Produits piscine / Chimie

Comment réussir le traitement de ma piscine en 5 étapes

Analyse de l'eau de votre piscine en ligne sur Irrijardin.fr

Chlore choc Irripool

Chlore choc Irripool

Chlore choc Irripool

  • Pour désinfection choc (début de saison ou périodes chaudes)
  • Elimine les algues et autres résidus
  • Comprimés effervescents pour une action plus rapide

25,70€

pH plus Irripool

pH+ Irripool

pH plus Irripool

  • Augmente le niveau de pH
  • Participe au bon équilibre de l'eau
  • Formule poudre

10,70€

pH moins 5 kg Irripool

pH moins 5 kg Irripool

pH moins 5 kg Irripool

  • Baisse le niveau de pH
  • Corrige l'acidité de votre eau
  • Formule poudre

10,70€

Algicide super

Algicide super

Algicide super

  • Elimine les algues
  • Traitement préventif
  • Formule : liquide

12,90€

pH plus Expert Irripool

pH plus Expert Irripool

pH plus Expert Irripool

  • Permet d’augmenter rapidement le pH de la piscine
  • Seau de 5Kg de granulés
  • Produit compatible avec tous types de traitement

13,90€

Oxygène actif Irripool

Oxygène actif Irripool

Oxygène actif Irripool

  • Oxydant puissant pour le traitement des piscines
  • Un confort de baignade assuré
  • Quantité : 5 ou 10 litres

Disponible uniquement en magasin à partir de 14,95€

Algicide Expert Irripool

Algicide Expert Irripool

Algicide Expert Irripool

  • Anti-algues non moussant
  • Idéal pour les piscines avec nage à contre-courant
  • Format : seau de 5L

15,95€

Nouveau Protect & Shine Bayrol

Protect & Shine Bayrol

Protect & Shine Bayrol

  • Contenance : 2 L
  • Ralentit l'encrassement de la ligne d'eau et des skimmers
  • Formule anti-redéposition

19,90€

Chloryte BAYROL

Chloryte BAYROL

Chloryte BAYROL

  • Chlore choc à effet immédiat
  • Granulé de chlore hautement concentrés
  • Sans stabilisant

à partir de 29,90€

Chlore lent galets Irripool

Chlore lent galet Irripool

Chlore lent galets Irripool

  • Pour désinfection tout au long de la saison
  • Compatible avec doseur automatique de chlore
  • Galets = dosage facile

25,95€

Traitement chlore Multifonction 3 en 1 Irripool

Traitement chlore Multifonction 3 en 1 Irripool

Traitement chlore Multifonction 3 en 1 Irripool

  • Désinfectant, algicide et clarificateur
  • Traitement complet à base de chlore

25,95€

Chlore choc Expert Irripool

Chlore choc Expert Irripool

Chlore choc Expert Irripool

  • Traitement choc à base de chlore
  • Sous forme de pastille – Seau de 5Kg
  • Dosage : 10 pastilles / 10 m3

29,95€

Hypochlorite de calcium Irripool

Hypochlorite de calcium Irripool

Hypochlorite de calcium Irripool

  • Désinfection choc au chlore
  • Sans stabilisant (ne sature pas votre eau)
  • Pour remise en route des piscines

32,50€

Chlorilong Ultimate 7 Bayrol

Chlorilong Ultimate 7 Bayrol

Chlorilong Ultimate 7 Bayrol

  • Chlore multifonctions
  • Désinfection régulière et permanente
  • Traitement choc du filtre à sable

à partir de 45,90€

Brome 5 kg Irripool

Brome 5 kg Irripool

Brome 5 kg Irripool

  • Remarquablement efficace contre les bactéries
  • Pastilles de 20g

59,95€

Pourquoi traiter l’eau de la piscine ?

L’eau de piscine, un milieu vivant

L’eau est un élément naturel qui renferme des micro-organismes comme des algues, des champignons qui s’y développent… Une multitude d’éléments agissent et modifient la qualité de l’eau de la piscine comme les conditions climatiques, les polluants ramenés par les baigneurs ou dame nature. Pour que l’eau de la piscine ne devienne pas un bouillon de culture, un traitement chimique ou plus naturel est indispensable  pour éviter la prolifération des virus et des bactéries.

Qu’est-ce qui perturbe l’équilibre de l’eau de la piscine ?

Eau verte - traitement piscine

Une foule de facteurs entrent en ligne de compte, et ont une influence sur la qualité de l’eau. 
Si on ne peut pas avoir une grande action sur les UV qui ont tendance à détruire les composants actifs de certains traitements, ou sur le soleil qui fait monter la température de la piscine au-delà de 28 degrés diminuant la productivité du chlore ; il est possible d’agir sur certains d’entre eux pour limiter leur impact.
Par exemple, lorsque le vent amène son lot de poussières, de feuilles dans la piscine. Autant d’éléments qui vont perturber l’équilibre de l’eau. Plutôt que de les laisser stagner au fond du bassin, il est judicieux de passer l’épuisette ou de couvrir la piscine avec une bâche pendant l’épisode venteux.
Les détergents, le savon, l’huile à bronzer, le parfum… sont des éléments invisibles qui polluent l’eau de la piscine. Une simple douche avant la baignade les élimine. L’installation d’un pédiluve permet de retenir la terre et des herbes qui se trouvent sous les pieds des baigneurs. 
Une forte fréquentation de la piscine peut être anticipée en faisant tourner la filtration plus longtemps que d’ordinaire et en équilibrant l’eau avant l’arrivée des baigneurs. 

Comment gérer l’équilibre de l’eau de la piscine ?

Tester l'eau de la piscine

Il faut donc pouvoir mesurer et agir sur l’équilibre de l’eau pour éviter qu’elle "tourne" et garder en toutes circonstances une eau claire et cristalline.

