Tout savoir sur les robots à pression Polaris

Vous voulez un robot autonome pour nettoyer votre piscine. Les robots à pression Polaris sont simples d’utilisations, performants et robustes. 

 


Les gros avantages de ces robots sont qu’ils : 

  • Récupèrent les saletés dans un sac indépendant 
  • S’adaptent pour des grandes piscines aux formes complexes 
  • Ont une durée de vie importante (pas d’électronique ni d’électricité), ils sont particulièrement robustes.
  • Peuvent nettoyer le bassin, même dans une eau à une température inférieur à 15° C
  • Laissent les skimmers écrémer la surface du bassin

Les inconvénients sont : 

  • Un coût d’achat et d’installation assez élevé (matériel + main d’œuvre)
  • Qu’il faut prévoir un nettoyage complémentaire, car il ne nettoie que le fond, voir le bas des parois.

 

Le robot à pression Polaris, pour quelles piscines ?

Pour des piscines :
Enterrées avec des parois rigides

  • Dont les dimensions peuvent aller jusqu’à 14 x 7 mètres, mais vous pouvez prévoir de rallonger les tuyaux. 
  • Quel que soit sa forme, son fond (sauf pointe diamant) ou son revêtement
  • Quel que soit la filtration, à sable ou verre recyclé, à cartouche, à diatomées 
  • Dotées d’une prise balai dont la canalisation est en PVC rigide de 16 bars
  • Il faut installer un surpresseur dans le local technique pour que le robot donne pleinement satisfaction

Pour plus de renseignements concernant ce robot, vous pouvez consulter le dossier "Choisir son robot de piscine" rubrique "Les robots à pression"

Les caractéristiques du robot Polaris ?

Comme ces robots fonctionnent en surpression et non par aspiration, un surpresseur est vraiment utile pour donner toute la puissance nécessaire. 

Le surpresseur

Il faut acquérir, en plus du robot à pression, une pompe : le surpresseur Multipool N et quelques raccords ou le Kit surpresseur Polaris et un coffret de nettoyage 
Le surpresseur augmente la puissance des robots à pression et permet de nettoyer plus rapidement les piscines.
Il s’installe dans le local technique avec un raccordement au tableau électrique. 

Le surpresseur prélève de l’eau propre à la sortie du système de filtration et la renvoie sous pression vers le robot via la prise balai. La dérivation d’eau s’installe sur les canalisations de retour, celles des buses de refoulement.

Le surpresseur est une pompe additionnelle qui récupère l’eau du circuit de filtration et la propulse sous pression jusqu’à la prise qui alimente le robot : la canalisation de la prise balai. Comme la pression est forte, ce circuit doit absolument être monté avec des tuyaux PVC rigides 16 bars. Les tuyaux en PVC souple ne sont pas adaptés. 

Le robot à pression utilise la pression fournie par la pompe de piscine et celle du surpresseur :Polaris 3900 sport robot à pression piscine

  • Pour se déplacer de façon aléatoire
  • Pour nettoyer et récupérer les impuretés dans son sac
  • Pour automatiser et protéger le surpresseur, installez le Coffret électrique balais automatique Irripool 4. 

 

Le robot à pression

Les jets d’eau sous pression (2 ou 3 selon les modèles) créent:

  • Un effet venturi qui décolle les saletés tout en les dirigeants vers le sac intégré au robot
  • Des déplacements rapides et aléatoires

Le flagelle dotée d’un brosse en mousse permet de frotter le fond, les murs de la piscine et de mettre en suspension les saletés qui remontent vers la surface. Comme les skimmers sont toujours en fonctionnement, ils aspirent les impuretés et les stockent dans le filtre.
La brosse de queue s’use mais peut se changer facilement.
La vanne de recul permet au nettoyeur :

  • De se dégager rapidement et facilement 
  • De se déplacer de manière optimale.
     

Comment installer un robot à pression Polaris ?

Schéma des éléments du robot Polaris (280)

Schéma du robot polaris 280

Installer le raccord mural universel (UWF)Schéma installation raccords

La pompe de filtration est arrêtée.
Votre prise balai a un pas de vis femelle de 1’’1/2 (Ø 50 mm) :
Vissez, le réducteur de pression bleu et le raccord mural universe (UWF) sur la prise balai.
Clipsez la connexion rapide au raccord mural universel en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre, puis verrouillez en tirant.

