Piscines hors-sol

Retrouvez notre sélection de piscines hors-sol : tubulaire, bois, acier,... 

Trier par

33 articles

Page
Piscine hors-sol Steel Pro Max Ø3,66 x 1,22 m Bestway
Prix spécial 299,00  Prix normal 319,95 
Piscine hors-sol Steel Pro Max Ø4,57 x 1,22 m Bestway
Exclu Web
Prix spécial 345,00  Prix normal 399,95 
Piscine hors-sol Power Steel 4,04 x 2,01 x 1 m Bestway
Exclu Web
499,95 
Piscine hors-sol Power Steel Vista 4,88 x 3,05 x 1,07 m Bestway
665,00 
Piscine tubulaire Clearview Ø4,88 x 1,22 m Intex
Prix spécial 449,00  Prix normal 509,00 
Piscine hors-sol Power Steel 6,40 x 2,74 x 1,32 m Bestway
1099,00 
Piscine hors-sol Prism Frame Ø3,66 x 1,22 m Intex
279,00 
Piscine hors-sol Prism Frame Ø3,66 x 0,99 m Intex
219,00 
Piscine hors-sol Power Steel Swimvista 5,49 x 2,74 x 1,22 m Bestway
809,00 
Piscine hors-sol Ultra XTR 7,32 x 3,66 x 1,32 m Intex
Prix spécial 1039,00  Prix normal 1199,00 
Piscine hors-sol Metal Frame Ø4,57 x 1,22 m Intex
Prix spécial 299,00  Prix normal 339,00 
Piscine hors-sol Prism Frame 5,03 x 2,74 x 1,22 m Intex
Prix spécial 509,00  Prix normal 549,00 
Piscine hors-sol Steel Pro Max Ø4,88 x 1,22 m Bestway
539,00 
Piscine hors-sol rectangle 3 x 2 x 0,75 m Intex
Exclu Web
89,00 
Piscine hors-sol Power Steel 7,32 x 3,66 x 1,32 m Bestway
1499,00 
Piscine hors-sol Baltik Ø5,49 x 1,22 Intex
Prix spécial 489,00  Prix normal 549,00 
Piscine hors-sol 4,5 x 2,2 x 0,84 m Intex
Exclu Web
179,00 
Piscine hors-sol Ultra XTR 5,49 x 2,74 x 1,32 m Intex
Prix spécial 779,00  Prix normal 849,00 
Piscine hors-sol Prism Frame 4 x 2 x 1 m Intex
Prix spécial 319,00  Prix normal 339,00 
Piscine hors-sol Metal Frame Ocean Ø3,05 x 0,76 m Intex
Prix spécial 92,00  Prix normal 119,00 
Trier par

33 articles

Page

COMMENT CHOISIR UNE PISCINE HORS-SOL ?

Une piscine hors-sol est un bassin artificiel, généralement en plastique ou en fibre de verre, qui se pose et se monte rapidement. La plupart du temps, la structure est livrée avec tous les éléments nécessaires à l’installation.
La première étape de votre projet consistera donc à définir le budget dont vous disposez pour cette installation, et de choisir le type de piscine hors sol qui vous convient le mieux.

La taille

La taille de votre piscine hors sol dépendra principalement de vos besoins et du budget que vous pouvez y consacrer. En effet, il existe différents types de piscines , et les modèles hors sol sont souvent plus petits et moins chers que ceux qui sont enterrés. Si vous êtes plutôt à la recherche de confort et de simplicité, il vous sera conseillé d’opter pour une piscine hors sol de taille moyenne, qui pourra être installée sur une terrasse ou dans le jardin.


Le matériau

La matière avec laquelle votre piscine hors sol est faite est un élément important à prendre en compte au moment du choix. Vous aurez le choix entre différents matériaux : la fibre de verre, le PVC ou encore l’aluminium. Chacun a des caractéristiques qui lui sont propres, et il est important de prendre le temps de choisir celui qui sera le plus adapté à vos besoins.