En premier lieu, le contrôle et la mesure des éléments clés comme le pH, le TAC (alcalinité) ainsi que le TH (dureté) de l’eau sont à contrôler et à maîtriser car ils vont permettre au traitement d’être pleinement efficace. 
Au moins une fois par semaine, et avant chaque traitement, une analyse d’eau de la piscine doit être faite. Plusieurs moyens sont disponibles : des bandelettes, un testeur électronique ou des tests colorimétriques.

Incontournable, l’eau doit être désinfectée. Lorsque la piscine est traitée, et quel que soit le type de traitement, il faut régulièrement contrôler la présence du désinfectant dans l’eau. Ces mesures se font plusieurs fois par semaine en pleine saison. Sinon, un traitement automatique peut être installé dans le local technique, limitant l’intervention de l’homme dans le suivi de l’équilibre et du traitement de l’eau.
La désinfection des eaux, évite tous risques de contaminations. Il garantit une eau saine, détruit les matières organiques, bactéries, virus, microbes qui représentent un danger sanitaire pour les baigneurs. 

Le filtre est indispensable au traitement de la piscine, il bloque la grande majorité des impuretés tandis que le traitement désinfecte l’eau.
Le temps de filtration doit être suffisamment long et si possible lorsque les baigneurs sont dans la piscine, pour permettre au traitement d’exprimer toute son efficacité. Pour connaitre le temps utile de filtration, c’est simple, il faut diviser par deux la température de l’eau. En cas de fortes chaleurs, il est conseillé de faire tourner la filtration pendant 24 ou 48 heures d’affilées.

Voilà quelques principes simples pour garder une piscine étincelante et saine, pour le plus grand plaisir de tout le monde, baigneurs et propriétaires ! 
 

Le traitement de piscine au chlore

Qu’est ce qu’un traitement au chlore pour la piscine ?

Avoir une eau limpide et transparente, c’est le rêve de toute propriétaire de piscine, pour cela il faut la filtrer mais aussi la désinfecter. Le chlore est un acide hypochloreux désinfectant et oxydant, très efficace contre les bactéries, microbes, virus, algues…

Le traitement au chlore pour quelle piscine ?


Pastille de chlore Le chlore peut être utilisé pour tous types de piscines, enterrées, semi-enterrées, hors-sol ou autoportées, quel que soit le revêtement, liner, PVC armé, béton, coque… et quel que soit le mode de filtration, sable, cartouche, diatomées…

Les caractéristiques du chlore pour piscine

Il existe deux grandes familles de traitement au chlore, chacune d’entre elles a un rôle distinct et différent. 
Le traitement chlore lent traite l’eau au quotidien et le traitement chlore choc agit sur un problème ponctuel mais urgent à résoudre, comme une invasion d’algues 

Les traitements lents peuvent délivrer uniquement du chlore mais d’autres sont multifonctions et contiennent en plus du chlore lent, un anti-algue, un floculant, du chlore choc ou de l’anticalcaire.
Les blocs de traitement au chlore peuvent être à dissolution très lente, ce qui permet une absence prolongée. Le traitement dure une petite quinzaine de jours.

Les traitements choc, sont eux utilisés en cas d’urgence, comme par exemple une eau verte, trouble…

La majorité des chlores pour piscines contiennent du stabilisant. C’est un composant chimique qui permet de réduire la dégradation du chlore en contact avec les UV. Il reste présent dans le bassin, et au fil du temps, il se concentre. La teneur en stabilisant de l’eau de la piscine ne doit pas être supérieure à 70 mg/l ou ppm. Il n’y a pas de danger pour la baignade. Mais, au-dessus de ce seuil, l’excès de stabilisant bloque l’action du chlore. 

Comment fonctionne le traitement de piscine au chlore ?

Lorsque le chlore entre en contact avec l’eau, il se transforme en acide hypochloreux. Il va alors se fixer sur les matières organiques, feuilles, brindilles, bactéries, champignons, algues… et les détruire.
Son travail accomplit, le chlore devient chloramine. Les chloramines sont des résidus qui résultent de l’action désinfectante du chlore sur les matières organiques. Lorsqu’elles sont trop présentes dans la piscine, l’eau devient irritante et malodorante. 

Pour que le traitement au chlore soit pleinement efficace, le pH se situe dans une fourchette entre 7,2 et 7,4. Le taux de chlore dans l’eau de la piscine doit être compris entre 1,5 mg/l et 2 mg/l.

Le traitement de fond au chlore est sous forme de galet ou de pastille, il est déposé manuellement, tous les 5 à 8 jours, dans les skimmers ou dans un diffuseur de chlore flottant pour les piscines autoportées. C’est la solution la plus économique. 
Pour espacer cette manipulation, un districhlore peut être installé dans le local technique. L’alimentation du distributeur en galets de chlore, se fait alors tous les quinze jours environ, mais les contrôles de qualité d’eau restent à faire tous les 4 à 5 jours en saison.

La dernière possibilité est celle de faire installer un traitement complet autonome et automatisé qui gère à la fois la distribution de chlore liquide et la qualité de l’eau de la piscine. Tranquillité assurée pendant plusieurs semaines, mais cela implique un coût financier important. 

Le traitement choc a un but curatif. Il se présente sous la forme de comprimés effervescents ou de granulés de microbilles. Il est utilisé de manière ponctuelle, le moins souvent possible car il contient généralement du stabilisant. C’est un produit chimique à dissolution rapide, éphémère mais indispensable lors de la mise en eau, la réouverture ou l’hivernage du bassin, lorsqu’il y a la présence d’algues ou lors des fortes chaleurs…

Comme tout produit chimique, le chlore doit être utilisé à bon escient, en juste quantité, selon les indications de la notice d’emploi, selon sa fonction et selon le volume d’eau de la piscine.

