Pompes de filtration

Retrouvez toute notre sélection de produits de pompes de piscine !

Trier par

24 articles

Page
Pompe de piscine Super Pump VSTD Hayward
1059,00 
Pompe de filtration Solubloc 10 Vipool
7% Exclu Web
Prix spécial 459,00  Prix normal 494,00 
Pompe de filtration Solubloc 20 Vipool
Exclu Web
550,00 
Pompe de piscine Supa 200 Mono bi-vitesse
269,00 
Pompe de piscine variable WhisperFlo Pentair
1295,00 
Pompe de piscine Calita 2V Tri Irripool
Exclu Web
489,00 
Pompe de piscine Calita 0,75 CV Tri Irripool
Exclu Web
299,00 
Pompe de piscine Calita 1 CV Tri Irripool
Exclu Web
339,00 
Pompe de filtration Calita 1,5 CV Tri Irripool
Exclu Web
399,00 
Pompe de piscine SuperFlo variable Pentair
Exclu Magasin
1150,00 
Pompe de piscine variable Serena 2 Irripool
750,00 
Pompe de piscine Glass Plus Astral
À partir de
Prix spécial 445,00  Prix normal 499,00 
Pompe de filtration Tifon1 Espa
À partir de
Prix spécial 339,00  Prix normal 386,00 
Pompe de piscine Calita Irripool
À partir de
299,00 
Pompe de filtration Silver Espa
À partir de
Prix spécial 285,00  Prix normal 325,00 
Pompe de piscine Freeflo Pentair
À partir de
Prix spécial 179,00  Prix normal 209,00 
Pompe de piscine Powerline PL Hayward
À partir de
Prix spécial 155,00  Prix normal 189,00 
Pompe de piscine Serena 2 Irripool
À partir de
229,00 
Pompe de piscine STP
À partir de
139,00 
Pompe de filtration Super Pump Hayward
À partir de
Prix spécial 389,00  Prix normal 519,00 
Trier par

24 articles

Page

 À QUOI ÇA SERT UNE POMPE DE PISCINE ?

La filtration est le « poumon » de votre installation et a pour tâche de purifier votre eau de piscine. La pompe a pour fonction essentielle de faire circuler l’eau dans le bassin et les canalisations. C’est un élément important, et même essentiel. C’est le « cœur » de votre piscine.

C’est la pompe qui met en mouvement l’eau. Elle l’aspire par l’intermédiaire des skimmers ou des bondes de fond du bassin ou du bac tampon (dans le cas d'une piscine à débordement ou miroir).
La pompe fait ensuite passer l'eau par le filtre (cartouchesablediatomées…) afin de la débarrasser des impuretés, et la réinjecte via les buses de refoulement.

La pompe est constituée de 3 parties :

  • Le préfiltre : placé à l’avant de la pompe, reçois directement l’eau de votre bassin, il récupère et bloque les plus grosses saletés, feuilles, brindilles… qui pourraient endommager la pompe. Son couvercle transparent permet de vérifier l’état de salissure.
  • Le corps de la pompe est constitué d’un système de turbine qui aide le mouvement de l’eau.
  • Le moteur entraîne la turbine de pompe et permet la circulation d’eau. Il est le principal acteur dans le nettoyage de votre piscine. Il met l’eau en mouvement, l’injecte dans le système de filtration, avant de lui permettre d’être renvoyée dans le bassin par l’intermédiaire des buses de refoulement.

La pompe de piscine permet la circulation de l’eau dans le système hydraulique et dans le bassin.

COMMENT CHOISIR UNE POMPE DE PISCINE ?

En fonction des caractéristiques de la piscine :

Le volume de votre bassin : la totalité de votre piscine doit être filtrée en 6 heures. Il vous suffit de diviser le volume de votre bassin par 6, et vous aurez une approche du débit utile de votre pompe.