L’installation

Le dernier élément dont vous devez tenir compte pour choisir le meilleur modèle est l’installation, qui dépendra principalement de vos besoins. En effet, si vous souhaitez que votre piscine hors sol soit facile d’utilisation au quotidien, il sera conseillé de choisir un modèle qui sera facile à installer.


La facilité d’entretien

Enfin, le dernier critère que vous devez prendre en compte pour choisir le meilleur modèle est la facilité d’entretien. En effet, si votre piscine hors sol est très facile à nettoyer, alors vous n’aurez plus à vous soucier de l’entretenir régulièrement.

 

QUELS CRITÈRES PRENDRE EN COMPTE ?


Le choix d’un bassin de jardin hors-sol est une décision qui se prend en fonction des besoins, mais aussi des moyens financiers. Il existe différents types de piscines hors-sol sur le marché. Il est donc important d’identifier vos besoins afin de trouver la solution adéquate. Pour vous aider dans votre choix, voici quelques critères à prendre en compte pour bien choisir votre piscine hors-sol.


Le budget

Avant tout, il est important de connaître le budget nécessaire pour l’achat d’une piscine hors-sol. Il existe plusieurs solutions sur le marché pour vous permettre de faire votre choix. Vous pouvez opter pour un bassin gonflable qui peut être utilisé à tout moment. Il est également possible d’opter pour les modèles hors-sol en bois ou en acier. Ces modèles sont plus résistants et vous permettent de les utiliser pendant une longue période.
Il est également important de choisir la piscine hors-sol selon le budget que vous avez prévu pour l’installer. 


La facilité d’installation et de mise en place

Le choix de votre bassin doit aussi dépendre de la facilité d’installation et de mise en place. Il s’agit d’un point très important qui peut déterminer la durée de vie de votre piscine hors-sol.
Le choix de la piscine hors-sol doit aussi dépendre de son emplacement. Il est important que la piscine soit installée dans les normes.


Le choix d’un modèle

Pour choisir votre piscine hors-sol, vous devez aussi prendre en compte le type de bassin. Il existe en effet plusieurs modèles et il est important de bien choisir celui qui correspond à vos besoins. Il existe des piscines hors sol tubulaire, en acier, en bois et en PVC. Vous trouverez également différentes tailles et formes qui s'adapteront à votre jardin. 


Le modèle tubulaire

Le modèle le plus courant est la piscine hors-sol tubulaire. Elle est très pratique et peut être utilisée à tout moment. Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de piscines hors-sol, mais la piscine hors-sol tubulaire est très appréciée pour plusieurs raisons.
En effet, ce modèle peut être installé partout, vous pouvez donc le placer n’importe où et il peut aussi bien convenir à une piscine intérieure qu’à une piscine extérieure. C'est un bon choix  d’équipement pour les familles avec des enfants en bas âge. Elle est également adaptée à un usage occasionnel. Elle est facile à montée et à entretenir et se range aisément pour l'hivernage. Elle est souvent livrée avec tout les accessoires nécessaires.

 

La piscine hors-sol en acier

Le modèle piscine hors-sol acier est le plus populaire. En effet, ce modèle est très facile à installer et aussi très solide. De plus, il peut être installé dans n’importe quel jardin.

C'est un bon choix si vous hésitez avec une piscine enterrée mais que vous n'avez le budget d’investissement. En effet, c’est un matériau solide et durable. Il est également très résistant au temps et à l’usure du temps. L’acier présente aussi l’avantage d’être léger et facile à installer. En effet, il ne nécessite aucun outil. Il est donc plus facile de l’installer et cela ne prend pas beaucoup de temps. Le prix de l’acier pour piscine est très abordable.

Le modèle en bois

Le bois est un matériau naturel qui est très apprécié par de nombreux propriétaires de piscine. Il s’agit également d’un matériau durable et écologique, car il est très écologique. En effet, il n’émet pas de gaz nocifs dans l’air et ne présente aucun risque pour la santé humaine.
Le bois est également résistant à l’humidité, ce qui vous permet de profiter d’une eau saine et propre pendant toute la saison estivale, même si vous êtes dans une région avec un climat humide.
De plus, le bois est un matériau qui s’adapte parfaitement à toutes vos envies. La piscine hors sol bois est un indémodable, qui offre de nombreuses options et qui est facile d'entretien. 

