Demander
un devis

Panier

0 article

0 article

TOTAL : 0,00 €

Pompe arrosage

Pompe de surface XKJ – 1100l LEO

XKJ – 1100l LEO

Pompe de surface XKJ – 1100l LEO

  • Idéal pour l’arrosage intégré
  • Débit max. 4,6 m3/h
  • Garantie 2 ans

139,00€

Pompe de surface XKJ 1104S LEO

XKJ 1104S LEO

Pompe de surface XKJ 1104S LEO

  • Idéal pour l’arrosage de jardin
  • Corps de pompe en acier inoxydable
  • Garantie 2 ans

149,00€

Pompe de surface 4/95 MP IRRI

4/95 MP IRRI

Pompe de surface 4/95 MP IRRI

  • Aspire jusqu’à 7 mètres maximum à la verticale
  • Idéal pour de grandes surfaces, l’arrosage à main ou intégré
  • Alimentation en monophasée, garantie 2 ans

179,00€

Pompe immergée Acuatec 60 UMBRA

Pompe immergée Acuatec 60 UMBRA

Pompe immergée Acuatec 60 UMBRA

  • Condensateur incorporé, 20 mètres de câble électrique
  • Flotteur manque d’eau intégré à la pompe
  • Garantie 2 ans // Idéale pour l’arrosage intégré

330,00€

Pompe immergée Acuatec 80 UMBRA

Acuatec 80 UMBRA

Pompe immergée Acuatec 80 UMBRA

  • Condensateur incorporé, 20 mètres de câble électrique
  • Flotteur manque d’eau intégré à la pompe. Garantie 2 ans
  • Idéale pour l’arrosage intégré de grande surface

390,00€

Pompe immergée Umbra 4M F10

Umbra 4M F10

Pompe immergée Umbra 4M F10

  • Puise jusqu’à 30 mètres de profondeur. Garantie 2 ans
  • Idéale pour l’arrosage intégré de grande surface
  • Alimentation en monophasé – vendu avec coffret de démarrage

à partir de 490,00€

Pompe immergée Idramatic 1200 Guinard

Idramatic 1200 Guinard

Pompe immergée Idramatic 1200 Guinard

  • Puissance absorbée 1100W – Automatisme marche/arrêt
  • Surpression sans réservoir à vessie
  • Protection manque d’eau et antiblocage

499,00€

ARROSAGE : LES POMPES ET ACCESSOIRES

Vous voulez faire des économies sur votre facture d’eau.Arrosage de jardin

Vous voulez réaliser une meilleure gestion de l’eau. 

Vous souhaitez mettre à profit le puits de votre jardin.

Vous avez l’impression de perdre du temps en arrosant vos plantations avec un arrosoir.

Vous avez déjà subit des inondations dans votre cave, votre maison et vous souhaitez vous protéger.

Vous souhaitez vidanger un bassin, votre piscine ou votre réservoir d’eau.

Vous trouverez ci-dessous,les premiers éléments qui vous permettront de satisfaire vos attentes.

Les pompes d’arrosage

Qu’est ce qu’une pompe d’arrosage?

La pompe d’arrosage permet de puiser l’eau, là où elle se trouve (puits, rivière, étang) et de la transporter via des tuyaux, là où vous en avez besoin (potager, massif de fleurs, pelouse).

La pompe de surface 

Les caractéristiques générales de la pompe de surface

Elle aspire l’eau jusqu’à une profondeur maximum de 7 mètres. Pompe de surface pour arrosage de jardin

La pompe de surface se place hors d’eau, soit près de votre puits ou de la source d’eau, soit en déporté, dans un garage …

Elle n’est pas conçue pour aspirer des eaux sableuses. 

Elle est le plus souvent auto-amorçante. 

Elle peut être en fonte, en inox ou fonte et inox.

En fonte, elle est particulièrement résistante, mais elle est assez lourde et craint le gel. 

En inox, elle est résistante à la corrosion, aux variations de température, au gel. 