La longueur de vos canalisations ou la distance entre votre bassin et le local technique : l’eau fonctionne en circuit fermé, en aller et retour. Plus la distance d’aspiration et de refoulement est longue, plus la pompe devra être puissante et performante (vous devez proportionner le filtre en fonction de la puissance de cette dernière). La distance reliant la piscine et la pompe doit être la plus courte possible, avec un minimum de coudes (réduit et ralentit la circulation d’eau).

Les tuyauteries doivent avoir un diamètre suffisant pour permettre à l’eau de circuler rapidement et dans des volumes importants. En règle générale, pour une piscine hors-sol, vous avez des tuyaux de Ø 40, pour une piscine traditionnelle des tuyaux de Ø 50, pour un volume de 100 m³  des canalisations en  Ø 63.

La pompe doit être placée le plus près possible du bassin. Plus elle sera éloignée plus il lui sera difficile de faire venir l’eau, et de la réinjecter (il faudra alors surdimensionner la pompe et le filtre…).

  • Le dénivelé entre le local et la piscine a une influence sur la perte de charge.
  • Dans la mesure du possible, placez votre pompe en dessous du niveau de l’eau de votre piscine pour éviter le désamorçage (20 ou 30 cm sont suffisant).

Votre filtration (filtre à sablefiltre à diatomée, filtre à zéolite ou filtre à cartouche) : certaines pompes ne sont pas compatibles avec certaines filtrations. Elle sera plus performante si votre filtre est propre.

Le traitement de votre eau :

  • Certaines pompes ne sont pas compatibles avec le sel ou le PHMB.
  • Si le couvercle du préfiltre de votre pompe est en polycarbonate, avec un traitement au PHMB est déconseillé.

Un nombre de buses de refoulement suffisant pour pouvoir absorber le débit de refoulement de votre pompe.

 

Conseil du pro : en règle générale, la puissance de la pompe se calcule en fonction du volume d’eau de votre piscine divisée par 6, arrondi à l’unité supérieur, majoré de 20 ou 30% pour tenir compte des différentes contraintes.

Exemple : vous avez un bassin 8 x 4 x 1,50 de profondeur, le volume est de 48 m³.

48 m³ : 6 heures (temps de filtration complète de votre bassin) = 8m³/heure

Puis, vous appliquez une majoration de 20 %, liée à la perte de charge  8m³/heure x 20% = 9,6 m³

Vous choisirez une pompe avec un débit minimum de 9,6 m³/h. La pompe est très sollicitée, dans des conditions assez difficiles (humidité, sel, chaleur….), elle doit donc être parfaitement dimensionnée à votre piscine et ses contraintes.

 LES DIFFÉRENTS TYPE DE POMPE DE PISCINE

 Caractéristiques communes

  • La puissance : la plus petite, 0.35 cv, sa puissance ne permet pas d’utiliser des robots hydrauliques.

  • À partir d’une puissance ¾ de cv ou plus, vous pouvez utiliser un robot hydraulique.

  • Le débit : c’est la quantité d’eau que la pompe peut absorber ou filtrer en une heure. La « règle » est que la totalité de votre bassin puisse être filtré en moins 6 heures.

  • Elles ont un pré filtre plus ou moins volumineux, qui retient les plus gros débris.

  • Elles possèdent un fort débit pour une pression faible.

 Les différences

Elles peuvent être en monophasé ou en triphasé (selon les modèles). En fonction de l’installation électrique de votre maison, optez pour une pompe monophasée, ou une pompe triphasée.

Elles peuvent être centrifuges ou  auto-amorçantes.

  • La Pompe centrifuge : le système est simple, la pompe déplace l’eau d'un point A (aspiration, skimmers, bonde de fond…) vers un point B (buses de refoulements) grâce à la force centrifuge. Ce mouvement est possible grâce à une roue à aubes ou à une hélice située dans le corps de la pompe.  Par l’effet de rotation, la roue entraîne l’eau pompée par aspiration, puis par l’accélération, l’eau se retrouve contrainte de ressortir par les refoulements. La différence de pression entre l'entrée et la sortie détermine le débit.