 

OÙ L'INSTALLER ?

L’emplacement d’une piscine hors-sol n’est guère différent que celui d’une piscine enterrée. Un ensoleillement maximum, un accès facile, une prise électrique et un point d’eau suffisamment proche sont des critères à prendre en compte. 

En fonction des conditions climatiques 

Une piscine hors-sol doit être placée de manière à ce qu’elle se situe en plein soleil, si possible pendant les trois quarts de la journée, du printemps à l'automne.
Il faut éviter les endroits exposés au vent et aux courants d'air. Ils vont refroidir l'eau et amener de la pollution dans le bassin comme des débris, des feuilles, des brindilles ou de la poussière. 

En fonction de l’environnement 

Une piscine hors-sol ne doit pas être installée sur des branchements souterrains, comme les canalisations d’eau, de gaz, d’électricité ou encore en dessous d’une ligne électrique. 
Mieux vaut éviter de coller la piscine hors-sol le long d’un mur, il faut aussi la garder à une bonne distance des arbres, à cause des feuilles, des brindilles, des insectes qui risquent de tomber dans le bassin et de l’ombre que la végétation va faire.
La loi impose une distance minimum de trois mètres entre les limites de propriété des voisins et l’implantation de la piscine hors-sol.

En fonction des contraintes techniques

La piscine hors-sol doit être à proximité d'un point d'eau pour effectuer son remplissage et les mises à niveau d’eau en cours de saison.
Une prise électrique extérieure répondant à la norme électrique NF C 15-100 est nécessaire pour faire fonctionner le système de filtration. Un local, un abri est indispensable pour protéger des intempéries la platine de filtration qui peut équiper la piscine. 
Pour vider le bassin, notamment lors de l’hivernage, il faut prévoir un espace de vidange qui respecte l’environnement, et qui n’est pas susceptible d’inonder le jardin ou le terrain du voisin.

En bref

Il est intéressant de prévoir un espace suffisant autour de la piscine hors-sol, non seulement pour faciliter l’accès, mais aussi et pour pouvoir intervenir aisément sur la filtration. Cela donne aussi la possibilité d’installer un coffre pour stocker, les brassards, les jouets, les accessoires de nettoyage pour la piscine… 
Aménager un espace convivial, un salon de jardin ou quelques fauteuils, un parasol… près de la piscine, ce petit coin permet aussi d’avoir un lieu agréable pour surveiller les enfants lorsqu’ils se baignent ou profiter d’un moment reposant. 

Lorsque  l’emplacement idéal est défini, il reste plus qu’à préparer le terrain pour recevoir la piscine hors-sol.

 

QUELLE TAILLE DE PISCINE HORS-SOL CHOISIR ?

La taille est l’un des principaux critères qui déterminent les caractéristiques de la piscine.
En effet, il est primordial de choisir un modèle adapté à la surface disponible pour éviter d’avoir à installer une piscine trop petite ou trop grande.
Les piscines hors-sols sont disponibles en plusieurs modèles.


Pour choisir la taille de piscine hors-sol qui vous convient, il faut tenir compte d’une multitude de critères.
Voici les principaux :

  • La surface du bassin
  • Le volume de la piscine
  • La profondeur du bassin
  • L’espace disponible dans votre maison
  • Le nombre d’utilisateurs potentiels
  • Les dimensions de la piscine : longueur, largeur, etc.
  • La taille de la piscine hors-sol doit être choisie en fonction de la surface du terrain disponible.

En effet, une piscine trop grande risque de ne pas trouver sa place dans votre jardin.
Par exemple, si vous disposez d’un grand espace pour une maison de taille moyenne, il n’est pas nécessaire d’opter pour une piscine de grande taille.
En revanche, si vous avez peu d’espace, il est préférable d’opter pour une petite piscine.