Elle peut être monocellulaire ou multicellulaire

La pompe de surface multicellulaire

Elle va vous permettre d’arroser de grandes surfaces, comme des cultures maraichères. 

Vous pourrez aussi l’utiliser pour l’entretien de vos terrasses ou de vos bâtiments. 

Elle permet l’alimentation en eau de votre domicile.

Les caractéristiques 

Elle a un meilleur rendement hydraulique.

La pression et le débit sont plus importants.

Elle peut être centrifuge, dans ce cas, le débit de l’eau est augmenté ou volumétrique, cette fois, c’est la pression de l’eau qui est amplifiée.

Elle est plus silencieuse que la pompe monocellulaire.

La pompe de surface monocellulaire

Elle est utilisée pour irriguer des surfaces de taille "normale", des jardins, des pelouses, des potagers.

Les caractéristiques

Elle est conçue de manière simple. 

Elle est moins puissante mais plus robuste que la pompe multicellulaire.

Elle convient pour des eaux claires ou peu chargée.

Elle peut supporter des eaux légèrement sableuses à condition de la protéger avec un filtre. 

Elle est plus bruyante.

La pompe immergée 

Les caractéristiques générales de la pompe immergéePompe immergée pour arrosage de jardin depuis un puit

Cette pompe de forme tubulaire, totalement étanche, s’installe sous l’eau, dans votre puits artésien ou busé à une profondeur de plus de 7 mètres.

Elle est en acier inoxydable, ce qui lui permet d'avoir une bonne résistance à l'usure et très peu de risque de corrosion.

Elle est multicellulaire.

Elle est équipée de plusieurs turbines centrifuges qui permettent une plus grande montée en pression.

Le problème de l’amorçage ne se pose pas car l'aspiration de l'eau se fait au niveau de la pompe.

Sa longévité est supérieure à celle d’une pompe de surface monocellulaire.

Elle est quasi silencieuse.

La pompe immergée pour puits artésien

Elle a un diamètre de 7,4 à 11,5 centimètres pour pouvoir la glisser dans le puits étroit. 

Elle est capable de remonter l’eau sur une colonne de 40 et jusqu’à 180 mètres (selon les modèles).

Elle a, le plus souvent, une protection thermique intégrée. 

La pompe immergée pour puits busé

Le diamètre est plus important que sur la pompe immergée pour puits artésien.

En général, elle est équipée d’une sécurité manque d’eau grâce à un flotteur. 

Cette pompe est sensible au sable, protégez-la avec une crépine anti sable.

Qu’est ce qu’une pompe vide caveVide cave

Le vide cave est aussi appelé "pompe de relevage" ou "pompe de vidange".

Il permet de remonter d’un point bas des eaux superflues de n’importe quel endroit vers un point plus haut à l’extérieur.

Les caractéristiques générales d’un vide cave

C’est une solution simple, efficace et rapide pour transvaser de l’eau.

Vous l’installez de manière fixe et permanente ou vous le gardez mobile pour le placer là où vous en avez besoin.

Cette pompe peut être totalement immergée car elle est électriquement isolée.

Elle se branche sur l’alimentation électrique.

Un tuyau de refoulement est à fixé sur la pompe pour évacuer l’eau vers la canalisation de l’égout ou vers l'évacuation des eaux usées. 

Dotée d’un flotteur, le déclenchement de la pompe vide cave est automatique.

Comment lire une courbe de performances pour pompe ?

Pour chaque modèle (ou famille) de pompe, pompe de piscine ou pompe d'arrosage, le fabricant fournit une courbe de performance, appelée aussi courbe hydraulique.

Les tests qui permettent d’établir les courbes de performance des machines sont soumis à des normes internationales que chaque fabricant est tenu de respecter. Ainsi, vous pouvez comparer les pompes les unes par rapport aux autres puisqu’elles suivent les mêmes directives.

À quoi sert la courbe de performances ?

Elle donne des indications sur :

  • Le point d’utilisation idéal de la pompe! Cela va permettre d’optimiser son rendement et contribuer à sa durée de vie
  • Le potentiel des pompes 

Il faut savoir que le débit d’une pompe diminue en fonction :

  • Des pertes de charges (trajet tuyaux, dénivelé du terrain…) 
  • De la distance entre la pompe et la piscine ou la pompe et le point d’arrosage, c’est la hauteur de charge du réseau.