Les avantages du traitement au chlore pour piscine

Le traitement au chlore est de tous les traitements piscine, le moins onéreux, le plus simple d’utilisation. Son pouvoir désinfectant est efficace, il élimine algues, bactéries et champignons….en une seule action.
Il a un pouvoir rémanent, c’est-à-dire qu’il détruit les germes et autres, au fur et à mesure de leur apparition.

Les inconvénients du traitement au chlore pour piscine

Le chlore peut provoquer des irritations, quelques fois des allergies, et dégager des odeurs. Pour une personne à la peau fragile, ou à tendance allergique, un autre type de traitement comme l’oxygène, le brome, le sel, le traitement UV… peut être plus approprié. 
Le chlore détruit les matières organiques « mortes », il s’attaque aussi aux matières organiques en vie comme le baigneur !
Il a tendance à dérègler le pH et demande une attention particulière, pour le dosage, ni trop peu, ni trop.
Il peut saturer l’eau de stabilisant.

Le traitement de piscine au sel 

Qu’est ce qu’un traitement au sel pour la piscine ?Enfant piscine

Une piscine, oui, mais pour quel traitement opter ? De plus en plus de personnes souhaitent un traitement plus respectueux de l’environnement et plus confortable, plus doux pour les baigneurs. Quel autre choix que le chlore pour désinfecter l’eau ? L’électrolyseur au sel est une alternative efficace, sûre et saine.

Le traitement pour piscine au sel, pour quelle piscine ?

L’électrolyse au sel convient à tous les volumes de piscines, quel que soient le revêtement et le mode de filtration. 
Attention cependant, les équipements de la piscine, la pompe, le rouleau du volet immergé par exemple, doivent être compatible avec ce traitement. 
L’électrolyse au sel a une forte tendance à faire fluctuer le niveau du pH, aussi il est judicieux de prévoir un régulateur de pH.
Si le bassin est sous abri ou s’il est couvert par une bâche ou un volet, il faut impérativement installer un contrôle Redox.

Les caractéristiques du traitement au sel pour piscines

Pas de traitement au sel sans mettre quelques kilos de sel dans l’eau de la piscine !

L’électrolyse au sel est un traitement automatique qui se suffit à lui-même. Il transforme le sel en puissant désinfectant, algide et fongicide.
 
La plupart des électrolyseurs sont à "inversion de polarité". C’est un système auto nettoyant qui ôte le tartre des électrodes, en inversant régulièrement le sens du courant. Pour le bon fonctionnement d’une électrolyse sans inversion de polarité, il faut vérifier, une fois par mois, l’entartrage des électrodes, et les nettoyer.

Comment fonctionne le traitement au sel de piscine?

La quantité de sel spécial piscine déposé dans le bassin, va dépendre du volume d’eau et de l’électrolyseur. En général il faut mettre entre 3 et 5 grammes de sel par litre d’eau. 
Pour un rendement optimal de ce traitement, le pH est compris entre 7,2 et 7,4.
L’électrolyseur s’installe dans le local technique, en by-pass sur le circuit de filtration, après le filtre. Elle est asservie à la filtration, et raccordée au coffret électrique qui contrôle le système de démarrage de la filtration et donc celui du traitement.
Quand la filtration est en marche, l’électrolyseur commence le cycle de transformation.

Les électrodes recouvertes de métaux précieux créent le désinfectant. Les plaques ou des grilles en titane, dans lesquelles passe le courant basse tension, au contact de l’eau salée, transforment le sel en hypochlorite de sodium et en soude caustique, donc un chlore pur et naturel.

Ce chlore détruit germes, algues, bactéries, champignons et déchets organiques puis, au contact des UV, il se recombine avec la soude caustique et se transforme à nouveau en sel.
 
Lors d’une forte fréquentation dans la piscine ou d’une prolifération d’algues, il est possible de traiter le bassin avec un chlore choc sans stabilisant, ou d’effectuer une sur-chloration si l’électrolyseur possède cette fonction. 

L’électrolyse doit être redémarrée en entrée de saison ou arrêtée en fin de saison, dès que l’eau atteint la température de 16° C. Pendant les périodes intermédiaires, où l’eau reste active jusqu’à une température de 12° C, il faut utiliser un traitement au chlore sans stabilisant de préférence.

Les avantages du traitement au sel pour piscine

Le traitement de l’eau de piscine au sel est simple d’utilisation, il n’y a pas, ou très peu de produits chimiques à manipuler.
L’électrolyse au sel est un traitement 100% naturel, écologique et économique car bien souvent il se suffit à lui-même. Il permet de diminuer la consommation de produits annexes comme d’algicide.
Le traitement reste efficace même avec une eau à température élevée (28° C).
Il fonctionne de manière autonome. Mais ce traitement, fait fluctuer le pH et demande donc un contrôle fréquent de cette valeur. C’est pourquoi, il est fortement conseillé d’installer une régulation de pH.
C’est un traitement efficace, doux qui ne pique pas les muqueuses, les yeux. Il est idéal pour les enfants et les personnes qui ont des problèmes de peaux ou qui font des réactions au chlore.

Les inconvénients du traitement au sel pour piscines

L’investissement pour acheter l’électrolyse au sel est assez onéreux, de plus, la cellule est à changer tous les 6 ans environ.
L'électrolyse est inefficace en présence d’un taux trop élevé de stabilisant dans la piscine. Cela peut être le cas si l’on passe du chlore au sel.
Ce traitement produit de la soude qui fait varier le pH. 
L’eau de la piscine est 10 à 15 fois moins salée que la mer, mais sa très légère odeur et son très léger goût salé peuvent déplaire.