 

QUELLES SONT LES MEILLEURES ?

La meilleure piscine hors-sol est celle qui correspond à vos besoins et à votre jardin. Si vous souhaitez une piscine simple d'installation et d'entretien, qui vous permettra de profiter de l'été sans travaux, la piscine tubulaire est un bon choix.

En effet, elles sont livrées en kit, et ne nécessitent donc pas de travaux d’installation importants : il suffit juste d’assembler le bassin. Elles sont très légères, et donc peu encombrantes.
Elles sont également faciles à entretenir. Il n’est pas nécessaire de les vider régulièrement, car il suffit de les remplir d’eau et de les vider à intervalles réguliers.

Les piscines hors-sol sont également très peu coûteuses, puisqu’elles sont proposées à partir de 100€ environ. Les piscines tubulaires présentent cependant quelques inconvénients.

Tout d’abord, il faut savoir que la piscine est généralement en polyester et peuvent être endommagées. Si vous souhaitez une piscine plus durable, la meilleure piscine hors-sol sera celle en bois ou en acier.

Elles sont aussi facile d'entretien qu'une tubulaire mais résistera dans le temps. 


 

EST-ELLE EST IMPOSABLE ?

Un autre avantage de la piscine hors-sol, en plus de la facilité d'entretien et d'installation est qu'elle la seule piscine non imposable.

En effet, ce type de piscine peut être démontée et déplacée. Elle n'est par conséquent pas considérée comme un élément maçonné.

A ce titre, la piscine hors sol est non imposable. Les autres piscines, quant à elles, sont imposables dès lors elle dépassel les 10m2.

 

ET PENDANT L'HIVER ?

Vous avez plusieurs solutions pour l'hivernage de votre piscine hors-sol. Vous pouvez choisir de la démonter et de la ranger dans un endroit propre et sec, pour la protéger. Ou vous pouvez l'hiverner, comme une piscine enterrée.

Vous ferez le choix entre l'hivernage passif ou actif. Si vous choisissez l'hivernage passif, vous baisserez le niveau d'eau, vous traiterez l'eau avec un produit d'hivernage et couperez le système de filtration.

Ou bien, si vous choisissez mode actif, ou vous continuerez à faire tourner la filtration et surveillerez la qualité de l'eau.

Dans les deux cas, il est conseillé d'avoir une bâche de protection pour éviter les saletés qui pourraient altérer la qualité de l'eau du bassin. Pour plus d'informations sur l'hivernage, lisez notre article "Comment hiverner sa piscine ?"

LES DIFFÉRENTES PISCINES HORS-SOL

Pour les piscines hors-sol, dans la majorité des cas, la loi n’impose pas de déclaration de travaux, ni de système de prévention pour protéger les enfants de la noyade. Il n’en reste pas moins qu’un accident peut survenir, la surveillance d’un adulte est donc primordiale. 
Si le bassin hors-sol est en partie ou totalement enterré, s’il reste en place toute l’année, alors une déclaration de travaux est à faire et selon les caractéristiques un système de sécurité répondant aux normes doit être installé !

Pour toutes les piscines hors-sol, leur point commun est également d’avoir un fond plat.

Les piscinettes

Les piscinettes, piscines enfants, sont le plus souvent en vinyle résistant et la hauteur est inférieure ou égale à 85 centimètres. 
Elles sont destinées aux enfants en bas âge. Elles prennent très peu de place dans le jardin et n’ont pas de filtration. 
Le bassin est vidé après la baignade ou en cas d’absence, pour empêcher tout risque d’accident.

