Demander un devis

appel non surtaxé

Panier

0 article

0 article

TOTAL 0,00 €
Valider mon panier
Accueil ›  › Bassins d'ornement

Bassin d'ornement

 
  • Aquarius Foutain (1000 à 3500) OASE

    à partir de
    60,00€

  • Stérilisateur UV Vitronic Oase

    Indisponible en ligne

  • Aquamax eco Oase

    à partir de
    120,00€

  • Aquarius Foutain set 8000 OASE

    Indisponible en ligne

 

Réaliser son bassin

Un bassin d'ornement est un environnement vivant où doivent cohabiter harmonieusement la faune et la flore afin de trouver un juste équilibre. Les plantes et les poissons évoluent dans un milieu fermé.

Chaque élément puise sur l'autre pour proliférer et se développer. Un système de filtration en complément de chaque élément permet de maintenir cet équilibre.

Sans l'un ou l'autre, l'eau du bassin ne sera ni saine, ni claire.

Un bassin a besoin entre 6 et 8 heures d’ensoleillement par jour. Il est important de bien étudier son terrain avant l’implantation. Trop d’ombre ou trop de soleil entraîne le développement d’algues.

Avec une corde, déterminez une forme simple et naturelle. Celle-ci doit optimiser l’utilisation de la bâche. Creusez en laissant un rebord suffisant pour ancrer la toile. Les profondeurs : plantes 20 à 25 cm, nénuphars 40 à 50 cm et pour les poissons 60 à 80 cm.

  • Compactez le fond du trou, enlevez pierres et cailloux, bouchez les trous afin d’obtenir une surface lisse. N’oubliez pas de tracer également les différentes zones de profondeur avec du sable pour les implantations diverses.
  • Le fond du bassin devra être recouvert par une couche de sable ou mieux, d’un feutre géotextile. Celui-ci permettra de protéger la bâche des pierres et de la possible perforation par des racines.
  • Mettez en place la bâche sans dégrader les talus. Adaptez-la à la forme et maintenez-la en périphérie. Remplissez pour donner l’aspect définitif de sa forme. Coupez l’excédent de la toile et assurez l’ancrage.
  • Les bords du bassin sont couverts de cailloux, graviers, etc. Décorez avec des plantes, des enrochements, des poissons, des jets d’eau. Pour une ambiance en soirée pensez également à un éclairage harmonisé.

Filtres et pompes de bassin d’ornement

Le bassin d’ornement, vous le créez  selon vos goûts, votre espace et vos envies. C’est un endroit qui vous ressemble et qui anime votre jardin.Bassin d'ornement

L’eau, la végétation, le minéral, l’animal….  tout un biotope qui enchantera votre famille et vos amis. Le plaisir de voir votre création et la satisfaction d’avoir imaginé et construit un lieu apaisant et reposant…..

Le jardin aquatique, est un lieu de rêves, un havre de paix pour vous, un attrait visuel relaxant,  une zone d’observation de la faune, oiseaux, insectes, poissons, grenouilles…. Tout un monde qui se cache dans une végétation savamment étudiée.

Quel que soit la surface de votre terrain, vous pouvez installer un bassin ou une note aquatique. Une vasque  ou un tonneau peut être d’un très bel effet. 

Une aire aquatique naturelle, sans produit chimique, une eau traitée de façon biologique.

La filtration pour bassin

Le milieu aquatique de votre bassin a besoin d’un équilibre pour vivre, c’est un univers écologique complexe. Si vous voulez observer vos poissons, il faut que l’eau soit claire. Il est facile d’obtenir une eau limpide, c’est juste une question de technique, de patience, et une bonne application des conseils. 

L’eau de votre bassin, en circuit fermé a besoin d’oxygénation. Les plantes se nourrissent de sels minéraux contenus dans l’eau, et y rejettent des gaz qui appauvrissent l’oxygène (de l’eau). C’est grâce à la filtration mécanique et biologique, à la pompe, que l’oxygénation de votre bassin sera assurée et vous permettra de profiter pleinement d’une eau limpide.

Qu’est que le filtre ?Eau bassin ornement

Les filtres sont constitués d’éponges qui retiennent les particules comme par exemple les feuilles, le surplus de nourriture des poissons, les algues… Il faut attendre quelques jours (à la mise en route et après un nettoyage) pour que le filtre soit colonisé par les micros organismes qui se chargent de détruire les impuretés.

Les filtres  peuvent être de type gravitaire, sous pression, à  tambour ou vortex.

Ils sont de tailles différentes et s’adaptent au volume de votre bassin.

Ils s’installent dans l’eau ou près de votre bassin, enterré, semi- enterré ou hors-sol. 

La filtration comprend 2 éléments :

La filtration mécanique :

Le filtre aspire l’eau sale et la restitue propre. Il permet de débarrasser l’eau des matières en suspension. 