Le traitement de piscine au brome

Qu’est ce qu’un traitement au brome pour la piscine ?Traitement piscine au brome

Une piscine, c’est si agréable lorsque l’eau est chaude et scintillante. Le traitement au brome est une alternative au chlore ; il reste efficace même lors de fortes températures. C’est un traitement chimique de la famille des halogènes. Il détruit les virus, les bactéries, les déchets organiques, les champignons… En fin de compte, le brome accomplit les mêmes fonctions que le chlore, sans ses inconvénients.

Le traitement au brome, pour quelle piscine ?


Le traitement au brome est compatible avec des piscines de toutes tailles, qu’elles aient un revêtement en liner, en carrelage, en béton ou qu’elles soient une coque ; que la filtration soit à sable, à cartouche, à diatomée...
Les dispositifs automatiques au brome nécessitent une place plus ou moins grande, en fonction de l’appareil, il vaut mieux vérifier qu’un espace suffisant soit disponible dans le local technique pour pouvoir l’installer. 

Les caractéristiques du brome pour piscine

Le traitement au brome se présente sous forme de pastille, il peut être uniquement désinfectant ou il peut avoir une action multifonction en associant un anti algue, un clarifiant et un floculant.
Il a un pouvoir rémanent. C’est-à-dire, qu’il à la capacité de purifier l’eau au fur et à mesure des apparitions de pollutions, mais aussi, de détruire immédiatement, toutes impuretés, germes, microbes… Cela permet d’attribuer au brome une propriété algicide préventive.

Le brome choc, lui,  permet de remédier aux aléas et aux événements exceptionnels qui peuvent survenir au cours de la saison, mais aussi pour la mise en route, l’ouverture et la fermeture de la piscine, les algues… 

Les résidus de brome, les bromamines ne sont pas irritantes ni malodorantes. 

Il est peu sensible aux variations de température de l’eau, ne laisse pas de stabilisant dans l’eau et ne fait pas varier le pH de l’eau de la piscine. 

Comment fonctionne le traitement de piscine au brome ?

Pour le traitement de piscine au brome, le taux de pH de l’eau conseillé est de 7,5 et la concentration de ce produit dans le bassin doit être comprise entre 2 et 4 mg/ l. Ces informations sont contrôlées par le biais de bandelettes test brome.

La dissolution du brome est trop lente et irrégulière pour être déposée dans le skimmer. Un brominateur est installé dans le local technique, il va traiter automatiquement l’eau de la piscine, en diffusant, pendant plusieurs semaines, la bonne quantité de brome dans le bassin. À condition que la filtration de la piscine soit en fonctionnement. 

Les bromamines sont des résidus qui résultent de l’action désinfectante du brome sur les matières organiques. Elles ne sont ni irritantes ni malodorantes, contrairement aux chloramines. 

Dans le cas où, un traitement choc serait nécessaire, il faut utiliser en priorité, un brome choc ou un hypochlorite (chlore sans stabilisant). L’oxygène choc est possible, attention cependant, l’oxygène oxyde les particules de brome. Le chlore choc avec stabilisant est à proscrire car il réduit considérablement l’efficacité du brome.

Le brominateur ou le traitement automatique de brome, est souvent associé à un régulateur de pH. 

Les avantages du traitement au brome pour piscine

Le brome est un traitement complet de l’eau de piscine facile d’utilisation. 
C’est un désinfectant, un oxydant qui tue virus, bactéries, microbes… un algicide préventif ou curatif et il a un pouvoir rémanent qui permet de purifier l’eau immédiatement, et au fur et à mesure des besoins.
Le brome reste actif à 80 %, même si le pH est à 8. Attention, cependant, un pH élevé favorise le développement d’algues, abime le revêtement, et les équipements! Il est donc conseillé de le corriger.
Le brome laisse des résidus chimiques dans le bassin, les bromamines, ces dernières ne dégagent pas d’odeurs désagréables, et ne sont pas urticantes (contrairement aux chloramines du chlore!).
L’eau traitée avec du brome est moins agressive, plus douce. Les personnes allergiques aux produits chlorés ou avec une peau à tendance allergique et sensible supportent ce traitement.
Si la piscine est chauffée ou très exposée au soleil, cela n’a pas d’impact sur la qualité de désinfection car le brome est peu sensible aux UV. De ce fait, le stabilisant ne rentre pas dans sa composition, et donc ne s’accumule pas dans l’eau.

C’est un traitement idéal, si les propriétaires sont souvent absences, ou s’ils ont tendance à oublier de déposer un traitement bi hebdomadaire dans le skimmer.

Les inconvénients du traitement au brome pour piscine

Le traitement au brome est 30 à 40 % plus cher que le traitement au chlore.
C’est un produit chimique, il est corrosif, et demande une attention particulière pour son stockage, son transport et sa manipulation. 
 

Le traitement pour piscine à l’oxygène actif

Qu’est ce qu’un traitement à l’oxygène actif pour la piscine ?Bébé à la piscine

Une eau claire, saine et limpide, c’est le souhait de nombreuses personnes pour leur piscine. Est-il possible de traiter l’eau de la piscine de manière plus naturelle que le chlore avec autant d’efficience? Oui, un autre choix est possible. Le traitement à l’oxygène actif est particulièrement efficace et apporte un très grand confort aux baigneurs.

Le traitement à l’oxygène actif pour quelle piscine ?

Le traitement à l’oxygène actif est utilisé pour des piscines d’un volume maximum de 30 à 40 m². Il convient pour des bassins autoportés, tubulaires, hors-sol, enterrés ou semi-enterrés, quel que soient le revêtement et le mode de filtration. Mais il est déconseillé pour les piscines chauffées ou d’intérieur. 

