Spa gonflable vs Jacuzzi

SOUS DOSSIER / ACHETER UN SPA

Spa gonflable ou un jacuzzi, lequel choisir?

Ces deux types de spas peuvent s’installer en extérieur ou en intérieur sur une zone plane et suffisamment résistante pour supporter leur poids. Ils permettent de se détendre chez soi en famille, entre amis, en solo ou à deux, dans une eau chaude et bouillonnante. C’est bien là leurs seuls points communs avec leur filtration à cartouche…, les différences sont assez marquées.

Les caractéristiques de la structure d’un spa

Le spa gonflable a été créé dans le même esprit que les piscines hors-sol. Il ne peut pas être enterré. Il se démonte facilement, à condition de le vider. Il peut être déplacé, en extérieur l’été, en intérieur l’hiver, il peut accompagner son propriétaire en vacances, en week-end pour agrémenter les séjours, ou changer de place dans le jardin. Ce qui n’est pas possible pour le spa rigide !

Le spa gonflable est quelque fois carré ou ovale, mais le plus souvent il est de forme ronde, tandis que la forme d’un jacuzzi est plutôt rectangulaire, carrée, quelquefois triangulaire ou ronde s’il est enterré. 
 
Les mesures des spas portatifs sont plus petites, entre 1,80 et jusqu’à 2,08 mètres de diamètre, contre 1,80 à 2,39 mètres en largeur et de 2 à 5,90 mètres en longueur pour spa de type jacuzzi. 
La hauteur est de 65 à 70 centimètres pour les spas à revêtement souple contre 85 à 130 centimètres pour les autres.

Pour l’un, la structure est une matière souple (PVC Polyuréthane, polyester laminé, pneumatique alvéolaire ou Nylon) et résistante, gonflée d’air. Sa durée de vie est bien plus courte que celle d’un spa "traditionnel" qui est construit sur une structure de bois autoclave, isolé avec une mousse polyuréthane ou Icynène et habillé avec des panneaux extérieurs en PVC ou en bois.

Si les spas portatifs offrent une gamme restreinte de coloris, souvent uni, quelquefois bicolores, les spas "en dure" proposent une large palette de couleur, aussi bien pour la coque acrylique qui peut être unie, marbrée ou métallisée, que pour l’habillage de la structure qui est uni ou avec des effets de matière : imitation bois, granite, pierre… 

Les jets et massages des spas

Le spa gonflable est doté de 80 à 130 diffuseurs à air, quelquefois agrémenté de buses. Son grand frère peut avoir jusqu’à 11 types de buses différentes, fixes ou directionnelles souvent réglables en puissance. Les jets, au nombre de 17, 30… et jusqu’à 72, propulsent de l’air, de l’eau ou un mélange des deux. 

Quel que soit le positionnement du baigneur dans le spa gonflable, les bulles d’air procurent de manière uniforme, un seul massage. Le spa de type jacuzzi propose des places assises ou couchées, avec des stations de repos ou de massage. À chaque place, des buses différentes sont positionnées pour créer des massages enveloppants, revigorants, délassants ou reposants.

À part la détente, le spa gonflable n’autorise aucune autre activité, contrairement aux jacuzzis qui pour certains peuvent recevoir des accessoires pour pratiquer du fitness, du rameur, du biking, tandis que d’autres sont conçus pour la nage sportive ou permettent de bénéficier de massage thérapeutique.

Côté équipement d’un spa

Le spa portatif est plus simple: un réchauffeur de 2,2 KW, des modèles proposent un blower ou une lampe d’ambiance parfois un traitement anticalcaire de l’eau ou une électrolyse au sel. 
Pour l’autre catégorie de spa : la puissance du réchauffeur est de 3 KW, il peut être équipé de 1 à 3 moteurs mono ou bi-vitesse, un traitement ozone, UV, certains proposent une thérapie biomagnétique, des jeux d’eaux comme des jets romains ou une lame… 

Coté administratif d’un spa

Le spa gonflable n’a pas besoin de déclaration de travaux tandis que le jacuzzi doit faire l’objet d’une déclaration lorsqu’un abri d’une hauteur supérieure à 1,80 mètre le couvre, s’il est enterré ou s’il ne peut pas être démonté ou transporté, si la surface de nage est égale ou supérieure à 10 m², si sa hauteur atteint un mètre et plus ou s’il est placé à moins de trois mètres des limites de propriété.

La garantie d’un spa

La garantie des spas gonflables est de deux ans au maximum ou 6 mois sur la structure et 1 an pour la partie électrique. Pour les autres jacuzzis, le temps de garantie est plus long : 2, 3 ou 5 ans pour l’équipement, 2, 5 ou 7 ans pour la coque et 5, 7 ou 10 ans pour la structure. 

Le prix d’un spa

Les prix vont crescendo, selon la catégorie du spa et selon leurs équipements. 
Le tarif d’un spa gonflable est aux alentours de 400€ et monte jusqu’à 1 000€. 
Pour ceux qui sont rigides, les prix commencent à 4 000€ pour un spa détente, 8 600 € pour un spa relaxation, au moins 13 000 € pour un spa de ligne thérapie et à partir de 23 000€ pour un spa de nage.

Autres articles

 

Haut
de
page

Afin de vous proposer des services et offres les plus adaptés à vos centres d’intérêts, Irrijardin utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
OK En savoir plus