La filtration biologique :

La masse filtrante (souvent des éponges) crée une colonie de micro organismes qui facilite la transformation des déjections des poissons, l’excès de nourriture, les restes de végétaux, en éléments assimilables par les plantes.

Le développement de cet écosystème a besoin d’oxygénation, obtenu par les plantes oxygénantes et par les mouvements de l’eau. 

Plus la filtration est éloignée du bassin, plus la perte de débit est importante (les saletés risquent de se déposer dans les tuyaux). C’est pourquoi, il est conseillé d’installer le filtre à  2 mètres maximum du bassin.

Le filtre  gravitaire :Fonctionnement filtre gravitaire

Le filtre gravitaire est à l’extérieur du bassin, alimenté par une pompe placée au fond de l’eau. 

Il est obligatoirement plus haut que la pompe et plus haut que la surface d’eau du bassin. Il est alors, le point le plus élevé, dans le cycle de l’épuration. Si vous souhaitez une cascade, le filtre gravitaire est celui qu’il vous faut. 

Il peut être  totalement extérieur (caché par une rocaille, un massif de fleurs….) ou plus ou moins enterré (selon les modèles), mais doit impérativement être plus haut que la pompe.

La pompe envoie l’eau du bassin, chargée d’impuretés (via un tuyau reliant la pompe au filtre) vers le haut du filtre, et passe dans différents compartiments filtrants (sable, graviers ou éponge filtrante…..) ou elle est débarrassée des salissures.

Puis l’eau est rejetée propre, dans le bassin (par un tuyau, une cascade), qui se trouve sur le haut du filtre.

Avantages :

La filtration est facile d’accès, et facile à cacher.

Les salissures du bassin sont facilement aspirées sur le fond.

Inconvénients :

Fonctionnement filtre sous pression

Il y a plus de travaux de terrassement.

Le circuit doit être parfaitement étanche, au risque de vider le bassin.

Filtre sous pression : 

Indifféremment enterré, semi-enterré ou hors du sol. 

Il est donc  indistinctement  situé au-dessus ou au-dessous du niveau de la surface d’eau de votre bassin.

Il est alimenté par la pompe qui se trouve dans l’eau.

L’eau  sous pression, est poussée au travers de la masse filtrante.

Le filtre sous pression est idéal pour de petit et moyen bassin.

Le filtre vortex :

L’eau tourbillonne dans la cuve en formant comme un cyclone, les impuretés s’accumulent au centre du vortex et sont  évacuées.    Filtre vortex

Il est conseillé pour  se débarrasser des graviers et du sable, mais moins efficace pour les matières en suspension.

Le filtre à tambour :

Filtre mécanique autonettoyant. Filtre à tambour

L’eau arrive au centre du tambour (dans la cuve), passe au travers d'une toile très fine qui le recouvre, et débarrasse les impuretés de plus de 70 microns. L'eau propre est  rejetée dans la cuve en dessous. Quand la grille s’obstrue, le tambour se met en rotation et les buses de lavage nettoient la partie de grille colmatée.

Compatible avec un UV à immersion, il peut disposer d'une chambre biologique.

Il fonctionne en mode pompage et gravitaire selon les modèles.

Le filtre mécanique le plus efficace et parmi le plus facile en matière d'entretien.

Son coût  reste très élevé.

Les aides à la filtration :

Lampe « stérilisateur » ultra violet : Lampe stérilisateur

Le phytoplancton, les particules d’algues qui flottent dans l’eau, sont la cause des eaux vertes et troubles. Elles sont trop petites pour être « capturées » et retenues par le filtre et vous empêchent de profiter entièrement de votre bassin.

Pour remédier à cet état, pour profiter d’un bassin clair, et pour votre tranquillité, vous pouvez utiliser un stérilisateur, un appareil à ultraviolet. C’est un parfait complément au filtre mécanique et biologique, il élimine bactéries, germes et micro-algues.

La puissance de l’appareil  doit s’adapter au volume de votre bassin (jusqu’à 60 m³). 

Retirer l’appareil de votre bassin en cas de gel.

Il s’installe en amont de votre filtre, avec une simple prise électrique.

Il est facile à installer et rapide à nettoyer.

Protégez votre appareil par une protection différentielle de 30 mA maximum.

Les câbles rallonges, et blocs multi prise doivent être conçus pour une utilisation extérieure.

Attention au rayonnement ultra violet, la lampe doit être utilisée uniquement selon les préconisations du fabricant.

Nettoyez la lampe régulièrement en fonction de la salissure, elle se change après environ 8000 heures de fonctionnement.

Skimmer : Skimmer bassin ornement

Ce n’est pas vraiment un filtre,  il aspire les particules sur la surface de votre bassin. 

