Comment entretenir une pompe à chaleur de piscine ?

SOUS DOSSIER / POMPE A CHALEUR PISCINE

Maintenir le bon état de la pompe à chaleur de piscine, comment faire ? 

La pompe à chaleur est l’appareil idéal pour réchauffer l’eau de la piscine. Pour assurer ses performances et sa longévité, il est nécessaire de lui prodiguer quelques attentions. Certains entretiens sont effectués par le propriétaire d’autres demandent l’intervention d’un professionnel.

Les entretiens au quotidien de la pompe à chaleur de piscine

La lecture des conseils d’entretien du fabricant reste indispensable pour l’entretien au quotidien la pompe à chaleur de piscine. Ces interventions se réalisent rapidement et par ses propres moyens, mais avant toutes manipulations, il faut la déconnecter du circuit électrique.

Le nettoyage de l’extérieur ou celui de la grille de protection, est à faire régulièrement pour éviter que des poussières, les feuilles ou les brindilles pénètrent à l’intérieur de la machine et empêche l’air de circuler aisément. L’arrière de l’appareil est nettoyé au moins 2 fois par an. Il faut simplement utiliser un chiffon et de l’eau savonneuse.
 
L’évaporateur peut être frotté avec une brosse souple et le ventilateur est débarrassé des impuretés qui auraient pu passer la grille de protection.
Un contrôle régulier du manomètre, des circuits hydrauliques, des raccords électriques permet une intervention rapide. 

Il faut s’assurer que la pompe à chaleur de piscine n’ait aucun élément autour d’elle qui puissent gêner la circulation de l’air. Les arbres et la végétation qui l’entourent sont élagués, la grille est dégagée, il ne faut pas qu’il y ait d’arroseurs de jardin à proximité immédiate de l’appareil.
 
Ces contrôles sont indispensables car si la poussière, les feuilles et autres intrus… qui ont l’air insignifiants ne sont pas enlevés, nettoyés, ils augmentent la consommation électrique et diminuent le rendement de l’appareil. Il vaut donc mieux agir, et pratiquer ces gestes simples d’entretien qui ont un impact sur le bon fonctionnement de la pompe à chaleur.

L’entretien de la pompe à chaleur passe aussi par l’équilibre de l’eau de la piscine. Des valeurs de pH, de chlore, de TAC ou de sel, hors-limites l’endommagent de manière définitive. De même, le filtre piscine doit être propre.
Une manière simple de prolonger la durée de vie de la pompe à chaleur est de réduire son temps de fonctionnement en couvrant le bassin la nuit. Cela permet, non seulement d’éviter de perdre de précieux degrés durement gagnés, mais aussi de faire des économies d’eau, car cela freine la déperdition d’eau.

L’entretien annuel de la pompe à chaleur de piscine

Si la puissance frigorifique de la pompe à chaleur piscine est inférieure à 12 kW, le contrôle annuel par un professionnel n’est pas obligatoire. Cependant, afin de garantir sa longévité, d’assurer ses performances optimales et de détecter d’éventuelles fuites du fluide frigorigène, des opérations de maintenance sont à effectuer une fois par an par un professionnel agréé (manipulation des fluides frigorigènes).
Il va vérifier le bon écoulement des condensats, le serrage des raccords hydrauliques et électriques, contrôler l’étanchéité hydraulique du condensateur et la pression du fluide frigorigène, mesurer la surchauffe ou/et le sous-refroidissement et éventuellement changer les pièces défectueuses ou usées. La pompe à chaleur de piscine est prête pour la prochaine saison de baignade !

Autres articles

Haut
de
page

Afin de vous proposer des services et offres les plus adaptés à vos centres d’intérêts, Irrijardin utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
OK En savoir plus