    Ces pompes sont souvent de petites tailles, faciles à intégrer dans des locaux techniques réduits, ou dans un local enterré.

    Peu onéreuse et peu bruyante.

    Le débit de ces pompes est moindre que celui d’une pompe auto-amorçante.

  • La pompe auto amorçante : est le système le plus commun, le plus répandu de nos jours, et celui à privilégier.

    Le principe de fonctionnement est le même que la pompe centrifugeuse. Mais cette dernière se met à fonctionner de manière automatique en détectant l'arrivée d'eau (après remplissage du préfiltre).

    Le niveau sonore est plus ou moins élevé. Plus vous montez en prix, moins elles font du bruit !

    Si vous fixez la pompe au sol, mettez un isolant (ou silentbloc) en dessous, les vibrations et le bruit seront atténués.

    Pour une efficacité et une puissance similaire, choisissez celle qui sera la moins gourmande en électricité.

    Plus la puissance est élevée plus elle sera onéreuse, d’où l’intérêt de bien choisir sa pompe en fonction de son volume d’eau et des autres contraintes énoncées dans cette page.

    Elle est en contact permanent avec l’eau et les produits chimiques, choisissez une pompe en adéquation avec votre traitement et conçue pour résister aux corrosions éventuelles provoquées par ce dernier. 

  • Une pompe à 2 ou 3 vitesses vous permet un réglage précis du débit de pompage en fonction de vos besoins.

La vitesse « normale » vous permet de filtrer et purifier votre eau de manière optimum, de manière alternée (12h par jour par exemple).

La deuxième vitesse : au lieu de filtrer 12 h par jour, vous filtrez en continu, mais à vitesse réduite, ce qui va permettre de réaliser jusqu’à 75 % d’économie sur la consommation d’électricité et de réduire le bruit de la pompe.

Ce système est appréciable quand il y a grande affluence dans votre piscine et vous permet d’ajouter des équipements comme des cascades ou des jets tout en gardant une filtration optimum.

La garantie peut varier entre 1 an et 3 ans.

  

 

COMMENT AMORCER UNE POMPE DE PISCINE ?

La plupart des pompes de piscine sont auto-amorçantes, ce qui facilite grandement le réamorçage. 

Avant d’entreprendre la manipulation, il est bon de vérifier que le niveau de l’eau dans le bassin soit au ¾ des skimmers.

C’est une manœuvre que vous pouvez effectuer vous-même, mais il faut respecter le processus de remise en route. Toute l’opération se passe dans le local technique et prend peu de temps.

Si elle est en dessous du niveau de l'eau

C’est une manipulation très simple, votre pompe est sous le niveau de la ligne d’eau de la piscine, donc par effet de gravitation la pompe devrait se réamorcer en un temps record !

  1. Arrêter le système de filtration.
  2. Laisser ouvertes les vannes de refoulement et d'aspiration. L’eau par gravitation va remplir le pré filtre de la pompe de piscine. 

Si votre filtre à sable est :

  • Sans eau, positionnez sa vanne en mode "lavage". La vanne d’égout est ouverte (si vous en avez une) !
  • Remplie d’eau, la vanne est placée sur "recirculation."

Relancer le système de filtration quelques instants de manière à bien remplir le filtre d’eau.

Stopper la filtration

  • Si votre filtre est sur "recirculation" positionner la poignée de la vanne sur "filtration"
  • Si vous avez fait un "lavage" :
    Faîtes un rinçage du filtre pour évacuer vers l’égout les impuretés soulevées par le lavage.
    Mettez la poignée de la vanne sur "rinçage."
    Remettez le contact électrique quelques moments.
    Une fois de plus, vous arrêtez la filtration.
    Fermez la vanne d’égout.
    Replacez le filtre sur "filtration".
    Votre pompe est de nouveau fonctionnelle.

Si elle est au-dessus du niveau de l'eau

Vous arrêtez la filtration, en appuyant sur le bouton « Arrêt » du coffret de filtration.