Cette courbe d’évolutions de débit est indispensable. Vous en avez besoin pour savoir si les caractéristiques d’une pompe sont adaptées et optimisées au mieux à l’arrosage de votre jardin ou la filtration de votre piscine. 

À caractéristiques semblables ou à prix équivalent, la courbe des pompes, peut vous permettre de sélectionner celle qui correspond le mieux à vos besoins et qui présente le meilleur rendement pour votre situation.

Que dit la courbe de performance ?

Elle donne le point d’utilisation idéal d’une pompe. 

Elle montre la corrélation entre le débit nécessaire exprimé en m³/h et la hauteur manométrique totale (HMT). 

Le meilleur rendement de la pompe, c’est le bon équilibre entre le débit et la pression. 

Généralement, c’est au milieu de cette courbe que les pompes donnent leur fonctionnement optimal.

L’axe des ordonnées

Il représente la hauteur de charge (ou HMT). C’est la pression que doit fournir la pompe pour obtenir un débit donné au point d’arrivée de l’eau, en tenant comptes des pertes de charge du réseau liées à la circulation de l’eau dans les tuyaux.

Elle est donnée et notée sur la courbe en hauteur manométrique (Hm) ou en hauteur manométrique totale (HMT)

Elle est exprimée en :

  • Mètres de colonne d’eau (MCE)
  • Bar ou mB

Si vous voulez comparer des courbes, une exprimée en MCE et l’autre en Bar, vous pouvez appliquer la règle de conversion suivante (pas parfaite, mais très approchante) :

  • 1 MCE =  1 mètre    = 100 grammes = 0,1 Bar ou 100 mB
  • 10 MCE = 10 mètres = 1 Kilogramme =  1 Bar

L’axe des abscisses 

Il donne le débit de la pompe et est exprimé en m³/heure.

Exemple

Vous avez un besoin en eau de 7,5 m³ d’eau par heure 

L’emplacement de la pompe est à 10 mètres. Votre pompe aura besoin d’une pression d’un Bar supplémentaire pour amener l’eau de votre pompe au point d’arrivée le plus éloigné.

En croisant vos données sur le graphique, vous pouvez voir que la pompe :

SP 1608 fournit 8 m³/heure à une pression de 1000 mBar (soit 1 Bar).

Ces données remplissent les caractéristiques de vos besoins.

C’est le meilleur rendement pour cette pompe, les données sont bien dans le milieu de la courbe.

Pour les 2 autres pompes, ce n’est pas le cas. La quantité d’eau fournit est bien au dessus de vos besoins. 

Elles sont inadaptées pour vous.

Courbe de performances pompe

 

Les bons gestes pour entretenir une pompe d'arrosage

Pourquoi entretenir sa pompe d’arrosage ?

L’entretien des pompes d’arrosage est très limité.

Elles sont robustes, et si une panne survient, mieux vaut la confier à un professionnel de manière à faire jouer la garantie, si nécessaire.

Il n’y a pas d’entretien particulier, suivez les conseils du fabricant notamment en matière d’installation, de condition d’utilisation et d’hivernage.

Ainsi, vous :

  • Obtiendrez une utilisation optimale de votre machine
  • Évitez le désagrément des pannes
  • Assurez une longévité à votre matériel

L’installation de la pompe d’arrosage

La pompe de surface

Les bons gestes pour entretenir sa pompe d’arrosage commencent par une bonne installation du matériel.

