sel, brome…).

Il est efficace même avec une eau très calcaire (si le TH est élevé).

Comment procéder ?

Analyse de l’eau :

Assurez-vous que votre eau soit bien équilibrée (pH,…).

Nettoyage du bassin et du système de filtration :

Vous commencerez par éliminer les algues avec un traitement choc adapté à votre désinfectant ou en utilisant un algicide.

Vous ferez un nettoyage du bassin, puis du filtre.

Positionnez le filtre sur "égout" si vous faites un nettoyage manuel. Les algues mortes seront directement rejetées dans la canalisation sans passer par le filtre. Ce qui évite la saturation de ce dernier.

La filtration reste en fonctionnement lorsque vous utiliserez le produit anti-phosphate.

Faire le contrôle du taux de phosphate :

Contrôlez le niveau de phosphate présent dans votre eau.

Anti phosphate pour piscine

Calculez la quantité de produit dont vous aurez besoin pour neutraliser le phosphate.

Quantité à verser dans le bassin (en ml) = (0,015 x volume du bassin (en m³)) x le taux en phosphates (en ppb)

Réalisez le traitement anti phosphate :

Répartissez le liquide au plus près des buses de refoulement.

La filtration reste en marche pendant 24 heures.

Passez ce délai, il est bon de refaire un contrôle et de renouveler l’opération si nécessaire.

Chaque anti-phosphate a sa notice d’emploi, respectez les consignes du fabricant.

Conseil du pro :

Après ce traitement, l’eau peut devenir trouble pour un temps limité. Vous pouvez utiliser un floculant adapté à votre filtration (chaussettes floculantes pour le filtre à sable, Flovil pour les filtres cartouches ou les poches).

 

 

Haut
de
page