Vous placez la vanne 6 voies du filtre à sable plutôt sur la position :

  • "Recirculation" si le filtre est plein 
  • "Lavage" si le filtre est vidé de son eau. N’oubliez pas d’ouvrir la vanne de l’égout si vous en avez une et si vous faites un lavage !

Vous fermez les vannes d’aspirations : skimmers, prise balai, mais vous laissez la vanne "bonde de fond" ouverte.

Mettez en route la filtration. Au bout d’1 à 3 minutes, la pompe s’amorce. Vous verrez l’eau arriver dans le pré filtre de la pompe et dans le filtre à sable. Laissez-les se remplir complètement. 

Les refoulements fonctionnent à nouveau dans le bassin. Vous pouvez continuer le processus d’amorçage.

La pompe est toujours en fonctionnement, vous ouvrez alors doucement et lentement la vanne skimmer, puis la deuxième et ainsi pour toutes les vannes d’aspiration.

Pour la prise balai, assurez vous que le bouchon coté piscine soit ôté.

Coupez le moteur de la pompe.

  • Si vous aviez positionné le filtre sur "lavage", mettez la poignée de la vanne sur "rinçage". 

Remettez la filtration en route de manière à envoyer les impuretés de la cuve vers l’égout.

Stoppez la pompe puis mettez la vanne sur "filtration", enfin, enclenchez le courant électrique.

Si vous avez positionné la vanne du filtre sur recirculation, mettez la vanne du filtre sur "filtration".

Remettre la pompe en marche.

Si toutefois votre pompe ne s’amorce toujours pas vous pouvez opter pour la deuxième solution.

Autre solution 

Comme pour la première solution, vous arrêtez la pompe piscine, et vous placez le filtre à sable sur la position "lavage" (la vanne d’égout est ouverte !).

Les étapes suivantes :

  1. Vous fermez toutes les vannes d’aspiration : skimmers, prise balai, bonde de fond.
  2. Ouvrez le couvercle du pré filtre de la pompe.
  3. Vous remplissez le pré filtre d’eau à l’aide d’un seau ou d’un tuyau, à ras bord.
  4. Vous refermez le couvercle du pré filtre de la pompe en évitant les prises d’air.
  5. Vous ouvrez une des vannes d’aspiration.
  6. Relancez la pompe le temps qu’elle se charge puis ouvrez une à une les vannes d’aspiration.
  7. Vous stoppez la filtration lorsque la pompe et le filtre sont bien chargés en eau.
  8. Repositionnez la vanne du filtre sur "rinçage".
  9. Relancez la pompe quelques instants.
  10. De nouveau, coupez l’alimentation électrique de la filtration.
  11. Fermez la vanne de l’égout si vous en avez une.
  12. Mettez le filtre à sable sur "filtration".
  13. Redémarrez le moteur.

L’opération est terminée.

Si vous n’arrivez pas à amorcer votre pompe de piscine, vérifiez qu’il n’y ait pas de prise d’air :

  • Le couvercle du pré filtre est peut-être mal fermé.
  • Le joint du couvercle de la pompe n’est peut-être pas bien positionné dans sa rainure.
  • Le serrage des raccords n’est pas optimal et laisse perler de l’eau.
  • Des collages sont peut-être défectueux…

Vous n’avez pas le choix, il faut réparer les anomalies pour que la pompe de piscine puisse être amorcée. 

DÉTECTER ET RÉPARER LES PANNES D’UNE POMPE DE PISCINE ?

Bien sûr, c’est toujours lorsque la saison de baignade bat son plein que votre pompe de piscine s’arrête de fonctionner ou montre des signes de faiblesse.

Ce n’est pas parce que votre pompe est en panne qu’il faut la remplacer immédiatement.

Il y a peut-être des gestes simples, pour relancer la machine et éviter ou limiter une dépense conséquente ! 

