Qu’est ce que le stabilisant ?

Il est aussi appelé "acide cyanurique" ou "acide iso-cyanurique". Ce n’est pas un désinfectant, mais un composant du galet de chlore qui lui permet de résister à une détérioration rapide sous l’effet des UV.

À quoi sert le stabilisant ?

Le chlore dit "organique" comme l’hypochlorite, l’eau de javel, les chlores gazeux (électrolyse au sel), certains chlores liquides ont une action plus courte dans le temps qu’un chlore stabilisé (non organique, comme le dichloro et le trichloro).

Le stabilisant augmente la durée de vie du galet en freinant sa dégradation par les Ultra Violet. Ainsi après quelques heures d’exposition au soleil, il subsiste 70% de chlore disponible pour un galet stabilisé, contre moins de 5% pour un galet sans stabilisant.

Quand ajouter du stabilisant dans sa piscine ?

Le stabilisant est à utiliser uniquement dans les piscines traitées au chlore.

L’acide isocyanurique peut être utilisé pour les chlores non stabilisés :

  • Hypochlorite de sodium, lithium ou de calcium,
  • Électrolyse au sel 
  • Chlore liquide...

Vous en ajoutez : 

  • En début de saison
  • À la mise en eau de la piscine ou dans le cas d’une eau neuve
  • Lors de compléments d’eau

Pour contrôler, mesurer et doser le stabilisant vous aurez besoin de bandelettes tests AquaChek jaune.

Vous trouverez du stabilisant sous forme de poudre, comme le Stabichloran® dans des seaux de 3 kilos. 

Il s’utilise quelle que soit la dimension de votre piscine et quelle que soit sa filtration.

Comptez 30 grammes de stabilisant par m³, vous le versez directement dans le bassin. 

Laissez tourner la filtration pendant 24 heures (suivez les instructions du fabricant).

Conseil du pro

Bien que contenant du chlore, il est inutile d’ajouter du stabilisant lorsque vous traitez votre piscine au brome. Ce dernier est peu sensible aux UV, c’est un de ses points forts. Si vous en mettez, il va y avoir une formation de bromocyanurates qui sont peu solubles, et qui vont bloquer les actions désinfectantes du brome.

 

Comment diminuer la concentration de stabilisant ?

La cause de présence de stabilisant

Le chlore se libère dans l’eau, se dissout, fait son action et disparaît. L’acide cyanurique ne se détruit pas mais, il se concentre et s’accumule au fil du temps dans l’eau (c’est un produit bio accumulable). 

Pour que votre chlore reste actif, il est important de garder une concentration de stabilisant raisonnable dans votre piscine :

  • En dessous de 20 mg/L, le stabilisant ne protège pas le chlore des rayons Ultra Violet.
  • Le taux idéal se situe entre 20 à 30 mg/L
  • Entre 50 et 60 mg/L, le taux reste acceptable
  • Au-delà de 70 mg/L, l’eau est sur-stabilisée. 

Il n’y a pas de danger pour les baigneurs, mais cet excès bloque l’action du chlore et réduit son efficacité.

Même si le taux de chlore est correct vous pourrez constater que les algues prolifèrent et l’eau devient verte.

L’eau devient trouble même si le pH est correct !

Les solutions contre le stabilisant

Limiter l’apport de chlore stabilisé.

Vous pouvez, par exemple, faire les chlorations chocs avec un chlore sans stabilisant comme HTH shock ou utiliser Chloryte.

Vous pouvez en début de saison et en fin de saison, hors période de baignade, utiliser des galets de chlore stabilisés et pendant la période de baignade, désinfecter l’eau avec un chlore non stabilisé

Choisissez un chlore de qualité, parfois plus onéreux à l’achat mais qui contient plus de chlore et moins de stabilisant.

Conseil du pro :

Un galet de chlore stabilisé qui fond rapidement dénote souvent d’une quantité trop importante de stabilisant.

Renouveler 30 à 50 % de l’eau chaque année.

Ce qui est relativement facile. Car au cours de la saison vous serez amené à faire :

  • Des mises à niveau régulières de la ligne d’eau, évaporation naturelle, ou pertes d’eau liées aux amusements !
  • Contre-lavage du filtre à sable, au moins 3 à 4 fois par saison (environ 300 litres par nettoyage) 
  • Hivernage passif de la piscine (vidange de l’eau sous les buses de refoulements)

Vidanger de la piscine

Généralement vous changerez 30% de l’eau. 

