Les différentes pompes à chaleur pour piscine

SOUS DOSSIER / POMPE A CHALEUR PISCINE

Les différents types de pompe à chaleur de piscine

Bien entendu, la pompe à chaleur est choisie en fonction des caractéristiques de la piscine, mais certaines particularités liées à la place disponible, à la région ou à l’utilisation de la piscine, doivent être prises en compte.

Quelle place disponible pour la pompe à chaleur de piscine ?

En fonction de l’espace disponible sur la terrasse de la piscine, il sera peut-être nécessaire de choisir une pompe à chaleur verticale plutôt qu’horizontale.

La pompe à chaleur verticale est plutôt utilisée pour des espaces restreints. Elle est plus compacte que la pompe à chaleur horizontale, moins large mais plus haute, elle paraît plus massive !
Le ventilateur est placé sur le dessus de l’appareil, l’air froid est soufflé vers le haut et non pas sur le plan horizontal. De par le positionnement du ventilateur, les feuilles, et tous ce qui tombent du ciel peut passer au travers des grilles et se glisser dans la pompe à chaleur. 
La pompe à chaleur horizontale est la plus utilisée en Europe. Elle est plus longue et moins haute que la pompe verticale. Elle est plus discrète, plus esthétique et s’intègre mieux à l’environnement. Cette fois, le ventilateur est placé en façade et projette l’air froid sur le devant. Il faut donc déterminer son emplacement de manière à éviter d’avoir le souffle froid dans les jambes ! 
 

La température de l’eau de piscine bas des records de chaleur !

La région est chaude, très chaude en plein été, il arrive même que l’eau de la piscine ne soit plus rafraîchissante ? Il est dans ce cas, préférable de choisir une pompe à chaleur pour piscine qui soit réversible. Ainsi l’appareil peut chauffer et maintenir une température plus chaude en début et en fin de saison, mais aux semaines les plus chaudes, la pompe à chaleur pourra refroidir l’eau, la baignade reste un vrai plaisir quelle que soit la période.

Une pompe à chaleur de piscine avec ou sans un dégivrage

Si la piscine est destinée à être utilisée tout au long de l’année, il faudra choisir une pompe à chaleur capable de résister aux conditions hivernales. 
Elle devra être équipée d’un dégivrage. La condensation crée de la glace autour de l’évaporateur, et freine l’échange thermique. Le dégivrage se déclenche pour faire fondre la glace et permettre le bon fonctionnement de l’appareil. Ce phénomène se produit lorsque la pompe à chaleur est utilisée en hiver, ou si elle marche lorsque la température extérieure se situe entre 10°C et 15°C. 
Le choix d’une pompe à chaleur à dégivrage automatique est essentiel si la piscine est en intérieur ou sous abri et qu’elle est utilisée toute l’année ou si l’eau est chauffée alors que la température extérieure est entre 12°C à 15°C. La pompe à chaleur auto-dégivrante fonctionne avec des températures pouvant atteindre -10° C.
Le dégivrage automatique s’effectue grâce à de l’air pulsé ou par inversion de cycles, ce dernier est plus rapide et plus efficace.

La fonction dégivrage n’est pas obligatoire lorsque la pompe à chaleur est utilisée quand les températures extérieures sont au-dessus de 16°C (consulter la notice. Si la piscine n’est pas utilisée pendant l’hiver, le bassin et la pompe à chaleur sont, dans ce cas, hiverner. 
 

Autres articles

Haut
de
page

Afin de vous proposer des services et offres les plus adaptés à vos centres d’intérêts, Irrijardin utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
OK En savoir plus