Vous constatez la nature de la panne ou le dysfonctionnement et vous essayez d’en déterminer la cause, comme par exemple, votre pompe ne démarre plus, ne fait plus circuler l’eau, fait un bruit anormal, fuit…

Vous pouvez décider :

  • De résoudre vous-même le problème, car vous l’avez clairement identifié et vous êtes un bon bricoleur. Cette réparation est dans "vos cordes "!
  • Vous n’arrivez pas à déterminer la raison de l’incident, ou vous ne savez pas faire la réparation, faîtes appel à un professionnel !

Si votre pompe fuit :

Il y a certaines réparations que vous pouvez anticiper notamment lorsque vous faites l’hivernage de votre piscine. Il vous suffit de vérifier l’état des joints, s’ils sont poreux, fissurés, pincés… Changez-les.

Si votre pompe ne fait pas un bruit habituel, mieux vaut la faire vérifier durant l’hiver qu’en pleine saison.

 Les joints d’étanchéité 

Le constat est simple : il y a une fuite au niveau de la pompe de piscine, cela peut être le joint du couvercle du pré filtre ou celui du corps de pompe. Voilà 2 causes que vous pourrez sûrement réparer sans l’intervention d’une tierce personne.

Si la fuite est autre, faites appel à un professionnel, amenez la pompe de piscine en réparation.

Les causes probables

Les joints peuvent être abîmés par : 

  • Le gel
  • Les saccades, liées aux départs répétitifs de la pompe 
  • La vétusté 
  • Un mauvais positionnement 

Comment résoudre le problème ?

Vous pouvez graisser le joint du couvercle avec de la graisse silicone pour le rendre étanche.

Si c’est une fuite entre le corps de pompe et le moteur : 

  • Vérifiez le serrage.
  • Remplacez les garnitures mécaniques si nécessaire.

Si les joints sont abîmés, vous pouvez les commander auprès de votre magasin Irrijardin ou vous connecter sur le site. 

Vous devez connaître la marque de la pompe, sa puissance, son débit… Ces caractéristiques sont inscrites sur une plaque métallique fichée sur la pompe.

Vous changerez le joint lorsque vous êtes en sa possession.

Si votre pompe fait un bruit anormal :

Il faut déterminer quel est le "type de bruit", un sifflement, un grésillement,… Vous pourrez peut-être faire les réparations pendant la période d’hivernage !

Les causes probables

Si la pompe piscine fait un bruit inhabituel, le problème peut venir : 

  • Des roulements si le son émis est plutôt un sifflement
  • Du bobinage si la pompe grésille
  • Du ventilateur, si c’est un bruit de frottement. Si l’hélice est sale, feuilles, toile d’araignée… Enlevez le capot et nettoyez les ailettes pour qu’elles puissent tourner librement.
  • D’un élément comme une brindille, un insecte… Qui se serait glissé dans la pompe. Dans ce cas, la pompe grésille au démarrage. Rien de bien grave. Un débris qui n’a pas pu être évacué, bloque peut-être la volute. Vous pouvez nettoyer le panier filtrant de la pompe et enlever les débris qui pourraient être dans l’entrée de la turbine. 

Comment résoudre le problème ?

Il n’y a qu’une solution : démonter la pompe et vérifier (sauf pour les ailettes).

Si vous avez fait un hivernage passif plutôt qu’actif, c’est plus facile d’isoler le circuit hydraulique tout en préservant l’eau du bassin.

  • Si vous avez le matériel adéquat spécifique comme un arracheur à 2 branches ou à 3 branches, et de bonnes connaissances, vous pouvez envisager de la réparer vous-même.
  • Si votre pompe est sous garantie, ou si la réparation n’est pas dans votre domaine de compétence, il est plus simple d’amener votre pompe en SAV. Quel que soit le temps d’immobilisation de votre pompe, comme la piscine est en hivernage passif, l’eau ne risque pas de virer au "vert", vous ne ratez pas de jours de baignade !

Si l'eau ne circule plus :

Les causes probables sont multiples et résoudre ces problèmes peut être simple. La pompe est peut-être simplement désamorcée. Une cavitation de pompe qui perdure pendant plusieurs heures, risque de détériorer irrémédiablement le moteur.