Les autoportantes

Les piscines hors-sol autoportantes sont sans structure rigide. C'est une poche surmontée d'un boudin gonflable. 
Elles sont fabriquées en toile PVC, en tissu polyester ou en polyester renforcé par du caoutchouc. Ces revêtements assurent l’étanchéité. 
La tenue et la rigidité de ce type de piscine sont garanties par l'équilibre entre le boudin gonflé et l'eau qui remplit le bassin.
Elles sont de forme ronde, le diamètre peut aller jusqu’à 4,57 mètres et la profondeur est inférieure à 1 mètre. 
Certaines atteignent un diamètre de 10 mètres et peuvent être semi-enterrées. 
Elles sont faciles et rapides à installer, aucun outil n’est nécessaire, juste un gonfleur. 

Les tubulaires

La piscine hors-sol tubulaire est une poche en liner maintenue par des tubes en acier, en aluminium ou en plastique, qui ceignent la piscine et qui assurent le maintien de celle-ci afin d’éviter qu’elle se déforme. 
La structure tubulaire s'emboîte ou se clipse, elle est légère, résistante aux chocs et à la corrosion.
Elles peuvent atteindre un diamètre de 7 mètres ou une longueur jusqu’à 11 mètres pour les rectangulaires. La profondeur est comprise entre 1 mètre et 1,30 mètre. 
La mise en place d’une piscine tubulaire reste simple et rapide, elle se monte sans outil. 

Les kits en bois

Le bois est un produit naturel, noble et chaleureux qui se fond dans tous les espaces, aussi bien dans la verdure que sur une terrasse. 
Si le terrain est difficile d’accès et qu’aucun engin ne peut y accéder, si les impératifs du terrain, les déclivités ou si le jardin est pentu, la piscine en bois peut s’adapter quasiment à toutes les situations. Elle peut être hors-sol, semi-enterrée, une partie hors-sol une partie enterrée ou entièrement enterrée (selon les modèles). Grâce à cette particularité, elle s’intègre au mieux dans l’environnement.
Il n’y a que 3 possibilités d’angles pour les bassins en bois : 45°, 90° ou 135°. La forme des bassins peut-être : octogonale, rectangle, en "L ", en triangle ou carrée.

L'avantage de la piscine en bois est qu'elle indémodable et facile mettre en place.

Les kits piscine en acier

Les piscines acier sont celles qui ont la durée de vie la plus longue. Les panneaux peuvent être recouverts de résine imitant un revêtement tressé ou du bois, laqués blanc, gris, imitation bois, pierre ou la structure est en acier galvanisé habillé de panneaux de bois, pour une intégration parfaite dans l’environnement.
Elles sont rondes, ovales, rectangulaires ou en forme de huit. Il peut y avoir des jambes de force extérieure assez visibles. Si le terrain à un dénivelé, le bassin acier semi-enterré, est une solution intéressante. 
Il faut suivre scrupuleusement la notice de montage, de démontage et les conseils de rangement des différents éléments de la piscine acier.
 

RÈGLEMENTATION, NORMES ET LA SÉCURITÉ 

Pour que les piscines hors-sol soient sécuritaires et pour protéger les baigneurs, les hommes de loi ont imposé un certain nombre de mesures, sous forme de normes que doivent suivre les fabricants. Ensuite, la sécurité des enfants qui fréquentent la piscine hors-sol, incombe, en grande partie et en priorité aux adultes.

Les normes de sécurité 

Les normes recommandent des caractéristiques minimums pour les piscines hors-sol de plein air, à usage familial, afin d’assurer la sécurité des baigneurs. Elles concernent principalement la fabrication, les matériaux utilisés, les éléments qui la composent, la qualité, la résistance des produits, les parties électriques, la résistance des produits métalliques et des accessoires, le compartiment gonflable... De plus, elles obligent les fabricants à fournir des renseignements à l’utilisateur, des notices de montage, d’utilisation et de sécurité.