La vidange totale du bassin est un cas extrême. Vous n’aurez à le faire que si le taux de stabilisant dans votre eau est très important, vous n’avez que cette solution.

 

Comment se débarrasser des taches de rouille dans sa piscine ?

Il peut arriver que des taches disgracieuses de « rouille » ou de sulfures métalliques apparaissent sur le liner ou la coque de votre piscine.

D’où viennent les taches brunes ?

Les alguesTâche de rouille dans la piscine

Les taches marron/rouge qui se développent peuvent être, simplement des algues !

Dans ce cas :

  • L’eau de votre piscine peut rester claire, elle n’est pas obligatoirement colorée.
  • Les taches brunes ou noires sont de forme asymétrique et se développent en arborescence.
  • Les marques ne sont pas présentes sur les soudures du liner

L’eau

  • Vous avez une eau chargée en fer. Ce peut être le cas, si vous utilisez l’eau d’un puits pour remplir votre piscine.
  • Vous utilisez des produits de traitement contenant du sulfate de cuivre.

Deux éléments combinés peuvent provoquer une réaction et faire apparaître des taches de "rouille" dans votre bassin.

  • l’hydrogène sulfuré : des bactéries sulfato-réductrices sont présentes et se développent entre le revêtement d’étanchéité et le bassin. Elles produisent de l’hydrogène sulfuré.
  • Les ions métalliques (cuivre, fer ou manganèse) peuvent être présents dans l’eau, entrer en contact avec ces bactéries par le biais des micros porosités du revêtement et provoquer des taches de rouille.

Les travaux, les outils

  • Vous faites des travaux sur la terrasse et le vent a poussé de la limaille vers votre bassin
  • Un outil métallique est tombé par inadvertance dans la piscine
  • Un fil de métal ou un lien s’est glissé et a séjourné dans l’eau…

Il n’est pas toujours aisé de s’en apercevoir à temps et la rouille va s’incruster dans le revêtement, le plus souvent sur les marches, et le fond de la piscine.

Comment éliminer les taches brunes ?

Il est parfois difficile de savoir ou de déterminer si ces marques sont dues à de la rouille ou à des algues brunes !

Vous ne connaissez pas vraiment l’origine de ces taches ? Alors, vous commencerez par traiter les algues brunes.

Les algues brunes

Vous faites un traitement contre les algues brunes. Si les traces disparaissent votre problème est résolu !

Ces algues sont toutefois plus difficiles à éliminer que leurs "cousines" les algues vertes !

Faites un traitement choc par jour, jusqu’à disparition des algues (parfois jusqu’à une semaine !).

Préférez-le faire en soirée, vous pouvez ainsi profiter du bassin la journée !

  • Ajustez le pH
  • La filtration fonctionne en continu 24H/24 pendant la durée du traitement
  • Si vous avez une couverture opaque (elle ne doit pas être en contact avec l’eau), placez-la sur votre terrasse. Sans photosynthèse le développement des algues est réduit !
  • Faites un traitement choc de l’eau.
  • Utilisez un floculant adapté à votre filtration pour favoriser l’élimination des déchets les plus fins : Des pastilles de Flovil pour les filtrations à poches et les cartouches ou des chaussettes floculants pour les filtres à sable
  • Contrôlez l’encrassement du filtre et procédez à un nettoyage si nécessaire (l’eau doit être envoyée à l’égout).

Vous pouvez renouveler l’opération encore une semaine si l’invasion persiste.

Présence de métaux dans l’eau

Comment déterminer la présence de fer dans l’eau du puits ?

Si vous voulez utiliser l’eau de votre puits pour remplir votre bassin, il est intéressant de la faire analyser avant l’opération de remplissage auprès d’un organisme spécialisé. Ainsi, vous pouvez connaître la concentration de métaux (fer, cuivre manganèse) dans l’eau.