La pompe doit être :

  • Le plus près possible du point d’aspiration, sur un socle stable et plat
  • Dans un endroit ventilé, à l’abri des intempéries sans risque de condensation

Le tuyau d’aspiration est:

  • Renforcé. Utilisez du tuyau annelé d’aspiration ou en PVC rigide résistant à la dépression. Vous pouvez utiliser les kits d’aspiration prêts à l’emploi.
  • Parfaitement étanche
  • Doté d’une crépine qui protège la pompe des détritus. Si l’eau de forage contient du sable, il faudra mettre un ou des modules anti-sable et un filtre anti sable
  • Equipé d’un clapet anti retour (en laiton de préférence) qui se place entre la crépine et le tuyau. Il permet de retenir la colonne d’eau dans le tuyau d’aspiration, ce qui évite le désamorçage de la pompe

La crépine est au moins à 50 centimètres du fond et 30 centimètres d’eau la couvrent.

La pompe immergée

Pour un bon fonctionnement de la pompe immergée, il y a quelques précautions à prendre.

Assurez-vous que :

  • Le niveau d’eau dans le puits est correct et constant.
  • Cette pompe a besoin d’un espace d’au moins 70 centimètres par rapport au fond et doit être recouverte d’au moins 50 centimètres d’eau (voir conditions fabricant, selon les modèles)
  • La hauteur d’eau dans le puit est donc d’au moins 2 mètres.
  • Le puisard est assez large pour que le flotteur manque d’eau puisse faire son action
  • Le câble du flotteur ne soit pas réglé trop court (si il est réglable) afin d’éviter tout cisaillement et que votre pompe ait une protection intégrée.
  • La pompe soit protégée avec une crépine anti-sable formée d’un tube et un bouchon
  • La pompe est bien adaptée à l’usage que vous souhaitez en faire

Comment entretenir sa pompe d’arrosage ?

Les conseils qui suivent sont valables pour les deux types de pompes.

Respecter les consignes d’utilisation du fabricant.

Lisez le mode d’emploi, en particulier les limites d’emploi de votre pompe.

  • La température de l’eau qu’elle peut transporter
  • La profondeur maximale d’aspiration
  • La qualité de l’eau : claire, chargée, chlorée…

Un entretien simple et efficace

Avant toute intervention sur la pompe, coupez l’alimentation électrique.

Les pompes d’arrosage nécessitent peu d’entretien.

  • Vérifiez, au moins une fois par an :

L’état des joints : graissez les joints avec la Graisse silicone Geb par exemple, pour renforcer l’étanchéité

L’état des tuyaux (aspiration et refoulement)

L’étanchéité des raccords

  • Vous pouvez changer le ruban d‘étanchéité ou la fillasse si nécessaire. Vous assurez le serrage des divers raccordements
  • Nettoyez et rincez à l’eau claire le filtre à sable, les crépines et le clapet anti retour.
  • Ne prenez pas la pompe par le fil électrique. Notamment pour les pompes immergées. Installez un câble en inox pour pouvoir la retirer du puits en toute sécurité
  • Écoutez le moteur et relevez les bruits suspects
  • Soyez attentif aux odeurs inhabituelles (comme une surchauffe du moteur)

L’hivernage des pompes d’arrosage

Étant donné que la pompe immergée est bien en dessous du niveau de l’eau, l’hivernage n’est pas utile.

Il n’en est pas de même pour la pompe de surface.

  • Si vous habitez dans une région froide
  • Si votre pompe n’alimente pas votre maison en eau
  • Si elle sert uniquement à l’arrosage de votre jardin et/ou aux tâches extérieures (lavage voiture, terrasse…)

Alors, il est fortement conseillé d’hiverner votre pompe de surface.

Comment hiverner sa pompe d’arrosage

Dès la fin de la période d’arrosage et avant que les températures ne descendent en dessous de 6° C, vous pouvez la ranger.

L’hivernage de la pompe est une petite partie de la mise en sommeil de votre système d’irrigation (Voir dossier : COMMENT HIVERNER SON ARROSAGE ENTERRE ?)

  • Coupez l’alimentation électrique
  • Déconnectez le programmateur de la pompe (si vous en avez un)
  • Videz les tuyaux d’aspiration et de refoulement
  • Isolez votre pompe des tuyaux (aspiration et refoulement)
  • Vidangez la pompe en ouvrant le bouchon de vidange
  • Mettez-la dans un endroit sec, aéré et hors-gel.