Adapter la longueur du tuyau du robot aux dimensions de la piscine

Raccordez le tuyau flexible principal au tuyau d’arrivée puis connectez le tuyau flexible à la prise balai.
Étendez le tuyau pour qu’il atteigne le point le plus éloigné de la piscine. L’extrémité du tuyau doit se trouver à plus ou moins 15 centimètres de ce point le plus éloigné (cercle en pointillés). 
Si le tuyau est trop long, vous pouvez le raccourcir. 

  • Détachez le tuyau du pivot central. 
  • Coupez de chaque coté du tuyau de 3 mètres, de façon égale, le surplus de longueur. 
  • Sil le tuyau est trop court. Vous pouvez vous procurer des sections supplémentaires dans votre magasin Irrijardin :Tuyau d’alimentation Polaris en 3 mètres, Flotteur tuyau alimentation Polaris
  • Le tuyau flexible est à la bonne mesure, vous pouvez mettre les flotteurs en place selon l’illustration. 

Mesurer tuyaux pour robot à pression

Monter votre Robot

Suivez les instructions de la notice, le montage est simple et rapide.

Contrôler la vitesse de rotation des roues

C’est une étape importante car pour obtenir un rendement optimum, le Polaris doit tourner à une vitesse comprise entre 28 et 32 tours/minute (Polaris 280) ; entre 30 et 36 tours/min (Polaris 3900)

Comment faire ? 

  • Marquez d’une bande adhésive, la face d’une roue 
  • Immergez le nettoyeur et mettez la pompe en marche
  • Comptez le nombre de révolutions effectuées par la roue en 1 minute

Calcul rotation roues polaris

Si la vitesse de rotation en une minute est inférieure à 28 t/min (ou 30 pour le 3900):

Vérifiez :
Qu’aucun débris ne bouche la crépine du filtre en ligne (sur tuyau Polaris) ou gène le débit d’eau. 
Que les tuyaux, raccords et joints à rotule n’ont pas de fuite
La propreté des paniers de skimmers et de la pompe ainsi que le filtre. Procédez à un nettoyage si besoin
Retirez le disque bleu du réducteur de débit de l’UWF (raccord mural)

Si vous avez installé une vanne réglable sur le circuit hydraulique du surpresseur ou sur la ligne du nettoyeur, ouvrez-la complètement pour que l’eau puisse davantage circuler vers le Polaris.

Si la vitesse de rotation en une minute est supérieure à 32 tr/min (36 pour le 3900) :

Dévissez la soupape de décharge (8 sur le schéma) jusqu’à ce que la vitesse correcte soit atteinte.
Si vous avez installé une vanne réglable sur le circuit hydraulique du surpresseur ou sur la ligne du robot, ajustez-la pour diminuer le débit d’eau.
Retirez le disque bleu (raccord mural universel) par le disque réducteur rouge.

Quelques règles pour préserver votre Polaris

Si votre piscine est toute neuve, ou si vous avez installé une nouvelle canalisation pour votre robot, pensez à : 
Rincez les conduits avant de mettre en fonctionnement le robot
N’utilisez pas votre robot pour enlever la poussière de plâtre 
Enlevez votre robot avant:

  • Qu'un nageur entre dans la piscine
  • De procéder à un traitement chimique choc

Déconnectez le Polaris avant de réaliser le nettoyage ou le lavage du filtre.
Après avoir procédé à un contre lavage du filtre, attendez au moins 5 minutes avant de reconnecter le nettoyeur. 
Ne pas le manipuler lorsqu’il fonctionne.

Tout est correct ? Il est temps de faire travailler votre Robot à pression !
Branchez le nettoyeur à son tuyau et mettez uniquement la pompe de filtration piscine en marche, laissez le robot s’amorcer avant de mettre le surpresseur en marche. 

Voila, le robot est fin prêt pour remplir sa mission !
 

Haut
de
page

Afin de vous proposer des services et offres les plus adaptés à vos centres d’intérêts, Irrijardin utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
OK En savoir plus