  • La norme NF XP 90-313 définit les exigences de sécurité de la pataugeoire ou du bassin étanche préfabriqué dont la hauteur d'eau est inférieure à 40 centimètres.
  • La norme NF P 90-303 définit les exigences de sécurité pour les piscinettes, à deux ou trois boudins horizontaux, sans filtration et sans moyens d’accès, d'un volume total inférieur à 8 m³ et d'une hauteur comprise entre 40 et 85 centimètres.
  • La norme NF P 90-302 régit exclusivement l'ensemble des kits piscines. Elle concerne les piscines hors-sol d’une hauteur supérieure ou égale à 0,85 mètre, et d’un volume supérieur ou égal à 8 m³.
    Si la paroi verticale est inférieure à 1,20 mètre et que la surface est analogue à celle d’une piscine standard (4 X 8 m, soit 32 m²), alors il faut installer un des 4 dispositifs de sécurité homologué, afin de prévenir les risques de noyade d’enfants âgés de moins de 6 ans.
  • La norme NF XP 90-314 définit les exigences de sécurité des systèmes d'aspiration et de reprise des eaux utilisées dans les piscines équipées d'un système de filtration.
    Buses d’aspiration, de refoulement, skimmers, prise balai doivent être conçus pour éviter de blesser les baigneurs.
    Le débit du système de filtration doit permettre de recycler au moins trois fois en 24 heures, le volume total de l’eau de la piscine. 

La sécurité 

La loi générale du 3 janvier 2003 annonce que les bassins enterrés ou semi-enterrés privés, à usage individuel ou collectif, de plein air, sont concernés par les normes de sécurité visant à protéger les enfants de moins de 6 ans de la noyade. Sont exclues les piscines posées sur le sol, gonflables ou/et démontables.
Si la loi de sécurité ne s’applique pas pour la plupart des modèles de piscines hors-sol, il n’en reste pas moins que le risque de noyade ne se limite pas aux piscines enterrées.

Une enquête effectuée par l’INVS, indique que 34 noyades ont été enregistrées entre le 1er juin et le 30 septembre 2006, dans des piscines hors-sol. Même si un système de sécurité, n’est pas obligatoire, il est préférable de mettre tout en œuvre pour protéger les enfants de la noyade. La vie n’a pas de prix !

Quelques règles de bon sens en matière de sécurité de piscine

Les enfants doivent être surveillés de façon attentive et constante. Lors de réunions familiales ou entre amis, un adulte est désigné responsable de la surveillance des enfants qui se baignent. 
 
Idéalement et le plus tôt possible, il faut faire prendre conscience aux jeunes enfants des dangers que peut représenter la piscine, les accoutumer à l'eau et leur apprendre à nager. 
Il est plus prudent d’équiper les enfants de brassards ou de maillots, flotteurs, dès qu’ils sont autour du bassin.
Une perche, une bouée, un téléphone sont à proximité du lieu de baignade et une formation aux premiers secours peut s’avérer salutaire. 

Après la baignade, la prudence veut que :

  • Tous les jouets et objets gonflables soient retirés de l’eau, pour que les enfants ne soient pas tentés de les récupérer.
    L’échelle d’accès soit enlevée. 
  • Tous les éléments qui pourraient leur permettre d’accéder à la piscine, fauteuil, banc… Soient éloignés du bord de la piscine hors-sol. Les enfants ne manquent pas d’imagination ! Il existe des échelles extérieures rétractables qui se verrouillent. L’échelle reste en place, mais les jeunes enfants n'ont pas accès à l'eau.


La bâche de la piscine soit mise en place. Elle englobe les bords du bassin et constitue une "barrière". Elle n’est en aucun cas une bâche de sécurité, c’est une protection contre les pollutions, mais elle peut être dissuasive.


Le dispositif de sécurité soit enclenché ou installé : 

  • Une alarme immergée peut se poser sur des piscines stables, des structures en bois ayant des margelles d'au moins 25 centimètres, ou des bassins hors-sol dont une partie est entourée d’une terrasse.
  • Une barrière souple autour du bassin permet d’avoir l’esprit tranquille et de sécuriser l’espace baignade.
  • Une bâche de sécurité peut être installée pour les piscines hors-sol avec une terrasse complète ou partielle. 
  • Un enfant ne doit jamais pouvoir avoir accès ou accéder seul à la piscine. 