Les caractéristiques de l’oxygène actif pour piscine

Le traitement à l’oxygène actif est un traitement sans chlore. Il se décline sous différentes formes des galets, des granules ou encore liquide.
Il délivre uniquement le désinfectant ou il peut être complet et combiner plusieurs fonctions comme, anti- calcaire, clarifiant, stabilisant, anti-algues. 
Il existe un traitement de fond, qui permet la désinfection de la piscine tout au long de la saison et un oxygène choc qui s’utilise ponctuellement lors de la mise en route, de prolifération d’algues, de forte fréquentation de la piscine…
L’oxygène actif est compatible avec les traitements au chlore, au PHMB, au brome, aux UV. Lorsqu’il est combiné avec du chlore, les chloramines (déchet du chlore) sont changées en chlore actif ; lorsqu’il est associé à du PHMB il agit comme un algicide.

Comment fonctionne le traitement de piscine à l’oxygène actif?

Pour assurer le bon rendement du traitement à l’oxygène actif dans l’eau de la piscine, le taux de pH doit être compris entre 7 et 7,6 et le taux d’oxygène actif dans le bassin ne doit pas dépasser 10 mg/ l. De plus, le temps de filtration doit être plus long que les autres traitements, cela est dû à son faible pouvoir rémanent.
L’oxygène actif en galet se dépose dans le skimmer ou dans un distributeur flottant, ceux en poudre se versent directement dans l’eau de la piscine. Ces deux produits sont plus souvent utilisés pour les piscines hors-sol autoportées ou tubulaires de petite taille.
Lorsqu’un doseur automatique est installé dans le local technique, l’appareil a besoin d’oxygène actif liquide. C’est un investissement conséquent, c’est pourquoi il est installé pour des piscines enterrées ou semi-enterrées.
La dissolution du galet ou de la poudre libère l’oxygène qui détruit bactéries, virus, algues… 

Les avantages du traitement à l’oxygène actif pour piscine

C’est un puissant oxydant et un désinfectant 100% naturel, très efficace contre le développement des algues. Son action est rapide.
L’eau de la piscine est douce, sans odeur, elle n’irrite pas la peau, et il n’y a pas la sensation de sécheresse.
L’oxygène actif ne laisse aucun résidu dans l’eau du bassin et il ne fait pas fluctuer le pH.

Les inconvénients du traitement à l’oxygène actif pour piscine

L’équilibre de l’eau doit être respecté et contrôlé régulièrement, notamment le pH et le taux d’oxygène présent dans l’eau.
Le traitement à l’oxygène actif est sensible aux augmentations de température, plus l’eau est chaude, plus la concentration en oxygène dans l’eau diminue. Il est donc indispensable d’augmenter les doses.
L’oxygène a un faible pouvoir rémanent. C’est-à-dire qu’il désinfecte rapidement l’eau, il agit très vite, mais sa concentration ne persiste que quelques heures. Il faut donc contrôler très fréquemment sa présence, compléter le traitement et laisser la filtration fonctionner quasi en permanence. Sinon, il est conseillé et possible de l’associer en faible dose, avec un produit plus rémanent comme le chlore ou le brome ; dans ce cas, il n’est plus 100% naturel !
L’oxygène actif est un traitement assez onéreux qui demande un suivit important lorsqu’il n’est pas automatisé, mais apporte une qualité de baignade très apprécié pour les enfants en bas-âge. 
 

Le traitement de piscine ultra-violet

Qu’est ce qu’un traitement ultra-violet pour la piscine ?Traitement piscine aux UV

Choisir un traitement pour la piscine, est quelque fois un casse-tête. Alors pourquoi pas un traitement aux UV, plus écologique, sans chlore, respectueux de la santé, simple d’utilisation et d’installation, efficace, fiable avec peu d’entretien et qui peut être automatisé ! C’est le moment de le découvrir, pour quelle piscine, ses caractéristiques, son fonctionnement ses avantages et ses inconvénients.

Le traitement ultra-violet pour quelle piscine ?

Le traitement par ultra-violet est idéal pour les piscines naturelles, mais il est aussi utilisé pour les bassins "classiques" quelle que soit la grandeur, le revêtement (liner, carrelage, coque…) et il s’adapte à tous les types de filtration.

Les caractéristiques du traitement ultra-violet pour piscine

Le traitement de piscine aux UV est un traitement automatique efficace qui élimine bactéries, virus, champignons et algues. Il est lié au système de filtration, pas de filtration, pas de traitement de l’eau !

Ce traitement ne peut pas être utilisé seul, il a besoin d’un léger complément chimique. En effet, pour répondre aux règlements en vigueur, l’eau de piscine ne doit pas être simplement désinfectée, mais elle doit être désinfectante. C’est-à-dire que le traitement doit être curatif mais aussi préventif en empêchant virus, bactéries et algues de se développer. 
Le traitement de piscine aux UV est curatif, mais pas préventif, il doit donc être complété par de minis doses de chlore, d’oxygène actif ou de brome. L’oxygène actif rémanent s’utilise lorsque le volume de la piscine est inférieur à 90 m³, si c’est un bassin d’intérieur ou s’il est peu utilisé.
Le traitement rémanent au brome ou au chlore est plutôt choisi pour une piscine de plus de 90 m³, si elle est chauffée à forte température, si elle est sous abri ou encore si la fréquentation est importante.
L’utilisation de la seule lampe UV, sans produit rémanent, aura une efficacité de l’ordre de 70 à 80 %.

Pour ne pas gêner l’action de la désinfection par la lampe UV, l’eau de la piscine doit être débarrassée du maximum de ses impuretés et donc, être passée d’abord par le filtre de piscine. 

Comment fonctionne le traitement de piscine ultra-violet ?