Vous pouvez avoir une idée de la présence de fer dans votre eau de forage en procédant ainsi :

  • Remplissez un seau en plastique avec 10 litres d'eau de votre forage.
  • Ajoutez une demi cuillère de Chlorifix
  • Votre eau de forage est chargée en fer, si elle devient brune ou verte dans l’heure qui suit.

2 choix de traitement s’offrent à vous 

Après ce test, ou avec l’analyse d’un professionnel, votre eau se révèle contenir du fer:

  • Vous préférez en fin de compte utiliser l’eau de ville, plus sécurisante. L’eau de ville est contrôlée et ne présente qu’un très faible taux qui ne risque pas de contaminer le bassin.
  • Vous persistez à remplir votre bassin avec l’eau de votre puits.

1ère solution :

Dans ce cas, vous pouvez vous éviter les désagréments des taches brunes liées à la qualité de votre eau en utilisant un produit comme Stop métal.

C’est un produit qui désactive des ions du fer, du cuivre et des métaux lourds qui peuvent être dans l’eau et qui sont à l’origine :

  • Des colorations de l’eau
  • De la perte d’efficacité des produits de traitement
  • Des taches sur le liner.

Comment utiliser Stop Métal :

Préférez l’utiliser en début de traitement, dès que vous avez détecté la présence de métaux.

Ajustez le pH entre 7 et 7,4

Ne versez pas le produit directement dans le bassin, mais diluez-le dans un arrosoir et répartissez autour de la piscine, la filtration en fonctionnement.

1 litre de Stop métal désactive 3 à 4 mg/l de métal dans une piscine de 50 m³

Il est vendu en bidon de 1 litre.

Conseil de pro :

Prenez soin, lors de l'achat de vos produits de traitement qu'ils ne contiennent pas de sulfate de cuivre.

2ème solution :

Vous pouvez aussi éliminer le fer en procédant de la manière suivante :

Dès la fin du remplissage de votre bassin :

  • Vous mesurez et ajustez le pH, il doit être dans des valeurs entre 7,0 et 7,4.
  • Vous faites une chloration choc avec Chloriklar ou Chlorifix de chez Bayrol.
  • Comme votre eau contient du fer, elle va se colorer.
  • Vous ajoutez une cartouche de Superflock Plus dans le panier de skimmer impérativement et immédiatement après la coloration de l’eau, ainsi vous évitez que le revêtement ne se tache !
  • La filtration de la piscine fonctionne en continu pendant 72 heures.

Répétez le traitement si votre eau n'est pas limpide.

Conseil du pro :

Si votre eau de piscine contient du fer, et que vous ne neutralisez pas les métaux, un traitement cuivre- argent est à proscrire.

Comment stopper la rouille

Vous pouvez utiliser :

  • Le Stop métal (voir plus haut), est plutôt préconisé comme un produit préventif.
  • Le kit détachant de Starbrite est la solution astucieuse et pratique sans risque de décoloration du revêtement et il ne modifie pas le pH. C’est un produit adapté et conçu pour les piscines. Il est facile à appliquer et il n’est pas nécessaire de vider sa piscine, il suffit de frotter directement la tache avec le produit sur un chiffon. La rouille s’enlève facilement.
  • Clean piscine SPÉCIAL Dérouillant / Détartrant est un produit prêt à l'emploi. Cette fois la piscine doit être vidée et le revêtement sec avant d’utiliser ce produit.
    Il permet :
    De retirer les taches de rouille sur les piscines coques et carrelages
    De nettoyer efficacement les inox et les lignes d'eau
    De dissoudre les dépôts de calcaire
    D’enlever les moisissures sur les joints de carrelage par exemple
    De désintégrer le ciment sur les carrelages


Ce produit est un liquide alcalin, biodégradable à plus de 98 % (dilué à 3%). Il   ne contient pas de silicone, ni de cire. Il ne laisse pas de trace. Il élimine efficacement le film statique présent sur vos supports et laisse une protection.

Comment utiliser clean piscine?

Diluez-le avec de l’eau dans une proportion de 3 à 15% pour les revêtements liner.

Vaporisez généreusement sur le support sec

Laissez agir environ 30 secondes

Rincez à l'eau claire.

Certains vous proposent de mettre du chlore, de la javel ou des acides directement sur la tache… mais ces solutions fragilisent le liner et risquent de le décolorer, voire le détériorer.

Haut
de
page