Comment remblayer une piscine bois ?

COMMENT REMBLAYER UNE PISCINE BOIS ?


SOUS DOSSIER / INSTALLER UNE PISCINE BOIS

 

Le remblai de la piscine en bois, une étape à ne pas négliger


Le remblai, c’est l’opération qui consiste à combler le trou qui cerne la piscine en bois par exemple. C’est la dernière étape de la construction du bassin. C’est un travail qui demande une grande préparation, des contrôles rigoureux. La mise en place par elle-même, est simple, mais longue et monotone. 

 

Le choix du matériau de remblai pour une piscine bois


Pour une piscine bois, le remblai en terre n’est pas conseillé. Le gravier roulé est le matériau le plus adéquate pour limiter le phénomène de tassement, de plus, il joue le rôle de draineur. 
Certains proposent le gravier "grain de riz" car il est bon marché cependant il est trop meuble. Le sol va bouger entrainant un risque de dommage ou de rupture sur les canalisations et la structure du bassin. 
De toutes les façons, il faut suivre les préconisations du fabricant pour que la garantie soit assurée.

 

Quelle quantité de gravier pour un remblai de piscine ?


Pour connaître le volume de gravier nécessaire pour le remblai d’une piscine bois, il faut calculer celui des tranchées à combler. Pour un bassin de 6 x 3m, d’une profondeur de 1,50 mètre et dont la largueur de la tranchée est de 50 centimètres, le calcul est le suivant : 
((7 + 7 + 3 + 3) x 1,5) X 0,50 = 15 m³. 
1 mètre cube de gravier est égal à environ 1450 kilos, il faudra 21 à 22 tonnes de graviers ! 

 

Les astuces pour la livraison du remblai pour une piscine


La commande de gravier se fait environ une semaine avant les travaux. Le plus avantageux  financièrement est de contacter directement un exploitant de carrière.
Dans la mesure du possible, le faire livrer au plus proche du bassin. 
Pour remplir le remblai le plus rapidement et avec le moins d’efforts physiques, un engin mécanique est plus efficace qu’une brouette, bien que financièrement plus coûteux !

 

Contrôler, avant de boucher le trou autour de la piscine


Il est indispensable de vérifier que tous les éléments de la piscine soient parfaitement installés avant de mettre le remblai en place. L’étanchéité des pièces à sceller, des canalisations et des raccords hydrauliques sont inspectés, les branchements électriques sont recontrôlés et opérationnels.
L’ouverture du puits de décompression est obstruée provisoirement.

 

Préparer la structure de la piscine bois


Le bois est un matériau qui craint l’humidité, à fortiori, lorsqu’il est enterré. À plus ou moins long terme, il pourrit. Il demande une attention et une protection particulière. Des précautions s’imposent, même pour un bois de classe 4 ou 5 naturellement ou chimiquement compatible avec les milieux humides. 
Pour protéger la structure en bois de la piscine, un film plastique épais si possible avec des bulles, est installé sur la façade extérieure. Il est préférable qu’il soit d’un seul tenant, car s’il est constitué de plusieurs morceaux, les nombreuses d’interstices vont permettre à l’eau de s’infiltrer et de détériorer le bois. 
La bâche est agrafée sur le haut de la structure, ainsi, lors du déversement des graviers, elle n’est pas tirée vers le bas.
Pour encore plus d’efficacité et de protection contre l’humidité, il peut être judicieux de poser une bâche de plastique ou mieux, des plaques de tôle, sur la terre qui entoure la piscine. Cela forme une couche isolante entre la terre et les graviers, empêchant ou limitant l’eau du sol de se diriger vers la structure de la piscine. 

 

Le remblaiement de la piscine


Voilà tout est contrôlé et bien en place, le remblaiement de la piscine peut commencer !
Les canalisations peuvent être recouvertes d’une couche de sable d’une vingtaine de centimètres. Ainsi elles sont protégées de la chute brutale des graviers. Un grillage avertisseur peut être placé avant de mettre les graviers.
Pour éviter une trop forte pression sur la structure de bois, le remplissage de la piscine se fait simultanément au remblai, 40 centimètres d’eau, 40 centimètres de remblai tout autour du bassin…
Chaque couche de graviers est soigneusement tassée pour renforcer sa stabilité. Il faut taper les cailloux avec le manche d’un outil (râteau, pelle…) pour les compresser. Lorsque le manche ne s’enfonce plus, le remblai est tassé !

Encore un peu de patience, il faut attendre environ 6 mois pour être sûre que le remblai gravier est bien en place et stabilisé. Alors se sera le moment de construire la terrasse de sa piscine bois.