Les rayons UV-C sont des ondes électromagnétiques qui permettent de détruire les micros organismes de l’eau. 
Le traitement d’eau de piscine aux UV est composé d’une lampe isolée de l’eau par une gaine de quartz, placée dans une cuve, aussi appelée réacteur ou stérilisateur. L’eau circule à l’intérieur de l’appareil, les rayons ultras violets irradient et détruisent les bactéries, les virus, les algues… contenus dans l’eau.
La cuve est asservie à la filtration et est placée avant le filtre de piscine. C’est un traitement qui s’installe lors de la construction ou lors d’une rénovation.

Le produit rémanent est distribué manuellement ou il est possible d’installer un distributeur spécial UV qui injecte automatiquement la quantité de désinfectant dans l’eau. Pour un traitement 100% automatique une régulation de pH peut être posée. 

Les seules contraintes sont de vérifier régulièrement que le filtre de piscine soit suffisamment propre, que le produit rémanent soit bien présent et de temps en temps, que les lampes UV fonctionnent ! 

Schéma installation traitement UV piscine

Les avantages du traitement ultra-violet pour piscine

Le traitement de piscine aux ultra-violets  apporte un confort de baignade très agréable. La sensation de sècheresse sur la peau, les yeux qui piquent, les odeurs… ces inconvénients ne concernent pas le traitement aux UV. Comme il ne produit aucun résidu chimique nocif ou désagréable, les risques d’allergies ou d’affections respiratoires sont quasi nuls.

Le traitement aux UV, est simple à utiliser, efficace et respectueux de l’environnement. Il réduit considérablement la consommation de produit chimique et ne modifie pas le pH ni la composition physico-chimique de l’eau de la piscine. 

Il n’est pas corrosif, la durée de vie de la pompe, du filtre, des équipements ne sont pas compromis par ce traitement, le revêtement ne subit pas de décoloration…

Les phénomènes climatiques, pluie, orage, forte température… n’ont pas d’incidence sur son fonctionnement, ni de restriction sur son efficacité. 

Sans électronique, l’appareil est fiable et demande peu d’entretien. 

Les inconvénients du traitement ultra-violet pour piscine

Le coût d’investissement d’un traitement aux UV, est relativement élevé. De plus, il faut remplacer les lampes toutes les 5 000 à 15 000 heures de fonctionnement (selon le fabricant).

Les impuretés gênent l’action de la lampe UV-C, le système de filtration doit donc être performant, et nettoyé régulièrement pour que le traitement UV donne tout son rendement.

Le traitement pour piscine à l’ozone

Qu’est ce qu’un traitement à l’ozone pour la piscine ?Piscine traitement ozone

Un traitement naturel pour la piscine ? Bien sûr, tout le monde souhaite une eau pure et cristalline, sans danger pour les baigneurs, mais certains veulent que le traitement soit le plus naturel possible avec moins d’impact pour l’environnement. Alors, le traitement à l’ozone est assez tentant, mais quels sont ses atouts, ses désagréments ? Est-il compatible avec toutes les piscines et comment agit-il sur l’eau ? 

Le traitement à l’ozone pour quelle piscine ?

Le traitement à l’ozone convient à toutes les piscines équipées d’un local technique, quel que soit le volume mais dans la limite de 200 m³, quels que soit le revêtement et le type de filtration utilisée. 

Les caractéristiques du traitement à l’ozone pour piscine

Le traitement à l’ozone est l’un des plus puissants désinfectants pour piscine. Il détruit les matières organiques, les bactéries, les germes, les virus, les champignons, les spores, les algues. Ce traitement améliore la qualité de l’eau, tout en préservant la santé, le bien-être des baigneurs et en protégeant l’environnement.

Le traitement à l’ozone est un complément idéal pour améliorer la désinfection de l’eau de la piscine et permet de diminuer la consommation de chlore jusqu’à 50%.

De par sa très faible rémanence (30 minutes), et pour être conforme à la loi qui veut que la désinfection des piscines soit curative mais aussi préventive, ce traitement doit être complété avec une faible dose de chlore ou de brome.

Comment fonctionne le traitement de piscine à l’ozone?

L’ozonateur se place dans le local technique, entre le système de filtration et le retour d’eau. La filtration de la piscine doit fonctionner pour pouvoir désinfecter l’eau.
Le pH doit être maintenu à 7.2 pour une parfaite efficacité du traitement à l’ozone.
L’eau, passe par la pompe, le filtre puis dans l’ozoniseur qui transforme de manière naturelle l’oxygène en ozone. Par l’action d’une lampe, la molécule d'oxygène est brisée.
L’injection de l’air ozoné dans l’eau s’effectue par une buse venturi qui optimise le mélange.
Les bactéries, les germes, les virus, les algues… sont détruits dès qu’ils entrent en contact avec l’ozone. Les plus gros déchets organiques sont réduits en petits morceaux, ainsi ils se décomposent plus aisément dans le filtre.
À la fin du cycle, l’ozone se transforme à nouveau en oxygène.
Tous les 4 ans environ, la lampe est à changer.

Les avantages du traitement de piscine à l’ozone 

Le procédé à l’ozone, deux fois plus puissant que le traitement au chlore, est naturel, écologique et automatique. 
La destruction des matières organiques, spores, germes, champignons, virus et bactéries est immédiate et instantanée. L’utilisation du brome ou du chlore est fortement diminuée.
Comme l’ozone est un oxydant à l’état gazeux dans l’eau de piscine, il n’endommage ni le revêtement, ni les tuyauteries, ni la filtration, ni les équipements.
L’eau de la piscine est plus saine, plus limpide, sa qualité est améliorée : couleur, odeur, douceur, la peau, les cheveux, les yeux, les maillots ne sont pas agressés.
L’ozone est un gaz naturel, il contribue à la stabilité du pH, réduit la dureté de l'eau, améliore la qualité de filtration, ne laisse pas de résidus dans l’eau et limite les problèmes d’allergie.
L’ozoniseur, permet de réduire les chloramines présentes dans le bassin (utilisation de chlore).