Les causes du désamorçage

Si vous nettoyez votre bassin avec un balai manuel :

  • Vous avez connecté le tuyau d’aspiration pour nettoyer votre piscine, sans le remplir d’eau au préalable du coup de l’air est présent dans le circuit de filtration. Vous pouvez essayer de chasser l’air en ouvrant la purge haute du filtre à sable jusqu’à ce que de l’eau en sorte.
  • Ou de l’air a été aspiré en sortant le balai de l’eau et donc le tuyau.

Il est conseillé de conserver votre balai immergé. 

  • Si vous avez positionné votre filtre sur "égout" lors du nettoyage de votre bassin, avec un balai manuel, et que le niveau d’eau devient trop bas dans les skimmers.
  • S’il y a une prise d’air sur la filtration, un problème d’étanchéité sur le circuit d’aspiration. Le couvercle de la pompe est mal serré, il y a des bulles sous le couvercle, le joint du couvercle est mal positionné, un collage qui cède, un mauvais serrage de raccord… Vous pourrez entendre dans le local technique lors de l’arrêt de la pompe, le bruit d’un écoulement d’eau et un petit sifflement.
  • S’il n’y a pas d’aspiration, la garniture mécanique de la pompe peut être défectueuse, il faut donc la changer ou la faire changer. 
  • Si un amas de végétation se forme et obstrue les skimmers et/ou le panier filtrant. Cela peut provoquer la cavitation de la pompe et son désamorçage. Alors, retirez le bouchon, nettoyez les paniers des skimmers et/ou du pré filtre.
  • Si les vannes de circulation d’eau sont fermées dans votre local technique
  • Si la ligne d’eau de la piscine est trop basse, votre pompe ne peut plus aspirer l’eau en provenance des skimmers. Remplissez la piscine d’eau jusqu’au ¾ des skimmers.
  • Si les volets des skimmers sont bloqués empêchant l’eau de circuler
  • Si vous avez changé votre pompe récemment. Vérifiez qu’elle soit correctement dimensionnée par rapport à votre installation.

Si votre pompe est arrêtée, il faut alors intervenir rapidement pour qu’elle ne s’abîme pas. 

Coupez l’alimentation électrique, et réamorcez-la. 

Si votre pompe ne démarre pas :

Les pompes sont munies d’un interrupteur thermique qui coupe automatiquement l’appareil quand il est trop chaud.

La pompe tourne, s’arrête un instant, puis repart, cela peut être les signes d’une surchauffe.

Si votre pompe de piscine est ancienne et qu’elle se met à surchauffer, c’est certainement parce qu’elle arrive en fin de vie.

Pour découvrir les causes de l’arrêt de la pompe piscine, vous devrez contrôler :

  • L’alimentation électrique : vérifiez les connectiques du moteur, l’absence d’un court-circuit, le serrage des cosses, s’il n’y a pas de corrosion et que la pompe ne soit pas chaude ou bloquée (voir plus bas)
  • Si la garniture mécanique est usée, l’eau entre dans le moteur et fait disjoncter le tableau. Faites vérifier votre pompe ou remplacer la garniture.
  • Les voies d’aspiration et de ventilation de la pompe sont peut-être obstruées ! Dégagez les alentours de la pompe, laissez un d’espace libre, suffisant autour de l’arrière de la pompe, elle pourra ainsi refroidir.
  • Si votre pompe est dans un endroit réduit et si la période est caniculaire, la pompe se coupe automatiquement pendant la période chaude et se remet en route lorsqu’il fait plus frais
  • Si aucune de causes ci-dessus ne correspondent à votre cas, dans un premier temps, vous pouvez vérifier le condensateur, et le changer s’il est noirci ou gonflé. Sinon il faut pousser l’investigation et peut être faire appel à un professionnel

Vérifiez :

  • Le condensateur 

Si votre pompe grésille et ne démarre pas, le condensateur peut être la cause.

Si cette pièce est noircie ou bombée, c’est qu’elle est défectueuse.