 

 

LES DÉMARCHES ADMINISTRATIVES POUR UNE PISCINE HORS-SOL

Les règles pour installer une piscine hors-sol dans le jardin sont beaucoup moins contraignantes que si l’on voulait construire une piscine enterrée. Bien souvent, il n’y a aucune obligation légale, cependant, des restrictions locales existent et dépendent de chaque commune.

Se renseigner auprès des organismes

La construction ou la mise en place d’une piscine hors-sol peut être soumise à une réglementation locale spécifique ou, au droit commun. Pour connaître les contraintes, notamment les distances à respecter entre les limites de propriétés, il ne faut pas hésiter à consulter la mairie, le PLU ou RNU qui dictent les droits et les devoirs des membres la communauté ou le bureau de l’urbanisme.
Le non-respect des prescriptions communales en vigueur, selon l’article L 480-4 du code de l’urbanisme, fait encourir aux contrevenants une forte amende et des déboires judiciaires.

Déclaration des travaux à la Mairie

Il y a quelques cas, où les formalités légales sont obligatoires pour installer une piscine hors-sol. Il faut alors, effectuer une déclaration de travaux. Ce document borne les possibilités de tout à chacun. Il est ressenti, quelques fois, comme une contrainte, mais il permet de faire respecter le bien-être et la liberté de tous.
Les motifs qui nécessitent une déclaration sont peu nombreux :

  • Le volume de votre piscine hors-sol est supérieur à 10 m³.
  • La piscine hors-sol fait plus d’un mètre en hauteur
  • La piscine est semi-enterrée et dépasse le niveau du sol d’au moins 60 cm.
  • Elle se situe à moins de 3 mètres des limites de la propriété d’un voisin.
  • La piscine hors-sol est installée pour plus de 3 mois, ce qui est souvent le cas pour des piscines en bois.
  • La piscine est installée pour moins de 3 mois, mais elle est située en zone protégée (périmètre d'un site patrimonial, abords d'un monument historique, secteur sauvegardé, site classé ou en instance de classement).

Donc, si la piscine est complètement hors-sol, qu’elle est installée en respectant les limites de propriétés, dans une zone non protégée, pour une période de moins de 3 mois, qu’elle a un volume de moins de 10 m³ et que sa hauteur est inférieure à 1 mètre, aucune déclaration de travaux ni de déclaration fiscale, aucune autorisation, aucune formalité n’est à faire pour installer la piscine hors-sol.

L'HIVERNAGE 

C’est la fin de l’été, plus question de se baigner dans la piscine hors-sol. Mais que faire de ce bassin qui ne sert plus ? Le ranger ou l’hiverner ? La réponse dépend de différents facteurs : du type de piscine hors-sol, autoportante, bois, acier, mais aussi de la région, est-elle froide, y-a-t-il de forte gelée, ou est-elle tempérée ? La filtration entre aussi en ligne de compte, est-ce un épurateur, un groupe de filtration, est-elle dehors, sous un abri ? 

Ranger sa piscine

Quelle que soit la région, quel que soit le volume du bassin, la meilleure solution reste de ranger tout le matériel, structure et filtration, si la piscine hors-sol est autoportée ou tubulaire. 
Le rangement se fait souvent au cours du mois de septembre, voir octobre, car les journées sont encore suffisamment ensoleillées pour pouvoir sécher le liner avant de le plier. 
Ranger la piscine hors-sol a de multiples avantages. Tout d’abord du point de vue de la législation, les piscines hors-sol doivent rester seulement 3 mois ou le propriétaire doit avoir fait une déclaration de travaux. Ensuite le jardin retrouve tout son espace. D’un point de vue financier, la piscine rangée n’occasionne aucuns frais en matière de traitement chimique ou de produit d’hivernage. D’autre part, les intempéries,  comme le froid qui peut endommage le liner, en rangeant la piscine, le vinyle est préservé et la durée de vie de la piscine sera plus longue.
En revanche, le démontage, le stockage du bassin sont de sérieuses contraintes, et quelques centaines de litres d’eau vont être vidangées et perdues.

