COMMENT HIVERNER UNE PISCINE HORS-SOL ?

Préparer votre piscine pour l'hiver est une étape cruciale pour assurer sa protection et celle de ses équipements. Alors que certaines piscines hors-sol peuvent être démontées pendant la saison froide, d'autres requièrent un entretien particulier afin de passer l'hiver en toute sécurité. L'hivernage de votre piscine est essentiel pour préserver la qualité de l'eau et prolonger la durée de vie de vos équipements. 

Quand mettre en hivernage sa piscine hors-sol ?

Le moment idéal pour entamer cette préparation dépend des conditions climatiques de votre région. Si vous habitez dans un climat où les hivers sont doux, attendez la fin de l'automne, lorsque les températures commencent à se rafraîchir et que les baignades ne sont plus au programme. En revanche, si votre région connaît des hivers rigoureux avec des températures négatives, il est préférable de ne pas attendre le premier gel et de procéder à l'hivernage avant que les températures chutent drastiquement.

Lorsque les températures restent régulièrement en dessous de 12°C et que la saison de baignade touche à sa fin, c'est généralement un bon signe que le moment est venu de préparer votre piscine pour l'hiver. Ne tardez pas trop, car un hivernage tardif peut entraîner des problèmes tels que la prolifération d'algues dans l'eau stagnante, des dégâts causés par le gel ou une eau trouble et difficile à traiter au retour du printemps.

Comment mettre sa piscine hors-sol en hivernage ?

Le materiel nécessaire à la mise en hivernage d'une piscine hors-sol 

L'hivernage de votre piscine hors-sol requiert un ensemble d'outils essentiels pour garantir sa protection optimale pendant la saison froide. Avant de vous lancer dans cette étape cruciale, assurez-vous de disposer du matériel nécessaire pour mener à bien cette tâche.

Au sommet de votre liste, vous trouverez la couverture d'hivernage, spécialement conçue pour recouvrir entièrement la piscine et la protéger des débris indésirables, des feuilles mortes et autres saletés. Les flotteurs d'hivernage ou gizmos jouent un rôle essentiel en empêchant l'eau de geler dans les conduites, évitant ainsi d'éventuels dégâts.

Pour assurer une étanchéité optimale, les bouchons d'hivernage sont indispensables. Ils scellent les ouvertures dans la piscine, telles que les buses de refoulement et les prises balais, pour empêcher l'eau d'y pénétrer et d'endommager les tuyaux.

Pour préparer l'eau de votre piscine avant son repos hivernal, vous aurez besoin d'un traitement choc au chlore, ainsi que d'un analyseur d'eau pour vérifier les niveaux de pH, de chlore et d'alcalinité. Cela garantira que l'eau est bien équilibrée avant l'hivernage.

Avant de couvrir la piscine, un nettoyage en profondeur s'impose. L'aspirateur de piscine sera votre allié pour éliminer toutes les impuretés accumulées au fond de l'eau. Vous pourrez également compter sur une épuisette pour retirer délicatement les feuilles et les débris flottants de la surface.

Si vous prévoyez de vidanger partiellement votre piscine, une pompe vide-cave sera nécessaire pour évacuer l'eau en excès. N'oubliez pas de surveiller le niveau d'eau et utilisez un régulateur si besoin pour ajuster le niveau adéquat.

Enfin, pensez à protéger les équipements tels que les tuyaux et les pompes du gel en utilisant un antigel spécialement conçu pour les piscines.

Les 2 solutions d'hivernage pour une piscine hors-sol ?

L'hivernage actif

L'hivernage actif d'une piscine hors-sol est une option idéale pour les régions où l'hiver est relativement doux, avec peu de risques de gel. Toutefois, même dans les régions plus froides, vous pouvez opter pour cette méthode en installant un coffret hors-gel, qui activera la filtration lorsque la température est trop basse.

Pour réussir votre hivernage actif en suivant les bonnes pratiques, voici les étapes à suivre :

  • Attendez que la température de l'eau de votre piscine se stabilise autour des 12°C.

  • Procédez à un nettoyage en profondeur du fond et des parois de la piscine hors-sol, ainsi que des équipements tels que le skimmer et le filtre à sable. Ce nettoyage minutieux est crucial, car il s'agira du dernier avant la remise en route de la piscine au printemps. Vous pouvez faciliter cette tâche en utilisant un robot nettoyeur ou un aspirateur manuel.

  • Effectuez un traitement choc pour purifier l'eau en profondeur. Laissez la filtration tourner pendant 24 heures après ce traitement, qui sera également le dernier avant le printemps. Vous n'aurez donc pas à traiter régulièrement votre piscine pendant toute cette période, mais veillez à contrôler régulièrement le pH et à le réajuster si nécessaire.

