Comment fonctionne une pompe à chaleur de piscine ?

SOUS DOSSIER / POMPE A CHALEUR PISCINE

Comment la pompe à chaleur réchauffe-t-elle l’eau de la piscine ?

La pompe à chaleur pour piscine permet de chauffer l’eau. Mais que se passe-t-il dans la pompe à chaleur, comment transforme-t-elle de l’air en chaleur ? Quels sont les éléments qui la composent et à quoi servent-ils ? 

Le rôle des différents éléments de la pompe à chaleur de piscine

La pompe à chaleur est constituée de 4 éléments fondamentaux. Il y a l’évaporateur qui capte et aspire les calories de l’air, le compresseur, qui comme son nom l’indique comprime les fluides, le condensateur se charge de prendre la chaleur du gaz et de la transmettre à l’eau de la piscine et le détendeur qui permet au fluide de passer d’un état de haute pression à celui de basse pression et abaisse sa température.
 
L’évaporateur à plaques ou à ailettes récupère l’air environnant du milieu naturel. L’air aspiré entre dans l’évaporateur et est en contact avec le fluide frigorigène qui est extrêmement froid. La chaleur de l’air extérieur captée par l’évaporateur va réchauffer le fluide frigorigène qui monte en température, boue et se transforme en vapeur. 

Le fluide maintenant sous forme de gaz est aspiré par le compresseur et comprimé à haute pression. Cette compression produit une chaleur transmise au gaz qui atteint la température de 90° C.
Puis le gaz chaud entre dans le condensateur. Le gaz se liquéfie, entre en contacte avec l’eau de la piscine préalablement aspirée et la chauffe. Lors de cette étape, le gaz se refroidit en restituant une partie de sa chaleur à l’eau. L’eau et le gaz sont alors tous deux à une température de 45 °C.

À la sortie du condensateur, le fluide frigorigène se condense et se transforme à nouveau, de l’état gazeux il redevient liquide. Il est toujours sous haute pression mais, à température ambiante.

Enfin, le fluide passe dans le détendeur qui crée un environnement sous basse pression. La chute brutale de la pression à pour effet de faire passer le fluide à une température de -20° C. Puis il est à nouveau diriger vers l’évaporateur et le cycle recommence.

Autres articles

 

Haut
de
page

Afin de vous proposer des services et offres les plus adaptés à vos centres d’intérêts, Irrijardin utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
OK En savoir plus