Caractéristiques des surpresseurs

Qu’est ce qu’un surpresseur ?

Le surpresseur est une station de pompage hydraulique qui permet : 

  • d’alimenter automatiquement la maison ou le jardin en eau courante. 
  • de créer de la pression pour acheminer de l'eau.
  • d’assurer un rôle de régulateur.Surpresseur

Les caractéristiques générales des surpresseurs

C’est un ensemble qui comprend une pompe sous pression, un ballon et un manomètre.

La pompe

Elle achemine l'eau du puits, de la rivière, du réservoir d’eau… vers le lieu de distribution. 

Elle peut être monocellulaire ou multicellulaire

Elle peut être équipée d’arrêt automatique en cas de manque d’eau.

Le ballon

Le ballon ou "réservoir tampon" assure un débit immédiat.

Il est plus ou moins volumineux en fonction des besoins que vous avez définit.

Il protège la pompe.

Celle ci ne démarre pas à chaque fois que vous avez besoin de petite quantité d’eau. C’est le réservoir qui stocke l'eau sous pression et qui la distribue. La pompe fonctionne seulement pour remplir le ballon.

 

Les accessoires des pompes d’arrosage

Les accessoires spécifiques pour la pompe de surfaceAccessoire de pompe de surface d'arrosage

Vous aurez besoin :

De tuyaux cannelés pour l’aspiration ou un kit d’aspiration et du tuyau en polyéthylène.

Pour protéger votre pompe du sable, un filtre ou crépine anti sable sous forme d’obus ou de module. 

Le flotteur manque d’eau permet de couper ou de réenclencher la pompe en fonction du niveau d'eau de votre puits.

Un manomètre.

Pour automatiser votre pompe : un control pompe.

Vous pouvez protéger votre pompe avec un détecteur de sur chauffe et un contacteur manométrique

Les accessoires spécifiques pour la pompe immergéeAccessoires pompe immergée d'arrosage

Vous seront utile :

De la corde nylon ou du câble inox et les serres câble pour suspendre votre pompe immergée en toute sécurité. 

Une crépine anti sable avec son bouchon si votre eau est sableuse.

Du tuyau en polyéthylène pour puiser l’eau vers la surface.

Les accessoires communs

En fonction des caractéristiques de votre matériel, vous pourrez avoir besoin :

D’un coffret de démarrage.

D’un régulateur de pression.

D’une sécurité manque d’eau.

L’étanchéitéAccessoires étanchéité système d'arrosage

Utilisez du ruban étanche ou une bobine de filasse et de graisse silicone pour assurer l’étanchéite de votre circuit d’arrosage. 

L’électricité

Les raccords et les connexions étanches.

Ils vous permettent de raccorder les câbles électriques, même immergés, en toute sécurité.

Les différents câbles électriques, immergés, 7 brins… Ils sont vendus au mètre.

L’automatisation de la pompe. 

Le relais de démarrage.

Il est obligatoire pour démarrer une pompe électrique sans ballon ou lorsque votre installation est branchée sur un programmateur.

Le disjoncteur thermique.

C’est une sécurité indispensable pour la protection électrique de la pompe. 

Electricité système d'arrosage

Les raccords d’arrosage

Vous aurez besoin aussi d’un certain nombre de raccords pour faire la jonction entre la pompe et les tuyaux d’aspiration ou de refoulement, le manomètre, le control pompe…

Les raccords d'arrosage existent dans : 

  • des diamètres différents, 20, 25, 32, 40 millimètres.
  • des formes différentes : raccord droit male ou femelle, manchon égal ou réducteur, coude à 90° male ou femelle, des tés de dérivation, des bouchons, des purges…. 
  • des matières comme le laiton, le polyéthylène.

Les raccords en laiton sont plus résistants mais aussi plus onéreux. Ils sont particulièrement recommandés pour les pompes immergées.

Raccords d'arrosage en laiton

Les raccords compressions en polyéthylène sont plus économiques et sont plutôt destinés au refoulement de la pompe.

Raccords en polyéthylène
Haut
de
page