Hiverner sa piscine

Si la piscine hors-sol est une piscine en kit, en bois ou en panneaux d’acier, bien que démontables, elles restent souvent en place car la répétition des manipulations risquent de les abîmer. Il faut donc, comme pour une piscine classique choisir de faire un hivernage passif ou actif. Comme elle reste en place toute l’année, avant les travaux de construction, il a fallu déposer en mairie, une déclaration de travaux. 

Entre l’hivernage actif et l’hivernage passif, la meilleure solution à choisir, pour les piscines hors-sol, est sans conteste l’hivernage passif. Si la structure de la piscine hors-sol reste en place, il est fortement conseillé de démonter la filtration ou le groupe de filtration pendant l’hiver. En effet, les intempéries risquent fort de vieillir prématurément l’appareil et de détériorer les joints. De plus s’il y a une forte gelée, les canalisations peuvent rompre, la pompe se fendre… Avec un hivernage passif, pas de démontage, de stockage, de remontage de la structure, seule, la filtration est à ranger dans un endroit sec et hors-gel.
Cependant il faut investir la première année dans des bouchons pour obstruer les buses de refoulement et d’aspiration car les tuyaux sont retirés et stockés. Il faut aussi des flotteurs d’hivernage pour éviter la pression du gel sur les parois et prévoir une bâche pour empêcher que le vent n’apporte les feuilles et les détritus. Pour finir tous les ans un bidon de produit d’hivernage est versé dans l’eau de la piscine.
Par contre, une grande partie de l’eau du bassin est conservée pour l’année suivante.

 

 

LES DIFFÉRENTS ACCESSOIRES ET PIÈCES DÉTACHÉES 

Il existe un grand nombre de pièces détachées et d'accessoires de piscine hors-sol , mais nous allons en détailler quelques-unes. Il s’agit de pièces détachées qui vous permettront de profiter d’une piscine sans avoir à la démonter ou à l’entretenir.

La pompe de filtration

Elle permet de filtrer l'eau du bassin. Elle est généralement installée au milieu du bassin et sert à nettoyer les impuretés qui s'accumulent au fond de celui-ci. Il existe des modèles qui sont équipés d'un système permettant de faire passer l'eau dans le filtre.

L'echelle de piscine

L'échelle de piscine permet d'atteindre le haut du bassin. Elle est généralement utilisée par les enfants pour jouer dans l'eau et par les propriétaires qui souhaitent nettoyer la surface de l'eau. Elle est souvent utilisée dans une piscine hors-sol car elle ne nécessite aucun support, ni ancrage, et peut être déplacée en tout sens sur le pourtour de la piscine sans risque de chute.

Le skimmer

C’est l’accessoire qui va vous permettre de profiter de votre bassin sans avoir à le remplir ou à vider l’eau. Il existe deux types de skimmers.
Les modèles à poser : il suffit de fixer le skimmer à l’aide des vis ou des chevilles sur la margelle du bassin. Vous pouvez également opter pour un modèle à poser en kit, qui se pose directement sur la piscine.
Les modèles auto-agrippants: il s’agit de skimmers qui se fixent automatiquement à votre piscine. Vous avez le choix entre des skimmers à poser ou auto-agrippants, et les deux sont efficaces.

La bâche d'hivernage

Les bâches d'hivernage de piscines hors-sol sont utilisées pour couvrir la piscine pendant l'hiver. Elles protègent votre piscine contre le gel et les feuilles et permettent de garder votre piscine à l'abri du vent, de la neige et d'autres conditions météorologiques difficiles.


Le système d'alarme 

Une alarme de piscine peut être utilisée pour protéger votre piscine contre tout type d’intrusion. L'utilisation d'une alarme de sécurité pour votre piscine hors sol est très simple et facile.
Il existe plusieurs types et modèles d'alarmes de sécurité pour piscines hors sol, mais le plus courant est l'alarme sonore. Une alarme sonore peut être déclenchée par des détecteurs de mouvement, des détecteurs de chute ou une combinaison de ces deux types d’alarmes.