  • Appliquez un produit d'hivernage dans votre bassin pour stopper le développement des bactéries et des algues. Cette solution, composée d'antialgues et d'anticalcaire, protégera durablement l'eau de votre piscine. Faites tourner la filtration pendant 24 heures après l'application du produit.

  • Par la suite, couvrez votre piscine hors-sol avec une couverture d'hivernage. Cette bâche d'hiver servira à empêcher les feuilles, les résidus organiques et les débris de contaminer l'eau pendant toute la période d'inactivité.

  • Enfin, pendant l'hivernage actif, maintenez la filtration de l'eau à un rythme réduit, en général environ deux heures par jour. Cela permet de maintenir une circulation minimale de l'eau pour éviter les problèmes de stagnation tout en économisant de l'énergie.

En suivant ces étapes méticuleusement, vous préparerez votre piscine pour une période d'hivernage sans soucis. L'hivernage actif offre l'avantage d'une remise en route moins chronophage au printemps, vous permettant ainsi de profiter pleinement de votre piscine dès que les températures remontent. Alors, prenez soin de votre piscine et elle vous le rendra en vous offrant un bassin en parfait état à l'arrivée des beaux jours.

L'hivernage passif

L'hivernage passif d'une piscine hors-sol est une méthode qui vise à arrêter complètement la filtration et à laisser la piscine au repos tout au long de l'hiver. Cette approche est particulièrement recommandée dans les régions où les hivers sont froids et où le risque de gel de l'eau est élevé. L'objectif principal de cet hivernage est de protéger la piscine et ses équipements des dommages causés par le froid. Cependant, il est important de noter que la remise en route au printemps peut être plus fastidieuse en raison du manque d'entretien durant la saison hivernale.

Voici les étapes à suivre pour mettre en place l'hivernage passif de votre piscine hors-sol de manière efficace :

  • Procédez à un nettoyage complet de votre piscine, y compris tous ses équipements. Ensuite, réalisez un traitement choc pour purifier l'eau en profondeur. Laissez la filtration fonctionner pendant 24 heures après ce traitement pour une désinfection optimale.

  • Faites baisser le niveau de l'eau d'environ une dizaine de centimètres pour placer le niveau en dessous des pièces à sceller, comme le skimmer et la buse de refoulement. Ils ne doivent plus être en contact avec l'eau pour éviter les dégâts causés par le gel.

  • Arrêtez complètement le système de filtration. Après cela, procédez à la purge et à la vidange de tous les équipements et des canalisations. Cette étape est cruciale pour éviter que l'eau ne gèle à l'intérieur, ce qui pourrait endommager votre matériel. Une fois la vidange effectuée, placez la vanne de votre filtre à sable en position fermée ou en mode hivernage.

  • Versez la solution d'hivernage dans le bassin pour stopper le développement des bactéries et des algues pendant la période d'inactivité hivernale.

  • Mettez en place les différents accessoires d'hivernage tels que les bouchons d'hivernage, les gizzmos et les flotteurs. Ils joueront un rôle essentiel pour protéger la piscine et ses équipements.

  • Enfin, recouvrez votre piscine hors-sol avec une couverture d'hiver spécialement conçue pour l'hivernage. Cette bâche assurera une protection supplémentaire en empêchant les feuilles, les débris et les résidus de contaminer l'eau pendant toute la période d'inactivité.

En suivant ces étapes méthodiquement, vous préparerez votre piscine hors-sol pour une période d'hivernage sans soucis. L'hivernage passif garantit une protection adéquate de votre piscine et de ses équipements contre le froid hivernal, ce qui permettra une réouverture plus aisée et un été sans soucis dès que les températures se réchauffent au printemps. N'oubliez pas de consulter les recommandations spécifiques du fabricant de votre piscine et de prendre en compte les caractéristiques climatiques de votre région pour choisir la meilleure méthode d'hivernage adaptée à votre situation.

A RETENIR 

  • Hivernage Actif vs Hivernage Passif : L'hivernage actif implique une filtration réduite de la piscine pendant l'hiver, adapté aux régions où les hivers sont doux. En revanche, l'hivernage passif consiste à arrêter complètement la filtration et est recommandé dans les régions froides pour protéger la piscine des risques de gel.

  • Timing de l'hivernage : Le moment idéal pour hiverner votre piscine hors-sol dépend des conditions climatiques de votre région. Dans les régions où les hivers sont doux, attendez la fin de l'automne lorsque les températures baissent. Pour les régions froides, n'attendez pas le premier gel et effectuez l'hivernage avant les chutes de températures drastiques.

  • Étapes pour l'hivernage : Pour l'hivernage actif, réalisez un nettoyage approfondi, un traitement choc, ajoutez un produit d'hivernage, et couvrez la piscine avec une couverture d'hivernage. Pour l'hivernage passif, procédez également à un nettoyage complet, un traitement choc, versez la solution d'hivernage, placez les accessoires d'hivernage, et couvrez la piscine avec la bâche adaptée.

 

Nos réalisations