Vous la trouverez facilement et elle se change aisément.

  • Une turbine, une roue qui est voilée, le bobinage électrique : une seule solution, le réparateur
  • L’alimentation électrique (voir plus haut)

 Quelques règles simples pour préserver sa pompe de piscine

Ces préconisations permettent :

  • De garder le moteur de la piscine en bon état de fonctionnement 
  • De limiter les causes de panne.

Une pompe piscine doit avoir de l’espace autour d’elle pour lui permettre un bon refroidissement. 

Une pompe piscine ne doit jamais :

  • Fonctionner si les vannes sont fermées
  • Tourner sans eau trop longtemps
  • Être exposée à l’humidité à fortiori sous la pluie

Conseil du pro : si votre pompe a pris l’eau de l’extérieur, elle doit être remplacée, même si elle fonctionne !

 

COMMENT NETTOYER LE PRÉFILTRE D’UNE POMPE DE PISCINE ?

La manipulation est simple et vous pouvez la faire vous-même en respectant la procédure.

Voici les étapes : 

  • Arrêtez la filtration de la piscine.
  • Fermez les vannes d’aspiration et de refoulement pour ne pas provoquer un désamorçage de la pompe (notamment, si elle est au-dessus du niveau du bassin).
  • La vanne multivoies du filtre est sur la position "closed".
  • Desserrez le couvercle du pré filtre de la pompe manuellement. Un peu d’eau peut s’écouler, mais profitez de la manœuvre pour vérifier le bon état du joint d’étanchéité.
  • Videz le panier et rincez-le au jet d’eau. Petit conseil, évitez de le taper sur le sol pour le vide, il risque de se casser !
  • Repositionnez le panier dans la pompe.
  • Fermez le couvercle.
  • Positionnez la vanne du filtre sur "filtration".
  • Ouvrez les vannes de circulation d’eau.
  • Remettez sous tension le circuit de filtration.

Il peut y avoir des tourbillons et de l’air dans le panier du pré filtre de la pompe. Elles vont disparaître pour laisser place à un flux d’eau assez calme. 

 

COMMENT HIVERNER SA POMPE DE PISCINE ?

Les beaux jours sont passés. Le vent, le froid, les intempéries ont remplacé le chaud soleil de l’été. 

La température de l’eau de votre piscine est à 12 °C ? Le temps de l’hivernage est bien là !
Vous avez déjà procédé à l’hivernage passif de votre bassin. Tout est en place, le traitement d’hivernage, les bouteilles gizzmo, les flotteurs, les bouchons, la bâche… Il reste à faire l’hivernage du local technique et plus particulièrement de la pompe de piscine.

Les étapes à suivre :

L’hivernage de la pompe de piscine intervient lorsque vous avez terminé l’hivernage du bassin 
Nettoyé, désinfecté ou détartré la masse filtrante du filtre.
L’hivernage de la pompe de piscine est la dernière étape du processus global de la fermeture du bassin.

  • Coupez l’alimentation électrique. 
  • Les vannes d’aspiration et de refoulement sont déjà fermées pour isoler le local technique (lors du nettoyage du filtre !).
  • Videz la pompe en enlevant le bouchon de vidange.
  • Retirez et nettoyez le panier du pré filtre.
  • Ne tapez pas le panier au sol pour le débarrasser des détritus, vous risquez de le casser.
  • Passez de la graisse silicone sur le joint du couvercle et laissez le pré filtre ouvert. 

Si la pompe n’est pas exposée au gel

Refermez le bouchon de vidange.

Si la pompe est particulièrement exposée au froid

Déconnectez la pompe, enlevez les raccords de tuyauterie, enlevez les boulons qui fixent la pompe, et mettez-la dans un endroit sec, aéré et couvrez-la.
Avant de la remettre en route, à la saison suivante, enlevez toutes les poussières qui se sont déposées sur les parties internes de la pompe.

À la réouverture du bassin, il suffira d’ouvrir les vannes avant la remise sous tension de la pompe.