L'eau est aspirée et passe au travers d'un panier qui recueille les plus grosses impuretés. 

 

60 à 80% de la pollution arrive par la surface (feuilles, brindilles, pollen, insectes…..), le skimmer assure un nettoyage de la surface et limite le dépôt des impuretés au fond du bassin. 

C’est un complément de filtration, notamment si vous avez des arbres près de votre bassin.  

Qu’est ce qu’une pompe ? 

Le filtre épure l’eau, la pompe  permet d’entrainer, de brasser, l’eau et les débris de végétation et autres, vers le filtre. En créant des mouvements, la pompe fournit de l’oxygène utile pour votre bassin.

Le filtre et la pompe sont indissociables, et doivent être dimensionnés :

  • l’un par rapport à l’autre,
  • mais aussi être en adéquation avec le volume de votre bassin, 
  • ainsi qu’avec les caractéristiques de votre bassin d’ornement (jets, ruisseau, cascades…).

Cette combinaison filtre/pompe doit être performante pour assurer une bonne qualité de votre eau et vous permettre de profiter de votre bassin sans les « tracas » d’une eau trouble.

Il est donc nécessaire de contrôler les données techniques des appareils (débit, puissance….), et en particulier les courbes de perte de charge, pression, débit, pour choisir au mieux votre pompe.

La pompe doit pouvoir recycler la totalité de l’eau de votre bassin en deux ou trois heures. Il faut prendre en compte une énergie supplémentaire pour le relevage. Si vous installez, jet, cascade, fontaine, ruisseau… deux pompes pourront être nécessaires.

La pompe est positionnée à une profondeur d’au moins un mètre (suivre les préconisations du fabricant).

La pompe doit être détartrée régulièrement.

La pompe filtre pour ruisseau

Elle se raccorde au filtre via, du tuyau annelé. 

Cette pompe est à associer avec un filtre gravitaire, sous pression…..

Le ruisseau ou la cascade permet d’amener, pour vous, non seulement un effet visuel des plus agréables, mais aussi un effet sonore relaxant, et pour l’eau, les poissons, et les plantes, un apport supplémentaire d’oxygène.  

Les pompes jets animent votre bassin.Pompe jets d'eau

Elles n’assurent pas la fonction : transport de l’eau sale vers le filtre. Elles ont la simple fonction de créer des jets d’eau.

Elles ont aussi le grand avantage d’apporter une importante oxygénation de l’eau indispensable pour les végétaux et les poissons. 

La « bonne » hauteur d’un jet est égale à la moitié de la plus petite largeur de votre bassin.

Entretien du bassin

Votre bassin est un biotope, qu’il faut de temps en temps, entretenir. 

À la mise en eau de votre bassin :

  • Préférez l’eau de ville, à celle d’un puits.
  • Il faut 3 semaines à 1 mois pour que l’eau du bassin crée un milieu favorable aux plantes et aux poissons. 

De l’équilibre de votre eau, dépend la beauté et la santé de votre jardin aquatique, mais surtout la vie animale et végétale. Faites tester régulièrement votre eau.

  • soit à l’aide de bandelettes.
  • soit en amenant un échantillon d’eau du bassin, à votre revendeur, qui vous conseillera sur les produits nécessaires au rééquilibrage de l’eau.

Au printemps :   

Votre bassin reprend vie !

Remettre le système de filtration en place et en fonctionnement dès que l’eau atteint les 10°C.

En automne :

Les bactéries ne se développent plus, quand l’eau est à une température de 10°C.

Retirez et nettoyez le matériel électrique, pompe filtre, éclairage, stérilisateur… avant les fortes gelées.

Afin que les joints d’étanchéité de la pompe ne se craquellent pas, stockez-la dans un bac rempli d’eau, à l’abri du gel.

Les feuilles mortes sont un vrai fléau pour votre bassin, elles se posent en nombre sur la surface, puis coulent, pourrissent et contaminent l’eau. Ces débris végétaux s’accumulent dans la vase et emprisonnent l’oxygène. 

Vous pouvez installer un filet qui protégera votre bassin d’agrément, pendant cette période propice au coup de vent et aux tempêtes. 

Nettoyez et enlevez la vase et les feuilles mortes qui stagnent au fond de votre bassin avec les aspirateurs  Pondovac qui vous facilitent la tâche.

En hiver :

Pour éviter que la glace fige totalement votre bassin vous pouvez mettre un anti glace. Même par grand froid, ce produit laisse un trou qui va permettre aux poissons de respirer, au biogaz toxique de s’échapper, et  l’échange d’oxygène sera assuré.

Quel que soit la saison, profitez de cette espace calme et reposant.

Afin de vous proposer des services et offres les plus adaptés à vos centres d’intérêts, Irrijardin utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. OK En savoir +