Les inconvénients du traitement de piscine à l’ozone


Le traitement à l’ozone a quelques inconvénients à son actif, la durée de vie du traitement à l’ozone dans le bassin est de 30 minutes. La désinfection est donc partielle, un ajout de produit chimique comme du brome ou du chlore reste indispensable.
C’est un traitement des eaux de piscine efficace mais il est assez coûteux à l’achat, d’autant que son installation demande le plus souvent l’intervention d’un professionnel.
 

Le traitement de piscine cuivre / argent 

Qu’est ce qu’un traitement au cuivre/argent pour la piscine ?Traitement eau piscine cuivre/argent

Une piscine avec son eau claire et scintillante, c’est le souhait de tout un chacun. Oui, mais de plus en plus de personnes sont sensibles aux effets des produits chimiques sur l’environnement, et sur les humains. Le traitement de l’eau par les minéraux peut être une solution. C’est un procédé naturel, autonome, simple, efficace et reconnu. Mais comment bien l’utiliser? Quels sont ses atouts et ses faiblesses ?

Le traitement au cuivre/argent pour quelle piscine ?

Le traitement de piscine au cuivre /argent est destiné à tous les bassins enterrés, semi-enterrés ou hors-sol, équipés d’un local technique. Il est efficace pour des volumes d’eau qui peuvent aller jusqu’à 170 m³. Il est compatible avec tous les revêtements de piscine sauf ceux contenant du cuivre ou traités avec un anti tâche à base de cuivre. Il s’adapte à la majorité des traitements de piscine, sauf avec le PHMB, le brome, les désinfectants sans chlore et les produits contenant du cuivre. La filtration est forcément une filtration à sable.


Les caractéristiques du traitement au cuivre/argent pour piscine

Il y a deux types de traitement cuivre/argent, celle avec des électrodes et celle avec des cartouches. 

Les ions d’argent détruisent les micro-organismes. Les ions de cuivre combattent les algues et ont aussi une propriété floculante. C’est la raison pour laquelle ce traitement n’est pas compatible avec des filtrations à cartouche, à poche ou à diatomées car il les colmaterait.

Si ce traitement est très sensible aux variations du pH, il n’est pas affecté par des variations de température de l’eau.

Le pouvoir stérilisant d’une eau de piscine traitée avec le cuivre et l’argent, avoisine les trois mois. Alors que pour le chlore, c’est trois jours ! 

Il a la capacité d’amplifier la désinfection du chlore, ce qui permet d’en diminuer la quantité utilisée.

Le traitement cuivre/argent élimine le biofilm qui s’installe dans le filtre à sable, et permet une meilleure qualité de filtration.

Pour ce procédé de désinfection, la filtration fonctionne en continue.

Comment fonctionne le traitement cuivre/argent pour piscine ?

Pour que le traitement de piscine cuivre/argent soit efficace, le taux de pH est dans une petite fourchette entre 7 et 7,2, d’où l’intérêt d’avoir un régulateur automatique de pH. Le taux des ions présents dans l’eau de la piscine doit être entre 0,2 et 0,3 ppm.

Le purificateur "mono-cellule" s’installe entre la pompe de piscine et le filtre à sable et pour éviter les effets électrostatiques, surtout pour les piscines à coque, une mise à la terre du bassin est nécessaire. 
Le purificateur se compose d’électrodes ou de billes de cuivre et d’argent, qui sont soumises à un courant continu de faible voltage. Il peut y avoir un microprocesseur qui contrôle la teneur des ions dans l’eau.
Lorsque la filtration fonctionne, le traitement minéral agi par électrochimie. Au contact de l’eau, les électrodes (ou les billes) produisent de l’hydroxyde de cuivre, un floculant ; des ions de cuivre qui détruisent champignons et algues; et des ions d’argent qui désinfectent et éliminent les bactéries.
 
Bien que très efficace, ce traitement demande un ajout très peu dosé de produit rémanent ou d’un produit oxydant. Une association de chlore, en très faible quantité est possible (1 galet pour 3 semaines pour un bassin de 75 m³). 
Pour automatiser ce traitement, il est possible d’installer un districhlore et un régulateur de pH.

Les avantages d’un traitement au cuivre/argent pour piscine

Le traitement de piscine cuivre/argent est un procédé automatique naturel, très simple d’utilisation, qui ne libère que des oligo-éléments. Il est respectueux des équipements de la piscine et de l’environnement, l’eau est potable, et peut être réutilisée pour arroser le jardin.
Le traitement bien dosé donne une eau saine et douce, idéale pour le bien-être des baigneurs, pas de peau sèche ni d’allergie, les vêtements ne sont pas prématurément usés. 
Il réduit considérablement la consommation de produits chimiques. Celle du chlore baisse de moitié et jusqu’à 5 fois moins, plus besoin de floculant ni d’algicide.
C’est un appareil autonome, qui demande peu d’intervention et qui permet de réduire le temps d’entretien de la piscine de 50 à 70%.

Les inconvénients d’un traitement au cuivre /argent pour piscine

Le traitement de piscine cuivre/argent demande un investissement de départ qui est plus ou moins onéreux. Le changement des électrodes se fait tous les 3/4 ans et les cartouches tous les ans en général.
Il est déconseillé pour les filtres à diatomées ou à cartouches, car le cuivre a un pouvoir floculant, et colmate aisément ces systèmes de filtration.
Si le pH de l’eau est trop élevé, des taches brunes apparaissent sur le revêtement. S’il y a trop de cuivre, l’eau a tendance à devenir verte, elle devient alors nocive pour l’homme et le revêtement peut se décolorer. 
 

Le traitement de piscine au PHMB

Qu’est ce qu’un traitement au PHMB pour la piscine ?Traiter eau de piscine au PHMB

Le PHMB ou Poly Hexaméthylène Biguanide, est un produit chimique sans chlore actif. C’est un très puissant désinfectant de l’eau, c’est une alternative au traitement des piscines par le chlore.

Le traitement au PHMB, pour quelle piscine ?

Le traitement au PHMB convient à toutes les dimensions de piscine quel que soit le revêtement mais il faut qu’elles soient équipées d’un filtre à sable. 
Il est contre indiqué si la filtration est une poche, une cartouche ou de la diatomée car le PHMB est gras et il colmate très vite ces filtres. 
S’il y a un système de balnéothérapie ou de nage à contre-courant il vaut mieux ne pas utiliser le PHMB car il crée une mousse guère agréable dans la piscine.
Il s’accommode particulièrement bien aux eaux peu alcalines.

Les caractéristiques du traitement de piscine au PHMB

Le traitement de l’eau de piscine au PHMB se présente le plus souvent sous forme liquide, et se verse directement dans le bassin, mais il peut être sous forme de pastille à déposer dans le skimmer. C’est un traitement simple qui assure la désinfection mais aussi une micro floculation de l’eau. Certains traitements au PHMB peuvent cumuler un complément d’algicide et d’anticalcaire.
Comme le PHMB, est non oxydant, il faut utiliser de l’oxygène actif choc pour éliminer les algues ou un PHMB choc.
C’est un produit à forte rémanence, il peut être utilisé comme complément dans des eaux traitées aux UV, à l’ozone ou à l’oxygène actif.

Le traitement au PHMB est assez onéreux, plus cher que le chlore et que le brome. Il peut être employé pendant la période de baignade et remplacé par un autre traitement oxygène actif ou chlore (sous certaines conditions) pendant les périodes intermédiaires. 

Comme tous les produits chimiques il faut veiller à suivre les consignes et les quantités conseillées sur la notice d’emploi.

Les avantages du traitement au PHMB pour piscine

Le traitement de piscine au PHMB est un produit très efficace, fongicide, bactéricide mais non oxydant.
Il a une action floculante, et il ne produit pas de chloramine, ni haloformes, ni de stabilisant. 
C’est un traitement agréable pour le baigneur, il n’a pas de goût, il n’est pas irritant pour la peau et les yeux, de plus il est inodore ce qui est un avantage pour les piscines couvertes.
Il est stable et garde son efficacité même en cas de fortes chaleurs prolongées (même > à 30° C). 
Il est insensible aux ultraviolets et aux changements de température. 
Il n’a aucune d’incidence sur le pH et reste actif sur une large plage de pH entre 6,8 et 8,5. Attention, les équipements, le liner, les canalisations… n’ont pas la même résistance face à des écarts importants du pH, il convient donc de le rectifier.

Les inconvénients du traitement au PHMB pour piscine

Le traitement au PHMB a quelques points faibles, il n’a aucune efficacité sur les algues, il est assez onéreux et pas toujours facile à trouver car il est peu commercialisé.
Il est incompatible avec le cuivre, le chlore, le brome et les polycarbonates (couvercle plastique transparent de certains filtres à sable).
En cas d’excès de PHMB, l’eau de la piscine est trouble et peut devenir blanchâtre.
 

Comment traiter manuellement l'eau de piscine ?

Qu’est ce que le stabilisant ?

Il est aussi appelé "acide cyanurique" ou "acide iso-cyanurique". Ce n’est pas un désinfectant, mais un composant du galet de chlore qui lui permet de résister à une détérioration rapide sous l’effet des UV.

À quoi sert le stabilisant ?

Le chlore dit "organique" comme l’hypochlorite, l’eau de javel, les chlores gazeux (électrolyse au sel), certains chlores liquides ont une action plus courte dans le temps qu’un chlore stabilisé (non organique, comme le dichloro et le trichloro).

Le stabilisant augmente la durée de vie du galet en freinant sa dégradation par les Ultra Violet. Ainsi après quelques heures d’exposition au soleil, il subsiste 70% de chlore disponible pour un galet stabilisé, contre moins de 5% pour un galet sans stabilisant.

Quand ajouter du stabilisant dans sa piscine ?

Le stabilisant est à utiliser uniquement dans les piscines traitées au chlore.

L’acide isocyanurique peut être utilisé pour les chlores non stabilisés :

  • Hypochlorite de sodium, lithium ou de calcium,
  • Électrolyse au sel 
  • Chlore liquide...

Vous en ajoutez : 

  • En début de saison
  • À la mise en eau de la piscine ou dans le cas d’une eau neuve
  • Lors de compléments d’eau

Pour contrôler, mesurer et doser le stabilisant vous aurez besoin de bandelettes tests AquaChek jaune.

Vous trouverez du stabilisant sous forme de poudre, comme le Stabichloran® dans des seaux de 3 kilos. 

Il s’utilise quelle que soit la dimension de votre piscine et quelle que soit sa filtration.

Comptez 30 grammes de stabilisant par m³, vous le versez directement dans le bassin. 

Laissez tourner la filtration pendant 24 heures (suivez les instructions du fabricant).

Conseil du pro

Bien que contenant du chlore, il est inutile d’ajouter du stabilisant lorsque vous traitez votre piscine au brome. Ce dernier est peu sensible aux UV, c’est un de ses points forts. Si vous en mettez, il va y avoir une formation de bromocyanurates qui sont peu solubles, et qui vont bloquer les actions désinfectantes du brome.

 
Haut
de
page